Courchamp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Courchamps.
Courchamp
Église Saint-Martin
Église Saint-Martin
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Provins
Canton Provins
Intercommunalité Communauté de communes du Provinois
Maire
Mandat
Jacky Guertault
2014-2020
Code postal 77560
Code commune 77134
Démographie
Gentilé Courchampois
Population
municipale
159 hab. (2014)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 38′ 16″ nord, 3° 17′ 14″ est
Altitude Min. 151 m
Max. 176 m
Superficie 12,41 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Courchamp

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Courchamp

Courchamp est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France. Ses habitants sont appelés les Courchampois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Courchamp est une commune située sur le plateau de la Brie dans le département de Seine-et-Marne (région d'Île-de-France). La ville de Courchamp appartient au canton de Villiers-Saint-Georges et à l'arrondissement de Provins. La superficie est de 12,5 km2. Courchamp porte le code Insee 77134 et est associée au code postal 77560. Elle se situe géographiquement à une altitude de 165 mètres environ[1].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Champcenest Rose des vents
Saint-Hilliers N Rupéreux
O    Courchamp    E
S
Voulton

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village s'appelait anciennement Aulnoy-les-Minimes ou Aulnoy-en-Brie avant d'être nommé Courchamp en 1676[2] pour Jean Guillemin de Courchamp, fermier général et baron du lieu. Celui-ci entendait se rattacher aux Guillemin de Bretagne, famille d'ancienne extraction qui avait possédé la paroisse de Courchamp en Touraine[3]. Pour donner plus de vraisemblance à ses prétentions, il débaptisa la baronnie d'Aulnoy qu'il avait acquise et la fit appeler Courchamp.

En 1789, Courchamp faisait partie de l'élection de Provins et de la généralité de Paris. L'église paroissiale dédiée à Saint Martin a appartenu au diocèse de Sens de 1227 à la Révolution. Elle fait maintenant partie du diocèse de Meaux[4].

Courchamp a d'abord été le siège d'un couvent de grandmontains fondé au XIIe siècle avant d'être cédé en 1600 aux minimes du Bois de Vincennes[5]. Le prieuré d'Aulnoy a été remplacé par le château des Minimes au XVIIe siècle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2014 Georgette Guertault    
mars 2014 en cours Jacky Guertault    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[7],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 159 habitants, en augmentation de 6 % par rapport à 2009 (Seine-et-Marne : 4,68 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
236 181 150 186 177 179 195 183 180
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
235 231 223 193 181 184 188 198 191
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
179 171 148 146 181 159 142 118 128
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
129 100 88 79 108 163 151 153 159
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

* Louis XIII venait en vacances au château des Minimes.[réf. nécessaire]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Vestiges d'un château datant du XVe, démoli vers 1830 : douves pavées, pont massif, chapelle XIIIe.
  • Auvent de bois daté de 1608.
  • Château des Minimes,
  • Église Saint-Martin : construite au XVIe, reconstruite au XVIIe. Son clocher date de 1843, sa nef à voûtes de lambris du XVIe ; ses fonts baptismaux de 1723. On y trouve également une dalle funéraire (1341).
  • Ruines du couvent.
L'église Saint-Martin.
L'église Saint-Martin - cloche de l'église sonnant 15h :

Événements[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lion1906.com/departements/seine-et-marne/courchamp.php
  2. Henri Stein, Dictionnaire topographique du département de Seine-et-Marne, (lire en ligne), p. 150
  3. Pol Potier de Courcy, Nobiliaire et Armorial de Bretagne, (lire en ligne), p. 105
  4. http://eglisecatho-meaux.cef.fr
  5. Henri Stein, Dictionnaire topographique du département de Seine-et-Marne, (lire en ligne), p. 10
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .