Morey-Saint-Denis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Morey-saint-denis (AOC)
Morey-Saint-Denis
Image illustrative de l'article Morey-Saint-Denis
Blason de Morey-Saint-Denis
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Dijon
Canton Longvic
Intercommunalité Gevrey-Chambertin et Nuits-Saint-Georges
Maire
Mandat
Gérard Tardy
2014-2020
Code postal 21220
Code commune 21442
Démographie
Population
municipale
691 hab. (2014)
Densité 88 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 11′ 47″ nord, 4° 57′ 51″ est
Altitude Min. 222 m – Max. 472 m
Superficie 7,83 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Morey-Saint-Denis

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Morey-Saint-Denis

Morey-Saint-Denis est une commune française située à 17 km au sud de Dijon et 7 km au nord de Nuits-Saint-Georges dans le département de la Côte-d'Or en région Bourgogne-Franche-Comté.

Ce village touristique et viticole, situé sur la route des Grands Crus entre Gevrey-Chambertin et Chambolle-Musigny le long de la côte de Nuits, jouit d'une réputation mondiale de prestige grâce à ses vins de Bourgogne avec cinq grands crus et vingt premiers crus.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Gevrey-Chambertin Rose des vents
Curley N Saint-Philibert
O    Morey-Saint-Denis    E
S
Chambolle-Musigny Gilly-lès-Cîteaux

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1977 1995 Jean-Marie Ponsot sans  
1995 2008 Pierre Boisset sans  
2008 en cours Gérard Tardy sans  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 691 habitants, en diminution de -1,43 % par rapport à 2009 (Côte-d'Or : 1,36 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
650 623 657 656 658 623 654 656 566
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
589 695 658 676 650 704 634 637 630
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
599 564 477 474 504 513 565 654 664
1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014 -
740 718 653 639 673 696 688 691 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique
Vignoble entre Morey-Saint-Denis et Gevrey-Chambertin

Vignoble et gastronomie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : morey-saint-denis (AOC).

Le vignoble de Morey-Saint-Denis, sur la côte de Nuits est un des plus prestigieux du vignoble de Bourgogne et même du vignoble français et mondial avec une surface de 150 hectares de cépage pinot noir vinifiés en vin rouge dont 40 hectares classés en grand cru et 44 hectares classés en premier cru. Un hectare est planté en aligoté qui produit un des plus rares blancs premiers crus de la Bourgogne, le Clos des Monts Luisants (2,5 hectares soit 3 %) sont plantés en chardonnay qui produisent du vin blanc sous l'appellation morey-saint-denis.

Le vignoble de Morey-Saint-Denis a pour prestigieux voisins Gevrey-Chambertin au nord et Chambolle-Musigny au sud et produit à lui seul cinq des trente-deux grands crus AOC bourguignons :

Le vignoble de Morey-Saint-Denis bénéficie également de vingt appellations premier cru et d'une appellation village morey-saint-denis en vin rouge et vin blanc.

Les vins de Morey-Saint-Denis sont des vins de longue garde (dix à vingt ans et plus pour les exceptions selon le millésime), très colorés, puissants, aux arômes et saveurs intenses évoquant entre autres le cassis, cerise, musc, réglisse...

La puissance des vins de Morey-Saint-Denis s'associe avec une cuisine corsée et élaborée : gibiers, viande rouge grillée, gigot de mouton, bœuf bourguignon, civet de lapin, coq au vin, fromages puissants, époisses (cuisine bourguignonne)

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Très nombreuses caves de viticulteurs à visiter et grands vins de Bourgogne à déguster.
  • Nombreux restaurants gastronomiques bourguignons.
  • Église du XVIIIe siècle.

Protection de l'environnement[modifier | modifier le code]

La côte et les combes sont classés dans la Zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique de type I de la Côte dijonnaise et font partie du site Natura 2000 de l'Arrière côte de Dijon et de Beaune.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

M.Ponsot

Photos de Morey-Saint-Denis[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :