Église Saint-Didier de Laignes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Didier.

Église Saint-Didier
Présentation
Culte Catholique
Début de la construction XIIe siècle
Fin des travaux Fin du XVe siècle
Protection Logo monument historique Classé MH (1930)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Commune Laignes
Coordonnées 47° 50′ 38″ nord, 4° 21′ 50″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Didier

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Église Saint-Didier

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

(Voir situation sur carte : Côte-d'Or)
Église Saint-Didier

L'église Saint-Didier est une église catholique située à Laignes en Côte-d'Or, en France.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Didier est située dans le département français de la Côte-d'Or, sur la commune de Laignes

Architecture[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Didier, de style roman, date du début du XIIIe siècle pour la nef et les collatéraux[1] et de la fin du XVe siècle pour la partie haute avec un chœur polygonal et un double transept gothique avec baies.

La tour du clocher, bâtie sur la croisée, est surmontée d'un toit en pavillon et d'une flèche.

Mobilier[modifier | modifier le code]

On peut noter la présence :

  • de boiseries Renaissance du chœur et des entourages de portes ;
  • d'une piscine ouvragée de même époque incluses dans la paroi ;
  • de nombreux bustes reliquaires en bois doré et peint dont un de Saint Bénigne,
  • d'un ensemble de statues des XVIe siècle et XVIIe siècle en pierre polychrome dont quatre sont classés au monument historique en 1964 : Saint Roch, Piéta, Saint Joseph et Sainte Barbe. Mais également Ecce Homo, Sainte Anne et la Vierge enfant inscrites à l'Inventaire général du patrimoine culturel ;
  • des tableaux du XVIIe siècle et XIXe siècle : saint Didier, Vierge à l’Enfant, la Cène, l’adoration du Sacré Cœur, le baptême de saint Symphorien par saint Bénigne, la mise au tombeau, Ecce Homo, Piéta, Saint Eloi[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Début de la construction au XIIe siècle. Remaniements au XVe siècle et XVIe siècle.

L'église Saint-Didier est classée monument historique en 1930[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]