Velars-sur-Ouche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Velars-sur-Ouche
Velars-sur-Ouche
Mairie et Église Saint-Blaise
Blason de Velars-sur-Ouche
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Dijon
Canton Talant
Intercommunalité Communauté de communes Ouche et Montagne
Maire
Mandat
Jacky Dupaquier
2014-2020
Code postal 21370
Code commune 21661
Démographie
Gentilé Arroyotes
Population
municipale
1 688 hab. (2015 en diminution de 0,94 % par rapport à 2010)
Densité 139 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 19′ 16″ nord, 4° 54′ 20″ est
Altitude Min. 254 m
Max. 586 m
Superficie 12,13 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Velars-sur-Ouche

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Velars-sur-Ouche

Velars-sur-Ouche est une commune française située dans le département de la Côte-d'Or en région Bourgogne-Franche-Comté.

Ses habitants s'appellent les Arroyotes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vélars-sur-Ouche se trouve à 11 km à l'ouest du centre de Dijon et à 256 km au sud-est de Paris[1].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Lantenay Plombières-lès-Dijon Rose des vents
Fleurey-sur-Ouche N Corcelles-les-Monts
O    Velars-sur-Ouche    E
S
Flavignerot

Histoire[modifier | modifier le code]

Un tragique accident de la SNCF s'est déroulé à Velars le 23 juillet 1962. Cinq voitures du train express 53 en provenance de Paris déraille à 15h10 à l'entrée du tunnel. La voiture n°7 a été catapultée 40 m en contrebas du viaduc sous la violence du choc. L'accident, attribué à la forte chaleur qui aurait dilaté les rails, a fait 39 morts et 44 blessés graves. Ce fut la seconde catastrophe ferroviaire d'importance sur cette commune après celle du 5 septembre 1888..

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
« D'or à la croix engrelée d'azur, au chef du même chargé de trois mûres de cousue de gueules »

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1896 20 mai 1900 Maurice Dubard[2]    
20 mai 1900 5 décembre 1919 Henri Debost[2]    
5 décembre 1919 28 mai 1922 Alphonse Bizot[2]    
28 mai 1922 14 juin 1925 Georges Quénisset[2]    
14 juin 1925 19 mai 1928 Georges Theveniaud[2]    
19 mai 1928 28 août 1932 Paul Billet[2]    
28 août 1932 26 février 1939 Claude Gaumont[2]    
26 février 1939 13 avril 1942 Léon Bardy[2]    
13 avril 1942 6 janvier 1944 Auguste Ploncard[2]    
6 janvier 1944 21 octobre 1944 Jules Modin[2]    
21 octobre 1944 31 octobre 1947 Auguste Ploncard[2]    
31 octobre 1947 9 mai 1953 Fernand Fricot[2]    
9 mai 1953 21 mars 1959 Auguste Ploncard[2]    
21 mars 1959 26 mars 1977 Raymond Broin[2]    
26 mars 1977 3 octobre 1980 Paul Modin[2]    
20 mars 1983 24 mars 1989 Jean Pierre Jolly[2]    
24 mars 1989 16 mars 2001 Antoine Coudert[2]    
16 mars 2001 en cours Jacky Dupaquier DVD  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4].

En 2015, la commune comptait 1 688 habitants[Note 1], en diminution de 0,94 % par rapport à 2010 (Côte-d'Or : +1,68 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
3713953873924605895901 075969
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
1 243907710578763640649526473
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
506501566572578542615722738
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2015
7928691 3131 4221 6661 5941 7191 6971 688
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Jumelages[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

  • L'atelier de fabrication de pierres à briquet né à la fin des années 1920 a dû fermer en 2016.

Culture et festivités[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le quartier de l'église en 1903

Zones naturelles protégées[modifier | modifier le code]

La commune compte plusieurs zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique de type I:

Quelques photos[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  2. a b c d e f g h i j k l m n o p et q Au fil des ans Velars sur Ouche traverse le XXe siècle par Marcel Perrin
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. Plaquette descriptive (feuille de format A4 pliée en 3) disponible en divers lieux de la région de Dijon en 2007 (Offices du Tourisme, églises, hôtels, etc)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :