Porte Dijonnaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Porte de ville
dite porte Dijonnaise
Présentation
Type
Construction
Propriétaire
Privé
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Côte-d’Or
voir sur la carte de la Côte-d’Or
Red pog.svg

La porte Dijonnaise est une ancienne porte de la ville française de Châtillon-sur-Seine, en Côte-d'Or en Bourgogne-Franche-Comté.

Localisation[modifier | modifier le code]

L’édifice est situé 30 rue du Bourg-à-Mont à Châtillon-sur-Seine dans le département français de la Côte-d'Or.

Architecture[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

L’édifice fait partie de l’ancienne enceinte fortifiée de Châtillon-sur-Seine dont les origines remontent au XIIe siècle[1].

La porte Dijonnaise, qui donnait accès à la route de Dijon[1], a été construite au XVIe siècle[2].

Les fortifications ont été progressivement démantelées après la Révolution[1]. Une petite partie des fortifications a survécu au démantèlement, notamment le bastion du Petit-Haut et la porte de Paris.

La porte a été partiellement détruite en juin 1940 durant la Seconde Guerre mondiale puis restaurée après la guerre[1].

L’édifice est inscrit monument historique le 21 novembre 1925[2].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]