Gouvernes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gouvernes
Gouvernes
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Torcy
Intercommunalité Communauté d'agglomération Marne et Gondoire
Maire
Mandat
Nathalie Tortrat
2020-2026
Code postal 77400
Code commune 77209
Démographie
Gentilé Gouverniauds Gouverniaudes
Population
municipale
1 188 hab. (2020 en augmentation de 4,49 % par rapport à 2014)
Densité 437 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 51′ 40″ nord, 2° 41′ 43″ est
Altitude Min. 46 m
Max. 104 m
Superficie 2,72 km2
Type Commune urbaine
Unité urbaine Paris
(banlieue)
Aire d'attraction Paris
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Lagny-sur-Marne
Législatives Septième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Gouvernes
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Gouvernes
Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne
Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Gouvernes
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Gouvernes
Liens
Site web mairie-gouvernes.fr

Gouvernes est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Localisation de la commune de Gouvernes dans le département de Seine-et-Marne

Gouvernes est un « village rue » le long du ru la Gondoire auquel s'ajoute deux hameaux à 2,5 km au sud de Lagny-sur-Marne.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Gouvernes est située en contrebas de deux routes ascendantes traversant le village en direction de Saint-Thibault-des-Vignes et Bussy-Saint-Martin.

Elle se place donc entre deux petites collines qui pour chacune d'entre elles marquent les limites du village avec celles des deux autres villes citées précédemment. Mais cela ne donne aucun relief particulier au centre de cette ville qui ne possède que très peu de côtes si ce n'est les plus importantes situées rue Victor Hugo, rue des Pierres ainsi que la rue Saint-Germain.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Carte en couleur présentant le réseau hydrographique de la commune
Carte des réseaux hydrographique et routier de Gouvernes.

Le réseau hydrographique de la commune se compose de deux cours d'eau référencés :

  • la Gondoire, longue de 12,11 km[1], affluent gauche de la Marne ;
    • le ru de la Brosse, 6,85 km[2], affluent de la Gondoire après sa traversée de l'étang de la Loy.

La longueur totale des cours d'eau sur la commune est de 4,07 km[3].

Climat[modifier | modifier le code]

Paramètres climatiques pour la commune sur la période 1971-2000

- Moyenne annuelle de température : 11,1 °C
- Nombre de jours avec une température inférieure à -5°C : 3,4 j
- Nombre de jours avec une température supérieure à 30°C : 4,3 j
- Amplitude thermique annuelle[Note 1] : 15,8 °C
- Cumuls annuels de précipitation : 715 mm
- Nombre de jours de précipitation en janvier : -2,6 j
- Nombre de jours de précipitation en juillet : 0,9 j

La commune bénéficie d’un « climat océanique dégradé des plaines du Centre et du Nord », selon la typologie des climats en France définie en 2010. Ce type affecte l’ensemble du Bassin parisien avec une extension vers le sud, dont la totalité des communes de Seine-et-Marne[4].

Les paramètres climatiques qui ont permis d’établir cette typologie comportent six variables pour les températures et huit pour les précipitations, dont les valeurs correspondent aux données mensuelles sur la normale 1971-2000[5]. Les sept principales variables caractérisant la commune sont présentées dans l'encadré ci-contre[4]. Avec le changement climatique, ces variables ont pu depuis évoluer. Une étude réalisée en 2014 par la Direction générale de l'Énergie et du Climat prévoit en effet que la température moyenne devrait croître et la pluviométrie moyenne baisser, avec toutefois de fortes variations régionales[6]. Cette évolution peut être constatée sur la station météorologique historique de Météo-France la plus proche, Orly-Athis-Mons, qui se trouve à 27 km à vol d'oiseau[7], où la température moyenne annuelle évolue de 11,3 °C pour la période 1971-2000[8], à 11,7 °C pour 1981-2010[9], puis à 12,1 °C pour 1991-2020[10].

Milieux naturels et biodiversité[modifier | modifier le code]

Carte des ZNIEFF de type 1 localisées sur la commune.

L’inventaire des zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) a pour objectif de réaliser une couverture des zones les plus intéressantes sur le plan écologique, essentiellement dans la perspective d’améliorer la connaissance du patrimoine naturel national et de fournir aux différents décideurs un outil d’aide à la prise en compte de l’environnement dans l’aménagement du territoire.

Le territoire communal de Gouvernes comprend une ZNIEFF de type 1[Note 2],[11],[Carte 1], l'« Étang de Laloy » (33,01 ha), couvrant 2 communes du département[12].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Gouvernes est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 3],[13],[14],[15]. Elle appartient à l'unité urbaine de Paris, une agglomération inter-départementale regroupant 411 communes[16] et 10 785 092 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue[17],[18].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Paris dont elle est une commune de la couronne[Note 4]. Cette aire regroupe 1 929 communes[19],[20].

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

La commune compte 29 lieux-dits administratifs[Note 5] répertoriés consultables ici[21] (source : le fichier Fantoir) dont :

  • hameau de Deuil, à l'est de la commune ;
  • Hameau de Guermantes, au sud-est de la commune, longeant la départementale 217B (limite entre les communes de Gouvernes et de Guermantes).

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (66,8 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (67 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (34,7%), zones agricoles hétérogènes (32,1%), zones urbanisées (25%), forêts (8,1 %)[22].

Parallèlement, L'Institut Paris Région, agence d'urbanisme de la région Île-de-France, a mis en place un inventaire numérique de l'occupation du sol de l'Île-de-France, dénommé le MOS (Mode d'occupation du sol), actualisé régulièrement depuis sa première édition en 1982. Réalisé à partir de photos aériennes, le Mos distingue les espaces naturels, agricoles et forestiers mais aussi les espaces urbains (habitat, infrastructures, équipements, activités économiques, etc.) selon une classification pouvant aller jusqu'à 81 postes, différente de celle de Corine Land Cover[23],[24],[Carte 2]. L'Institut met également à disposition des outils permettant de visualiser par photo aérienne l'évolution de l'occupation des sols de la commune entre 1949 et 2018[Carte 3].

Planification[modifier | modifier le code]

La loi SRU du a incité les communes à se regrouper au sein d’un établissement public, pour déterminer les partis d’aménagement de l’espace au sein d’un SCoT, un document d’orientation stratégique des politiques publiques à une grande échelle et à un horizon de 20 ans et s'imposant aux documents d'urbanisme locaux, les PLU (Plan local d'urbanisme). La commune est dans le territoire du SCOT Marne, Brosse et Condoire, approuvé en février 2013 et dont la révision a été lancée en 2017 par la Communauté d'Agglomération de Marne et Gondoire[25].

La commune disposait en 2019 d'un plan local d'urbanisme en révision[26]. Le zonage réglementaire et le règlement associé peuvent être consultés sur le Géoportail de l'urbanisme[Carte 4].

Logement[modifier | modifier le code]

En 2016, le nombre total de logements dans la commune était de 478 dont 88,5 % de maisons et 11,3 % d’appartements.

Parmi ces logements, 91,8 % étaient des résidences principales, 1,9 % des résidences secondaires et 6,3 % des logements vacants.

La part des ménages fiscaux propriétaires de leur résidence principale s’élevait à 85,6 % contre 13,2 % de locataires et 1,1 % logés gratuitement[27].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies ferroviaires[modifier | modifier le code]

Gouvernes est desservie, à partir des gares de Lagny SNCF ou de la gare RER de Torcy, par la ligne de bus 21 de Marne-la-Vallée (uniquement en semaine).

Voies routières[modifier | modifier le code]

L'accès à ce village ne peut s'effectuer que par des routes départementales. Les voies menant à Gouvernes peuvent être regroupées en 4 axes donnant sur un carrefour à l'intersection de la rue du Pasteur et de la rue Victor-Hugo. Les poids lourds de plus de 5 tonnes ont pour interdiction de traverser le village par souci de préserver le patrimoine ainsi que les petits monuments historiques et fragiles qui s'y trouvent.

Pistes cyclables[modifier | modifier le code]

Plusieurs chemins, de l'aménagement récent du site classé des rus de la Brosse et de la Gondoire, sont partagés par les cyclistes et les piétons. Une piste cyclable est aménagée le long de la rue Hermières (D 36). Des allées cavalières sillonnent également le site.

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Les transports en commun ne sont que peu actifs dans ce village, celui-ci ne comptant qu'un peu plus de mille habitants, n'a pas vu son réseau se développer. Seuls quelques bus Peps de la ligne 21 partant en direction de la gare de Torcy et de celle de Lagny (villes voisines) permettent aux riverains de se déplacer ainsi que quelques bus scolaires notamment pour les élèves du lycée Martin-Luther-King à Bussy-Saint-Georges. Cette commune est pour ainsi dire une commune très peu prise en charge et qui compte sur l'indépendance de ses habitants.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Panneau d'entrée.
  • Curvernae - Gouvernes-lez-Laigny-sur-Marne[28]

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIe siècle les religieux de Lagny administrèrent la paroisse de Gouvernes jusqu'à la Révolution.

Gouvernes a possédé plusieurs moulins à blé (moulin de la Sault, moulin du Cœur, moulin rouge, moulin de la Loy), et jusqu'à 7 lavoirs. Il en reste 3 qui ne sont plus utilisés mais encore entretenus.

L'église Saint-Germain-de-Paris possède une nef du XIIIe siècle et 6 travées.

Le style de son clocher, du XVIIe siècle, couvert en bâtière est célèbre et a été peint par de nombreux artistes.

Sa cloche datant de 1562 est ornée d'une inscription contre les tempêtes. Durant les orages le curé de la paroisse la faisait sonner.

Beaucoup de peintres, notamment durant la période du Néo-Impressionnisme, ont été attirés par Gouvernes ainsi Émile-Gustave Cavallo-Péduzzi qui fut professeur de dessin à l'école d'Alembert, Paul-Émile Colin, Édouard Cortès, Jean Guérin, Louis Hayet, Léo Gausson, Lucien Pissarro, Léon-Gustave Ravanne, Celli entre autres...

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Gouvernes est inscrit dans la ville nouvelle de Marne-la-Vallée, il se situe dans le secteur 3 de Marne-la-Vallée, autrement dénommé Val-de-Bussy.

La commune de Gouvernes fait partie de la communauté d'agglomération de Marne et Gondoire. En 2015, Bussy-Saint-Georges est la 18e commune à intégrer la Communauté d'agglomération.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[28]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1899 1912 Louis Isidore Emile Gendret   Cultivateur
1912 1913 Antoine Furcy Bisson   Cultivateur
1913 1919 Désiré Binard   Cultivateur
1919 1925 Désiré Félix Turpin   Cultivateur
1925 1934 Jules Séverin Vacher   Rentier
1934 1947 Albert Théodore Duplant   Instituteur
1947 1959 René Lapierre    
1959 1963 Lucien Lejeune    
1963 1968 Marcel Cusseau    
1968 1973 Guy Lejeune    
1973 1983 Daniel Robillard    
1983 1995 Roger Bouvier    
1995 2012 Vincent Toni   Cadre commercial
2012 2020 Jean Tassin   Administrateur civil retraité
2020 En cours Nathalie Tortrat[29]    

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

  • Tribunal d'instance de Lagny-sur-Marne
  • Tribunal de grande instance de Meaux
  • Tribunal de commerce de Meaux

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Aménagement en cours d'un GR traversant le village d'Est en Ouest.

Sécurité[modifier | modifier le code]

Commissariat le plus proche à Lagny.

