Ligne de Bricon à Châtillon-sur-Seine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ligne de
Bricon à Châtillon-sur-Seine
Image illustrative de l’article Ligne de Bricon à Châtillon-sur-Seine
Gare de Châtillon-sur-Seine
Pays Drapeau de la France France
Historique
Mise en service 1866
Concessionnaires Est (1863 – 1937)
SNCF (1938 – 1997)
RFF (1997 – 2014)
SNCF (depuis 2015)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 840 000
Longueur 41,7 km
Écartement standard (1,435 m)
Pente maximale 15 
Nombre de voies Voie unique
(Anciennement à double voie)
Trafic
Propriétaire SNCF
Exploitant(s) SNCF
Europorte Proximité
Trafic Fret

La ligne de Bricon à Châtillon-sur-Seine est une ligne secondaire de chemin de fer française qui relie la gare de Bricon (près de Chaumont dans la Haute-Marne) à celle de Châtillon-sur-Seine en Côte-d'Or.

Elle constitue la ligne 840 000 du réseau ferré national.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette ligne a été déclarée d'utilité publique par un décret du [1]. Elle a été concédée à la Compagnie des chemins de fer de l'Est par une convention signée le entre le ministre des Travaux Publics et la compagnie. Cette convention est approuvée par décret impérial le [2].

Elle a été mise en service le [3] par la même compagnie.

Selon le Chaix des chemins de fer de l’Est d’, on compte 4 trains par jour (2 aller - 2 retour). Le trajet de 56 km entre Chaumont et Châtillon-sur-Seine se fait au mieux en 1h25.

Le , la ligne est fermée aux voyageurs. Elle est toutefois réouverte du au et du au et reste ouverte au service des marchandises. Elle est réduite à une voie unique en 1942.

En 2013, la section de Châtillon-sur-Seine à Brion-sur-Ource est rénovée par Réseau ferré de France, notamment pour desservir les silos du groupe Soufflet, conjointement aux travaux engagés sur la ligne de Nuits-sous-Ravières à Châtillon-sur-Seine[4].

En 2015, la ligne est fermée à la circulation au delà de la gare de Veuxhaules en direction de Châtillon-sur-Seine.

Infrastructure[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1942 la ligne dispose d'une double voie à écartement standard de 1 435 mm. Ele est mise à voie unique depuis cette date[5].

Exploitation[modifier | modifier le code]

Horaires de la ligne en mai 1914.

La ligne est exploitée pour des marchandises (transport de céréales, d'hydrocarbures et de produits métallurgiques).

L'association Rail 52 étudie l'ouverture d'un chemin de fer touristique sur le tronçon Châteauvillain – Veuxhaulles[6]. Depuis l'été 2019, et pour cet objectif, l'association est locataire de la gare de Veuxhaulles dont les plaques ont été symboliquement reposées[7].

Cartes postales anciennes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Didier Leroy : Le temps des omnibus : Châtillon-sur-Seine - Gray - Rambervillers, Breil-sur-Roya, Éditions Du Cabri, 2005 (ISBN 2-914603-12-6)
  • Claude Garino, La ligne de chemin de fer de Nuits-sous-Ravières à Châtillon-sur-Seine, Association pour la sauvegarde et l'animation du château de Jully, 2014

Articles connexes[modifier | modifier le code]