Bussy-la-Pesle (Côte-d'Or)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bussy-la-Pesle et Bussy.
Bussy-la-Pesle
Bussy-la-Pesle (Côte-d'Or)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Dijon
Canton Talant
Intercommunalité Ouche et Montagne
Maire
Mandat
Marie-Jeanne Balluet
2014-2020
Code postal 21540
Code commune 21121
Démographie
Population
municipale
77 hab. (2015 en augmentation de 18,46 % par rapport à 2010)
Densité 6,7 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 22′ 04″ nord, 4° 42′ 24″ est
Altitude Min. 394 m
Max. 593 m
Superficie 11,47 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bussy-la-Pesle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bussy-la-Pesle

Bussy-la-Pesle est une commune française située dans le département de la Côte-d'Or en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Hélier, Turcey Rose des vents
Verrey-sous-Drée
Drée
N Blaisy-Bas
O    Bussy-la-Pesle    E
S
Sombernon Savigny-sous-Mâlain

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 avril 2014 Georges Balluet    
avril 2014   Marie-Jeanne Balluet    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[2].

En 2015, la commune comptait 77 habitants[Note 1], en augmentation de 18,46 % par rapport à 2010 (Côte-d'Or : +1,68 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
201 238 283 307 288 284 321 320 319
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
307 296 265 233 236 181 187 175 147
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
128 125 144 148 114 114 106 121 119
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
100 94 61 78 59 49 51 64 76
2015 - - - - - - - -
77 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château de Bussy-la-Pesle est mentionné dès 1242 dans les archives, lorsque Eudes, Seigneur de Montagu et de Marigny le Cahouet, neveu du Duc de Bourgogne, abandonne ses prétentions sur le duché de Bourgogne en échange de Bussy. L'actuel château, privé, divisé en trois parties, du XIIe au XIXe siècle, est actuellement en cours de restauration. Le hameau de Savranges est situé à 4 km, au Sud-Est de la commune. Le hameau fit la une des journaux en 1956 alors qu'il était à vendre dans son intégralité pour 8 millions de francs. Le hameau et les 180 Ha de terre attenantes furent achetés par une famille originaire des Vosges en vue d'exploiter la ferme et ainsi se rapprocher géographiquement de DIJON , principal débouché dans les commerces ovins, bovins et équins. Les nouveaux acquéreurs se lancèrent, en famille, dans la restauration de la chapelle et du lavoir en ruine. La première phase de travaux entamée en 1970 par la réfection de la toiture, se termina en 1984 par l’intérieur de la chapelle. Un mariage et trois baptêmes furent célébrés dans la chapelle depuis sa restauration. La ferme d’élevage est à ce jour exploitée par un petit-fils de l’acquéreur initial.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :