Château de Montmoyen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de Montmoyen
Image illustrative de l’article Château de Montmoyen
Période ou style Classique
Début construction XVIIe siècle
Fin construction XVIIIe siècle
Propriétaire actuel Privé
Protection  Inscrit MH (1990)
Coordonnées 47° 44′ 03″ nord, 4° 47′ 39″ est
Pays France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Commune Montmoyen
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Montmoyen
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne
(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Château de Montmoyen
Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or
(Voir situation sur carte : Côte-d'Or)
Château de Montmoyen

Le château de Montmoyen est situé à Montmoyen, dans le département de la Côte-d'Or, en France.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le bâtiment a été conçu dans un style Classique. Situé au centre du village à côté d'une église néo-gothique avec de belles gargouilles, le château est composé d'un corps de logis et de deux ailes disposées en U. Derrière s'étend un vaste parc dont le dessin est attribué à André Le Nôtre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondé au XIIe siècle le château féodal est largement remanié au XVIIe siècle.

Occupé jusqu'en 1962 par des colonies de vacances il est propriété de l'état algérien à partir de cette date. Laissé à l'abandon en 1970 il est racheté en 1989 par François et Elisabeth Hamy qui entreprennent de le restaurer[1],[2].

Le château, la terrasse et sa niche en rocaille, le colombier, la fontaine au sanglier et la grille d'entrée sont inscrits à l'inventaire des monuments historiques depuis 1990[3].

Mobilier[modifier | modifier le code]

Privé. Ne se visite pas.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ghislain de Montalembert, « La nouvelle vie d'un château féodal », Le Figaro Magazine, semaine du 9 octobre 2015, p. 58-68.
  2. Sophie Vincelot, « Le château de Montmoyen, Prix spécial du Jury du Grand Trophée », Le Figaro Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le 26 juin 2018).
  3. Notice no PA00112753, base Mérimée, ministère français de la Culture

Annexe[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]