Équipements et services[modifier | modifier le code]

Eau et assainissement[modifier | modifier le code]

L’organisation de la distribution de l’eau potable, de la collecte et du traitement des eaux usées et pluviales relève des communes. La loi NOTRe de 2015 a accru le rôle des EPCI à fiscalité propre en leur transférant cette compétence. Ce transfert devait en principe être effectif au , mais la loi Ferrand-Fesneau du a introduit la possibilité d’un report de ce transfert au [30],[31].

Assainissement des eaux usées[modifier | modifier le code]

En 2020, la gestion du service d'assainissement collectif de la commune de Gouvernes est assurée par le SIA de Marne-la-Vallée (SIAM) pour le transport. Ce service est géré en délégation par une entreprise privée, dont le contrat arrive à échéance le [32],[33],[34]. La station d'épuration Equalia est quant à elle gérée par le SIA de Marne-la-Vallée (SIAM) qui a délégué la gestion à une entreprise privée, VEOLIA, dont le contrat arrive à échéance le [32],[35].

L’assainissement non collectif (ANC) désigne les installations individuelles de traitement des eaux domestiques qui ne sont pas desservies par un réseau public de collecte des eaux usées et qui doivent en conséquence traiter elles-mêmes leurs eaux usées avant de les rejeter dans le milieu naturel[36]. La communauté d'agglomération Marne et Gondoire (CAMG) assure pour le compte de la commune le service public d'assainissement non collectif (SPANC), qui a pour mission de vérifier la bonne exécution des travaux de réalisation et de réhabilitation, ainsi que le bon fonctionnement et l’entretien des installations. Cette prestation est déléguée à la Société Française de Distribution d’Eau (SFDE), dont le contrat arrive à échéance le 31 décembre 2025[32],[37].

Eau potable[modifier | modifier le code]

En 2020, l'alimentation en eau potable est assurée par le SMAEP de la région de Lagny-sur-Marne qui en a délégué la gestion à l'entreprise Veolia, dont le contrat expire le [32],[38],[39].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Les habitants sont appelés les Gouverniauds[40].

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[41]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[42].

En 2020, la commune comptait 1 188 habitants[Note 6], en augmentation de 4,49 % par rapport à 2014 (Seine-et-Marne : +3,69 %, France hors Mayotte : +1,9 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
343323399379386370370346365
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
373374430415392345354374375
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
373396377351380373359321403
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
5515296927649341 0241 0761 0691 113
2015 2020 - - - - - - -
1 1561 188-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[43] puis Insee à partir de 2006[44].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

L’enseignement est dispensé à Gouvernes dès le milieu du XVIIe siècle. L’enseignement est assuré dans une petite maison située non loin de l’église, construite en 1783 ; d’abord louée par la commune, elle est acquise par celle-ci en 1834 ; elle est détruite en 1868 remplacée par la mairie-école.

C'est en 1960 que fut construite l’école actuelle, d’abord une classe avec préau et logement de fonction, la deuxième classe restant dans la mairie-école (actuelle mairie) jusqu’en 1965. L’augmentation du nombre des enfants nécessite une troisième classe et l’on ajoute une seconde classe à l’école neuve, mais bien vite l’effectif diminue permettant de changer l’affectation de l’ancienne classe unique de la mairie-école, qui désormais sera salle du Conseil municipal, des mariages, etc.). Depuis, l'augmentation du nombre des élèves a nécessité la construction d'une classe dans la cour et la transformation du logement de fonction en classe. En 2013, il y a quatre classes à double niveau dans l’école.

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

  • Concerts de Noël chaque année et ponctuels dans l'église
  • Fête des associations et vide-greniers dernier dimanche de septembre
  • Exposition photos dans l'église le dernier week-end de septembre

Santé[modifier | modifier le code]

  • CPAM la plus proche à Bussy-Saint-Georges
  • Les visites médicales et para-médicales sont assurées par les praticiens de Lagny-sur-Marne, Conches-sur-Gondoire, Saint-Thibault-des-Vignes et Bussy-Saint-Georges.
  • Un service de soins à domicile
  • l'hôpital public de Jossigny

Sports[modifier | modifier le code]

  • Le Tennis club de Gouvernes dispose d'un court de tennis, propriété de la commune.
  • Un plateau sportif permet l'entrainement basket-ball, football et handball.
  • L'association CESAM propose des cours de tai qi, qi gong et yoga dans la salle Lhuillier.
  • Cours de danse classique et de gymnastique par l'association Entr'Chats et de danse de salons par l'association Flash'Dance dans la salle Lhuillier.
  • Gouvernes Rando, randonnées.

Médias[modifier | modifier le code]

  • Le Gouverniaud, journal municipal semestriel (accès en ligne à une version PDF des derniers numéros sur le site de la mairie)
  • La page « Flash info » du site de la mairie
  • Le quotidien Le Parisien Seine-et-Marne
  • L'hebdomadaire La Marne Marne-la-Vallée

Cultes[modifier | modifier le code]

Il n'y a plus de messe régulière dans l'église catholique de Gouvernes. Elle est ouverte à la visite lors des Journées européennes du patrimoine.

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

Le nombre de ménages fiscaux en 2016 était de 435 représentant 1 132 personnes et la médiane du revenu disponible par unité de consommation de 31 856 [27].

Emploi[modifier | modifier le code]

En 2017, le nombre total d’emplois dans la zone était de 143, occupant 541 actifs résidants. Le taux d'activité de la population (actifs ayant un emploi) âgée de 15 à 64 ans s'élevait à 68,6 % contre un taux de chômage de 6,4 %. Les 25 % d’inactifs se répartissent de la façon suivante : 9,4 % d’étudiants et stagiaires non rémunérés, 8,6 % de retraités ou préretraités et 6,9 % pour les autres inactifs[45].

Secteurs d'activité[modifier | modifier le code]

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

En 2018, le nombre d'établissements actifs était de 121 dont 8 dans l’industrie manufacturière, industries extractives et autres, 25 dans la construction, 26 dans le commerce de gros et de détail, transports, hébergement et restauration, 3 dans l’Information et communication, 4 dans les activités financières et d'assurance, 6 dans les activités immobilières, 33 dans les activités spécialisées, scientifiques et techniques et activités de services administratifs et de soutien, 10 dans l’administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale et 6 étaient relatifs aux autres activités de services[46].

En 2019, 12 entreprises ont été créées sur le territoire de la commune, dont 9 individuelles.

Au , la commune ne disposait pas d’hôtel et de terrain de camping[47].

  • Boulangerie-pâtisserie
  • Le "Centre d'affaires de la Gondoire" : un centre paramédical, une agence DomusViDomicile, des cours de Pilates
  • Club hippique de Gouvernes.
  • Chambres d'hôtes et Gîtes de France.
  • Centre d'affaires, centre hippique, chambres d'hôtes, Union thermique, boulangerie, tabac…
  • L'association « Les Écureuils » gère le Cinéclub de Gouvernes qui propose régulièrement des projections dans la salle Lhuillier.

Agriculture[modifier | modifier le code]

Gouvernes est dans la petite région agricole dénommée les « Vallées de la Marne et du Morin », couvrant les vallées des deux rivières, en limite de la Brie[Carte 5]. En 2010, l'orientation technico-économique[Note 7] de l'agriculture sur la commune est nd[48].

Si la productivité agricole de la Seine-et-Marne se situe dans le peloton de tête des départements français, le département enregistre un double phénomène de disparition des terres cultivables (près de 2 000 ha par an dans les années 1980, moins dans les années 2000) et de réduction d'environ 30 % du nombre d'agriculteurs dans les années 2010[49]. Cette tendance se retrouve au niveau de la commune où le nombre d’exploitations est passé de 8 en 1988 à 2 en 2010[48]. Le tableau ci-dessous présente les principales caractéristiques des exploitations agricoles de Gouvernes, observées sur une période de 22 ans :

Évolution de l’agriculture à Gouvernes entre 1988 et 2010.
1988 2000 2010
Dimension économique[48],[Note 8]
Nombre d’exploitations (u) 8 1 2
Travail (UTA) 13 1 nd
Surface agricole utilisée (ha) 83 4 nd
Cultures[50]
Terres labourables (ha) 55 s s
Céréales (ha)
dont blé tendre (ha)
dont maïs-grain et maïs-semence (ha)
Tournesol (ha)
Colza et navette (ha)
Élevage[48]
Cheptel (UGBTA[Note 9]) 112 0 nd

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église[modifier | modifier le code]

Façade de l'église Saint-Germain - Cloche de l'église sonnant 16h

L'église Saint-Germain date du XIIIe siècle. Elle a servi de modèle a de nombreux peintres dont Maurice Boitel (IMH en 2009[51]).

Elle contient le tableau Saint Germain peint par Collignon restauré en 2009 et abrite plusieurs mobiliers classés[52] :

  • la cloche fondue en 1562.
  • les fonts baptismaux réalisés par Adrian Roussel en 1703.
  • la dalle funéraire de Nicolas Gaudète et de Marie Du Tillet de 1555.
  • une statue du XVIIe siècle de saint Vincent, patron des vignerons, en chêne peint.
  • un vitrail du XVIe siècle représentant saint Germain de Paris.
  • la chapelle des catéchismes ornée d'une peinture murale du chanoine Stéphane Jouy.
  • On peut également y voir une table d'autel en bois sculpté, deux chapelles et une statue de saint Joseph en pierre de Belgique de la fin du XIXe siècle.

Autres lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château de Guermantes.
L'étang de la Loy.
  • Château de Guermantes, la frontière entre les communes de Gouvernes et Guermantes passe dans le château.
  • Château de Deuil
  • Différents lavoirs (du hameau de Guermantes, de la Fontaine, du Bas-Villiers)
  • Le rû Gondoire
  • Étang de la Loy

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Gouvernes est traversé par les coulées vertes du site classé des rus de la Brosse et de la Gondoire. Ce parc linéaire le long des rus de la Brosse, de la Gondoire et de l'étang de la Loy offre de nombreuses possibilités de promenades à pieds, à vélo et à cheval… De récents aménagements piétonniers permettent de relier le parc du château de Cèdres à Conches à l'étang de la Loy en passant par le hameau de Deuil, le parc du château de Deuil, l'allée du cimetière et en longeant le chemin de Paris à Crécy-la-Chapelle (D 217b). On peut y rencontrer libellules, papillons, hérons cendrés, foulques, poules d'eau, canards, martins-pêcheurs, pics verts.

Équipements culturels[modifier | modifier le code]

  • La bibliothèque municipale (dans l'ancien presbytère).
  • La salle polyvalente "Jean-François Lhuillier", où mariages, fêtes de familles, séances de cinéma, tai chi, qi gong, yoga, danses, activités sportives des enfants de l'école... se succèdent.
  • L'espace Bernadette-Macresy avec la cantine pour les enfants des écoles, la salle Jean-Pierre Maurin et la mezzanine Lhuillier, où les associations se réunissent...

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Blason de Gouvernes Blason
Écartelée, au 1 et 4 d’azur au chevron d’or accompagné de trois étoiles à six rais de même posées deux en chef et une en pointe, au 2 et 3 d’or à trois poissons d’azur.
Devise
Nul bien sans peine. devise de Nicolas Gaudete, seigneur du fief de Dueil au XVIe siècle, reprise comme devise de la commune.
Détails
Elles s’inspirent de celles de Marie du Tillet qui figurent sur sa dalle funéraire dans l’église du village.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yves Mosser, De Curvisna à Gouvernes, association le Patrimoine de Gouvernes, 2009.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes et cartes[modifier | modifier le code]

  • Notes
  1. L'amplitude thermique annuelle mesure la différence entre la température moyenne de juillet et celle de janvier. Cette variable est généralement reconnue comme critère de discrimination entre climats océaniques et continentaux.
  2. Les ZNIEFF de type 1 sont des secteurs d’une superficie en général limitée, caractérisés par la présence d’espèces, d’association d’espèces ou de milieux rares, remarquables, ou caractéristiques du milieu du patrimoine naturel régional ou national.
  3. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  4. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé, en , celle d'aire urbaine afin de permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  5. Contrairement au hameau ou écart qui est un groupe d’habitations , un lieu-dit n'est pas forcément un lieu habité, il peut être un champ, un carrefour ou un bois...
  6. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2023, millésimée 2020, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2022, date de référence statistique : 1er janvier 2020.
  7. L'orientation technico-économique d'une exploitation est la production dominante de l'exploitation, déterminée selon la contribution de chaque surface ou cheptel à la production brute standard.
  8. L'indicateur s signifie que la donnée n'est pas diffusée par respect du secret statistique.
  9. L'Unité gros bétail alimentation totale (UGBTA) est une unité employée pour pouvoir comparer ou agréger des effectifs animaux d’espèces ou de catégories différentes (par exemple, une vache laitière = 1,45 UGBTA, une vache nourrice = 0,9 UGBTA, une truie-mère = 0,45 UGBTA).
  • Cartes
  1. « Zones ZNIEFF de Gouvernes » sur Géoportail (consulté le 14 janvier 2021)..
  2. « Gouvernes - Occupation simplifiée 2017 », sur cartoviz.institutparisregion.fr (consulté le ).
  3. IAU Île-de-France, « Évolution de l'occupation des sols de la commune vue par photo aérienne (1949-2018) », sur cartoviz.institutparisregion.fr (consulté le ).
  4. « Géoportail de l’urbanisme », sur https://www.geoportail-urbanisme.gouv.fr/ (consulté le ).
  5. [PDF]« Carte des petites régions agricoles en Seine-et-Marne », sur driaaf.ile-de-france.agriculture.gouv.fr (consulté le ).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Gondoire (F6630600) ».
  2. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ru de la Brosse (F6636000) ».
  3. Site SIGES – Seine-Normandie (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie), consulté le 5 avril 2019
  4. a et b Daniel Joly, Thierry Brossard, Hervé Cardot, Jean Cavailhes, Mohamed Hilal et Pierre Wavresky, « Les types de climats en France, une construction spatiale », Cybergéo, revue européenne de géographie - European Journal of Geography, no 501,‎ (DOI https://doi.org/10.4000/cybergeo.23155, lire en ligne, consulté le ).
  5. « Définition d’une normale climatologique », sur http://www.meteofrance.fr/ (consulté le ).
  6. « Le climat de la France au XXIe siècle - Volume 4 - Scénarios régionalisés : édition 2014 pour la métropole et les régions d’outre-mer », sur https://www.ecologie.gouv.fr/ (consulté le ).
  7. « Orthodromie entre Gouvernes et Athis-Mons », sur fr.distance.to (consulté le ).
  8. « Station météorologique d'Orly-Athis-Mons - Normales pour la période 1971-2000 », sur https://www.infoclimat.fr/ (consulté le ).
  9. « Station météorologique d'Orly-Athis-Mons - Normales pour la période 1981-2010 », sur https://www.infoclimat.fr/ (consulté le ).
  10. « Station météorologique d'Orly-Athis-Mons - Normales pour la période 1991-2020 », sur https://www.infoclimat.fr/ (consulté le ).
  11. « Liste des ZNIEFF de la commune de Gouvernes », sur le site de l'Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le ).
  12. « ZNIEFF l'« Étang de Laloy » - fiche descriptive », sur le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le ).
  13. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  14. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  15. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  16. « Unité urbaine 2020 de Paris », sur https://www.insee.fr/ (consulté le ).
  17. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le ).
  18. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le ).
  19. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Paris », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques (consulté le ).
  20. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le ).
  21. « Liste des lieux-dits français », sur MémorialGenWeb (consulté en ).
  22. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole) », sur www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr (consulté le ).
  23. IAU Île-de-France, « Mode d'occupation du sol de l'Île-de-France », sur www.institutparisregion.fr (consulté le ).
  24. « Nomenclature du MOS en 11 postes », sur www.iau-idf.fr (consulté le ).
  25. « Le SCOT Marne, Brosse et Condoire », sur www.marneetgondoire.fr/ (consulté le ).
  26. « Etat d'avancement des documents d'urbanisme locaux au 01/11/2019 », sur /www.seine-et-marne.gouv.fr (consulté le ).
  27. a et b Statistiques officielles de l'Insee.
  28. a et b Gouvernes sur http://www.genea77-shage.info/
  29. « Annuaire des communes de Seine-et-Marne », sur um77.fr (Union des maires de Seine-et-Marne) (consulté en ).
  30. « Le service public local de l’eau potable et de l’assainissement. », sur https://www.vie-publique.fr/, (consulté le ).
  31. « Seine-et-Marne - Assainissement collectif », sur eau.seine-et-marne.fr (consulté le ).
  32. a b c et d « Commune de Gouvernes - organisation des services d'eau et d'assainissement », sur l'observatoire national des services d'eau et d'assainissement (consulté le ).
  33. « SIA de Marne-la-Vallée (SIAM) - Communes adhérentes et compétences », sur l'observatoire national des services d'eau et d'assainissement (consulté le ).
  34. « SIA de Marne-la-Vallée (SIAM) - Services et indicateurs », sur l'observatoire national des services d'eau et d'assainissement (consulté le ).
  35. « SIA de Marne-la-Vallée (SIAM) », sur l'observatoire national des services d'eau et d'assainissement (consulté le ).
  36. « Tout savoir sur l’assainissement non collectif », sur le portail ministériel de l'assainissement non collectif (consulté le ).
  37. « Le SMAAEP de Crécy_Boutigny et Environs - Services en propre », sur l'observatoire national des services d'eau et d'assainissement (consulté le ).
  38. « SMAEP de la région de Lagny-sur-Marne - Communes adhérentes et compétences », sur l'observatoire national des services d'eau et d'assainissement (consulté le ).
  39. « SMAEP de la région de Lagny-sur-Marne - Services et indicateurs », sur l'observatoire national des services d'eau et d'assainissement (consulté le ).
  40. « Services publics Gouvernes - Habitants », sur habitants.fr (consulté le ).
  41. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  42. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  43. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  44. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019 et 2020.
  45. Statistiques officielles de l'Insee, section «Population active, emploi et chômage au sens du recensement en 2017», consultée le 4 mars 2021
  46. Statistiques officielles de l'Insee, section «Démographie des entreprises en 2019», consultée le 4 mars 2021
  47. Statistiques officielles de l'Insee, section «Tourisme en 2020», consultée le 4 mars 2021
  48. a b c et d « Fiche de recensement agricole - Exploitations ayant leur siège dans la commune de Gouvernes », sur http://recensement-agricole.agriculture.gouv.fr/ (consulté le ).
  49. « L'agriculture en Seine-et-Marne », sur www.seine-et-marne.gouv.fr (consulté le ).
  50. « Fiche de recensement agricole - Exploitations ayant leur siège dans la commune de Gouvernes », sur le site « Agreste » du service de la statistique et de la prospective (SSP) du ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt. (consulté le ).
  51. « L'église paroissiale Saint-Germain », notice no PA77000025, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  52. « Les objets classés de l'église », base Palissy, ministère français de la Culture.