Église Sainte-Croix de Molesme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église Sainte-Croix de Molesme
Image illustrative de l’article Église Sainte-Croix de Molesme
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattachement Archidiocèse de Dijon
Début de la construction XIIe siècle
Fin des travaux XIIIe siècle
Protection  Inscrit MH (1987)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Commune Molesme
Coordonnées 47° 56′ 02″ nord, 4° 21′ 31″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Sainte-Croix de Molesme

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Église Sainte-Croix de Molesme

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

(Voir situation sur carte : Côte-d'Or)
Église Sainte-Croix de Molesme

L'église Sainte-Croix de Molesme est une église catholique située à Molesme dans le département de la Côte-d'Or, en France.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église Sainte-Croix est située dans la commune de Molesme (Côte-d'Or).

Historique[modifier | modifier le code]

Construite aux XIIe et XIIIe siècles comme église des convers en limite de clôture de l’abbaye Notre-Dame de Molesme, elle en devient l’abbatiale après l'incendie de l'abbatiale d'origine.

L'abbaye au XVIIe siècle : l'église Sainte-Croix se trouve à la droite de l'image.

La façade à clocher-porche a été refaite à la Restauration.

Description[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

L'église est composée de cinq travées doubles avec bas côtés de dix travées qui nécessitent quatre arcs-boutants dans l'intervalle desquels se placent des contreforts.

La corniche bourguignonne est du XIIIe siècle.

Le chœur de l’église à chevet plat est de plan carré éclairé par de superbes vitraux.

Mobilier[modifier | modifier le code]

Protection[modifier | modifier le code]

L'église Sainte-Croix est inscrite à l'inventaire des monuments historiques par arrêté du 18 août 1987[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]