Agencourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir Agincourt.

Agencourt
Agencourt
L'église Notre-Dame.
Blason de Agencourt
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Beaune
Canton Nuits-Saint-Georges
Intercommunalité Communauté de communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges
Maire
Mandat
Gilles Seguin
2014-2020
Code postal 21700
Code commune 21001
Démographie
Population
municipale
455 hab. (2016 en augmentation de 9,64 % par rapport à 2011)
Densité 108 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 07′ 44″ nord, 4° 58′ 54″ est
Altitude Min. 209 m
Max. 237 m
Superficie 4,2 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Agencourt

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

Voir sur la carte topographique de la Côte-d'Or
City locator 14.svg
Agencourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Agencourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Agencourt

Agencourt est une commune française située dans le département de la Côte-d'Or en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Agencourt
Nuits-Saint-Georges Boncourt-le-Bois
Agencourt
Quincey Gerland

Toponymie[modifier | modifier le code]

Il existe deux hypothèses pour expliquer le nom d'Agencourt.

La première est qu'Agencourt viendrait du prénom germanique Egin, et du latin curtium, qui signifie "ferme fortifiée". Il s'agirait donc d'un toponyme qui viendrait de son propriétaire, "La Ferme d'Egin", un petit seigneur germanique qui aurait vécu ici au début du Moyen Âge.

La seconde est qu'Agencourt viendrait de , qui aurait signifié "haie" ou "taillis" en germanique, et du latin curtium. Le toponyme signifierait alors "Ferme entourée de haies".

Histoire[modifier | modifier le code]

Les archéologues estiment que la fondation d'Agencourt date de l'époque gallo-romaine, en faisant le rapprochement avec l'existence du site archéologique gallo-romain des Bollards, situé près de Nuits-Saint-Georges.

Mais la première mention écrite d'Agencourt date de l'an 1110, dans le Cartulaire de Cîteaux.

Agencourt est apparue sur la voie romaine d'Agrippa, qui relie Lyon à Trèves, ce qui en a fait un lieu de commerce et de passage.

L'église d'Agencourt a été construite au XIIIe siècle. Il est également fait l'hypothèse que le château d'Agencourt existait déjà au XIIIe siècle, car Hugues IV de Bourgogne aurait échangé son domaine de Cussigny avec celui d'un de ses vassaux installé à Agencourt en 1268, afin de pouvoir bénéficier des vignes d'Agencourt et de la forêt giboyeuse de Cîteaux.

Mais là encore, la première trace écrite du château est plus tardive. Il est fait mention d'une forteresse à Agencourt en 1470.

Durant tout le XVe siècle et jusqu'en 1566, Agencourt est dirigée par la famille de Guillaume de Vichy. Puis à la fin du XVIe siècle, le contrôle passe à Jean puis Guillaume des Bruyères, les lieutenants de bailliage de Nuits (ancien nom de Nuits-Saint-Georges). Puis au XVIIe siècle, la famille Saint-Martin d'Agencourt devient la famille seigneuriale du village, et transforme le château en relais de chasse. Le roi Louis XIII y fera une halte afin d'aller chasser dans la forêt de Cîteaux.

En 1718, la maison Moron est construite, afin d'accueillir de nouveaux nobles dans le village.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
"De vair de quatre tires, au pal de gueules chargé d'un pal d'or, surchargé d'un clocheton à deux cloches d'argent, maçonné de sable".

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Jean Detain    
mars 2008 mars 2014 Alain Courteaux    
mars 2014 en cours Gilles Seguin   Cadre supérieur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2].

En 2016, la commune comptait 455 habitants[Note 1], en augmentation de 9,64 % par rapport à 2011 (Côte-d'Or : +1,38 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
150192203167174167173172156
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
176207202243281286292269300
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
273257245232224231224229181
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2016
183236268361422400395433455
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]