Château de Rochefort (Asnières-en-Montagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de Rochefort
Image illustrative de l’article Château de Rochefort (Asnières-en-Montagne)
Entrée.
Début construction XIIe siècle
Protection Logo monument historique Classé MH (1974)
Coordonnées 47° 42′ 54″ nord, 4° 15′ 39″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
commune Asnières-en-Montagne

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Rochefort

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Château de Rochefort

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

(Voir situation sur carte : Côte-d'Or)
Château de Rochefort

Le château de Rochefort est situé aux confins de l'Auxois, du Tonnerrois et du Châtillonnais en Côte-d'Or (Bourgogne-Franche-Comté) à 1,5 km du village d'Asnières-en-Montagne.

L'édifice est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis le et classé monument historique depuis le [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Extérieurs.

La première mention du château apparue dans des textes date du XIIe siècle. Une suite de démolitions et de reconstructions ont vu se succéder plusieurs forteresses avant le château actuel.

Description[modifier | modifier le code]

Intérieurs.

Le château de Rochefort reste l’un des rares témoins en France de la période "pré-Renaissance". Construit entre le XVIe et le XVIIe siècle[1] sur l'emplacement de places-fortes plus anciennes et campé sur un éperon rocheux, l'édifice est constitué de deux grandes parties :

Un pont dormant, entièrement restauré, accueille les visiteurs devant l’entrée du château. Deux terrasses proposent une vue unique sur le château et le paysage qui l’entoure. La tour nord possède un escalier qui se termine par un palier bordé d’une balustrade de pierre[2].

Restauration[modifier | modifier le code]

Depuis 2002, l’association des Clefs de Rochefort »[3] œuvre pour la sauvegarde, la restauration, la mise en valeur, l’entretien de ce site unique, forteresse médiévale et lieu de plaisance.

Durant toute l’année, les bénévoles de l’association accueillent le deuxième samedi de chaque mois (pendant la belle saison) toute personne désirant participer aux travaux du château.

Les Clefs de Rochefort organisent également chaque année plusieurs chantiers de bénévoles internationaux, par le biais de l’adhésion à SMBS-Rempart. Des personnes venues du monde entier sont ainsi accueillies et participent à la survie du site.

Depuis 2002, des travaux de grande ampleur ont déjà été réalisés (réfection du pont dormant, du mur de parement de la terrasse du logis seigneurial…).

À travers la réalisation d’un dossier de mécénat, Les Clefs de Rochefort s’attachent actuellement à trouver les financements nécessaires afin que les communs du château puissent se couvrir du nouveau toit essentiel à la survie de l’édifice[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]