Église Saint-Martin de Savoisy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Église Saint-Martin de Savoisy
Savoisy05.JPG
Présentation
Type
Destination initiale
Diocèse
Paroisse
Paroisse de Laignes (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Style
Construction
Religion
Propriétaire
Commune
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Rue de l'ÉgliseVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Côte-d’Or
voir sur la carte de la Côte-d’Or
Red pog.svg

L’église Saint-Martin est une église catholique située à Savoisy dans le département de la Côte-d'Or en France.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église est située dans la commune de Savoisy (Côte-d'Or).

Historique[modifier | modifier le code]

L’église de Savoisy est rebâtie en même temps que le château en 1442 par Nicolas Rolin, chancelier de Philippe le Bon duc de Bourgogne. Les armes des Rolin, trois clés symbolisant le pouvoir, sont sculptées sur la clé de voûte et reproduites sur deux peintures des murs d’angle derrière l’autel.

En 1752 la nef et le clocher sont détruits par la foudre qui n'épargne que le chœur. L’église est reconstruite mais le poids du nouveau clocher fissure la voûte de la nef et elle doit être redémolie en 1778. Le clocher, la nef et les deux petites chapelles latérales ont été édifiés l'année suivante avec des voûtes en plein cintre[1].

Description[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

Église romane à nef unique et chœur à fond plat percé d'une belle verrière et orné de fresques représentant les apôtres au-dessus des croix de consécration.

Deux petites chapelles latérales constituent un pseudo-transept.

Mobilier[modifier | modifier le code]

On note des vitraux remarquables[2], une dizaine de fresques du XVe siècle représentent des apôtres et des évangélistes au-dessus des croix de consécration et, entre autres, quatre statues classées monuments historiques :

Protection[modifier | modifier le code]

Il ne subsiste de la construction d’origine que les deux travées voûtées d’ogives du chœur inscrit monument historique par arrêté du [4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]