Paley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Paley
Paley
La rue devant la mairie, en 2011.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Fontainebleau
Intercommunalité Communauté de communes Moret Seine et Loing
Maire
Mandat
Michel Cochin
2020-2026
Code postal 77710
Code commune 77353
Démographie
Gentilé Paleysiens
Population
municipale
421 hab. (2017 en diminution de 5,18 % par rapport à 2012)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 14′ 33″ nord, 2° 51′ 37″ est
Altitude Min. 80 m
Max. 141 m
Superficie 9,26 km2
Élections
Départementales Canton de Nemours
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Paley
Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne
Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Paley
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Paley
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Paley
Liens
Site web http://www.paley.fr

Paley est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Les habitants sont appelés les Paleysiens[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune est située à environ 15,1 kilomètres au sud-est de Nemours[2].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Les communes limitrophes sont : Villemaréchal, Lorrez-le-Bocage-Préaux, Nanteau-sur-Lunain, Remauville.

Communes limitrophes de Paley
Nanteau-sur-Lunain Villemaréchal Lorrez-le-Bocage-Préaux
Nanteau-sur-Lunain Paley Lorrez-le-Bocage-Préaux
Remauville Remauville Lorrez-le-Bocage-Préaux

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La commune est classée en zone de sismicité 1, correspondant à une sismicité très faible[3].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le système hydrographique de la commune se compose de trois cours d'eau référencés :

La longueur linéaire globale des cours d'eau sur la commune est de 4,88 km[7].

Climat[modifier | modifier le code]

Paley, comme tout le département, connaît un régime climatique tempéré, de type atlantique.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies de communication[modifier | modifier le code]

A6 : Échangeur n°16 Nemours à environ 13 kilomètres

Transports[modifier | modifier le code]

La gare SNCF la plus proche est la Gare de Nemours - Saint-Pierre, située à 19 kilomètres, (20 minutes). Elle est desservie par des trains de la ligne R du Transilien et par des trains TER.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Lieux-dits, écarts et quartiers[modifier | modifier le code]

La commune compte 108 lieux-dits administratifs[Note 2] répertoriés[8] dont, La Noue Blondeau, Toussac, Tesnières, Hardy, Hautiboeuf, les Gros Ormes, les Ricordeaux.

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

En 2018[9], le territoire de la commune se répartit[Note 3] en 62,2 % de terres arables, 24,1 % de forêts et 13,7 % de zones agricoles hétérogènes[Note 4],[7],[10].

Logement[modifier | modifier le code]

En 2016, le nombre total de logements dans la commune était de 261 dont 98,9 % de maisons et 0,8 % d’appartements.

Parmi ces logements, 69,7 % étaient des résidences principales, 20,3 % des résidences secondaires et 10 % des logements vacants.

La part des ménages fiscaux propriétaires de leur résidence principale s’élevait à 89 % contre 9,3 % de locataires et 1,6 % logés gratuitement [11] - [Note 5].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est mentionné sous les formes Paleium vers 1150[12] ; Palai en 1172[13] ; Pallai en 1173[14] ; Paloys en 1190[15] ; Palei en 1220[16] ; Paleiacum en 1230[17] ; Paleiz en 1288[18] ; Paleyacum vers 1350 (Pouillé) ; Palais en 1385[19] ; Palais en 1385[20] ; Paleiz en 1491[21] ; Palley en 1519[22] ; Pallay en Gastinoys en 1542[21] ; Palay en Gastinois en 1550[21] ; Pallay en 1604[21].

Le toponyme désignait un « lieu clôturé de pieux » (dérivé du latin palus « pieu » et du suffixe collectif etum).

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 En cours Michel Cochin    
Avant 2001 2008 Pierrette Desbouiges   Infirmière retraitée
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[23]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[24].

En 2017, la commune comptait 421 habitants[Note 6], en diminution de 5,18 % par rapport à 2012 (Seine-et-Marne : +3,7 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
333321324346440504497498534
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
546555571553486476463457455
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
418411367361341308298304266
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
277258264321394411434443420
2017 - - - - - - - -
421--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[25] puis Insee à partir de 2006[26].)
Histogramme de l'évolution démographique

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

Transports en commun[modifier | modifier le code]

La ville de Paley est desservie par 4 bus par jour de la ligne 9 de réseau de bus STILL, par 2 bus en toute directions

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le château de Paley.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Nature en attente de mise à jour.
  2. Contrairement au hameau ou écart qui est un groupe d’habitations , un lieu-dit n'est pas forcément un lieu habité, il peut être un champ, un carrefour ou un bois...
  3. Statistiques 2018 de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols “Corine Land Cover”.
  4. Elles comprennent les cultures annuelles associées aux cultures permanentes, les systèmes culturaux et parcellaires complexes, les surfaces essentiellement agricoles, interrompues par des espaces naturels importants et les territoires agro-forestiers.
  5. En raison des arrondis, la somme des pourcentages n’est pas toujours égale à 100 %.
  6. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.habitants.fr/habitants_paley_77353.html
  2. « Localisation de Paley » sur Géoportail (consulté le 3 février 2020).
  3. « Plan séisme consulté le 3 avril 2020 »
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Lunain (F4380600) »
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras du Lunain (F4382101) »
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras du Lunain (F4382001) »
  7. a et b 77353 Site SIGES – Seine-Normandie (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie), consulté le 16 février 2019
  8. Site territoires-fr.fr consulté le 3 février 2020 sous le code commune 77353.
  9. Site Corine Land Cover Mises à jour.
  10. [PDF]Fiche communale d'occupation des sols en 2017 (comparaison avec 2012) sur le site cartoviz.iau-idf.fr
  11. Statistiques officielles de l‘INSEE.
  12. Annales Gâtinais, XIII, 1895, p. 351.
  13. Archives nationales, LL 1351, fol. 31.
  14. Dom Marrier, p. 347.
  15. Delaborde, Philippe-Auguste, I, p. 364.
  16. Histor. France, XXIII, 663.
  17. Annales Gâtinais, XXVI, 1908, p. 52.
  18. Annales Gâtinais, XXVI, 1908, p. 100.
  19. Archives nationales, P 131, fol. 137.
  20. Annales Gâtinais, XXV, 1907, p. 52.
  21. a b c et d Henri Stein et Jean Hubert, Dictionnaire topographique du département de la Seine-et-Marne, Paris, (lire en ligne), p. 414.
  22. Annales Gâtinais, XXII, 1904, p. 261.
  23. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  24. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  25. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  26. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.