Hôtel du Congrès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hôtel du Congrès
Image illustrative de l’article Hôtel du Congrès
Début construction XVIIIe siècle
Destination initiale Hôtel particulier
Propriétaire actuel propriété privée
Protection  Inscrit MH (1983)
Coordonnées 47° 51′ 25″ nord, 4° 34′ 20″ est
Pays France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Localité Châtillon-sur-Seine

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Hôtel du Congrès

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

(Voir situation sur carte : Côte-d'Or)
Hôtel du Congrès

L’hôtel du Congrès est un hôtel particulier du XVIIIe siècle situé à Châtillon-sur-Seine dans le département français de la Côte-d'Or.

Localisation[modifier | modifier le code]

Aspect intérieur

L’hôtel du Congrès se trouve au 3 rue du Congrès à Châtillon-sur-Seine (Côte-d'Or).

Histoire[modifier | modifier le code]

L’hôtel du Congrès est construit au XVIIIe siècle[1]. À la veille de la Révolution, il appartenait à la famille Morel de Villiers, également propriétaire du château de Villiers-le-Duc[2].

Du 7 février au 11 mars 1814, l’hôtel fut le siège du congrès de Châtillon[3]. Ces négociations sans lendemain eurent lieu entre les ambassadeurs des souverains alliés et le représentant de Napoléon Ier, Armand Augustin Louis de Caulaincourt. L’Autriche était représentée par le comte de Stadion, la Russie, par le comte de Razoumowsky, la Prusse, par le baron de Humboldt, l’Angleterre, par lord Aberdeen, lord Gathcart et Ch. Stewart.

Le nom d’hôtel du Congrès vient de cet événement[2]. L’édifice est partiellement inscrit aux Monuments historiques par arrêté du 21 mars 1983[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

Les éléments suivants de l’hôtel sont inscrits aux Monuments historiques[1] :

  • les façades et les toitures,
  • le portail d’entrée sur la cour,
  • l’escalier avec sa rampe et sa cage,
  • la chambre, y compris leur décors, au rez-de-chaussée de l’aile droite,
  • deux salons et une petite chambre à alcôve, y compris leur décors, au premier étage.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :