Les Ormes-sur-Voulzie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ormes et Voulzie (homonymie).

Les Ormes-sur-Voulzie
Les Ormes-sur-Voulzie
La mairie.
Blason de Les Ormes-sur-Voulzie
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Provins
Canton Provins
Intercommunalité Communauté de communes Bassée-Montois
Maire
Mandat
Yannick Maury
2014-2020
Code postal 77134
Code commune 77347
Démographie
Gentilé Ormois
Population
municipale
859 hab. (2016 en augmentation de 2,63 % par rapport à 2011)
Densité 70 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 27′ 46″ nord, 3° 13′ 43″ est
Altitude Min. 54 m
Max. 117 m
Superficie 12,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Les Ormes-sur-Voulzie

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Les Ormes-sur-Voulzie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Les Ormes-sur-Voulzie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Les Ormes-sur-Voulzie
Liens
Site web les-ormes-sur-voulzie.com

Les Ormes-sur-Voulzie est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Ormois ; ils sont aussi appelés Ormiots et Ormiottes (désignation par les habitants eux-mêmes entendue jusque dans les années 1990).

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le village est situé à 14 km au sud-ouest de Provins et à 24 km au nord-est de Montereau-Fault-Yonne.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes des Ormes-sur-Voulzie
Paroy Jutigny Chalmaison
Luisetaines Ormes-sur-Voulzie Everly
Saint-Sauveur-lès-Bray Mouy-sur-Seine

Relief et géologie[modifier | modifier le code]

Le nord de la commune fait partie de la plaine cultivée du Montois, le sud de la plaine alluviale boisée et marécageuse de la Bassée.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le système hydrographique de la commune se compose de huit cours d'eau référencés :

  • la rivière Auxence (ou la Vieille Seine), longue de 34,18 km[1], affluent en rive droite de la Seine ;
  • la rivière Voulzie, longue de 43,86 km[2], affluent de la Seine en rive droite, traverse la commune du nord au sud ;
    • le canal des Ormes, long de 24,31 km[3]conflue avec la Voulzie ;
      • le fossé 03 des Pâtures, 1,89 km[4], qui conflue avec le canal des Ormes ;
le canal des Ormes permet de remplacer l'eau de la Voulzie, du Durteint et du Dragon (captée via l'aqueduc de la Voulzie depuis 1925 pour alimenter Paris).
Un pompage permet de redonner aux cours d'eau l'équivalent de ce qui en est prélevé. Le pompage s'effectue à l'usine élévatoire des Ormes-sur-Voulzie où l'eau arrive de la Seine via le canal dit des Ormes, puis refoulée en conduite forcée jusqu'à Provins.
  • le ruisseau des Méances, long de 27,14 km[5], affluent de la Seine en rive droite, ainsi que :
    • un bras de 1,34 km[6] ;
    • un bras de 0,69 km[7], qui conflue avec le Grande Noue d'Hermé ;
    • le fossé 01 des Chaintres , canal de 3,04 km[8], conflue avec le ruisseau des Méances.

La longueur linéaire globale des cours d'eau sur la commune est de 15,58 km[9].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Lieux-dits, écarts et quartiers[modifier | modifier le code]

La commune compte 63 lieux-dits administratifs répertoriés[10] dont Couture, Moulin d'Ocle, Châtelot (moulin).

Il y a trois parties dans Les Ormes :

  • Le bourg
  • Couture
  • Moulin d'Ocle.

La continuité entre le bourg et Moulin d'Ocle date des constructions continues le long du Sentier de la Messe à la fin des années 1980.

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

En 2018[11], le territoire de la commune se répartit[Note 1] en 53,7 % de terres arables, 33,3 % de forêts, 6,7 % de zones urbanisées et 6,3 % de mines, décharges et chantiers[9].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est mentionné sous les formes Les Ormes vers 1222 (Livre des vassaux) ; Les Ourmes en Brie vers 1260[12] ; Les Hormes en 1275[13] ; Saint Martin des Hormes en 1275[14] ; Ourmes en 1276[15] ; Ulmae au XIIIe siècle[16] ; Ulmis vers 1350 (Pouillé).

La forme ancienne de l'orme, oulme (du latin ulmus) a donné de nombreux toponymes, dont le nombre indique la grande présence de cet arbre. L'orme est un arbre de haute futaie, et fournit un excellent bois d'œuvre, pratiquement comparable au bois de chêne.

La Voulzie a donné son hydronyme à la commune.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • En 1789, Les Ormes faisait partie de l'élection de Nogent et de la généralité de Troyes, et suivait la coutume de Troyes. L'église paroissiale, dédiée à Notre-Dame, appartenait au diocèse de Sens, doyenné de Provins ; le chapitre de Saint-Quiriace de Provins en était collateur.
  • Création du logo en forme de blason des Ormes dans les années 1980, sa marraine était la femme du maire de l'époque. Logo en forme de blason en trois parties, pour symboliser les trois éléments de la commune (Couture, le Bourg, Moulin d'Ocle)

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1977   James Marin SE agriculteur
1995 2008 Gilles Vitu SE enseignant
mars 2008 mars 2014 Philippe Vernet SE  
mars 2014 En cours Yannick Maury [17] SE  

Jumelages[modifier | modifier le code]

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[18]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[19].

En 2016, la commune comptait 859 habitants[Note 2], en augmentation de 2,63 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
640733712727795795807838923
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
948932901853819689717690728
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
708779784661758781695720702
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
672663651688737823849832865
2016 - - - - - - - -
859--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[20] puis Insee à partir de 2006[21].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église Notre-Dame.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Notre-Dame-de-l'Assomption, XVIe siècle

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Statistiques de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols “Corine Land Cover”.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sandre, « Fiche cours d'eau - L’Auxence (F24-0400) »
  2. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Voulzie (F23-0400) »
  3. Sandre, « Fiche cours d'eau - Canal des Ormes (Conduite de Realimentation de la Seine à la Voulzie) (F2--3702) »,
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 03 des Pâtures (F2--2602) »
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Ruisseau des Meances (F2220600) »
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras des Méances (F2224001) »
  7. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras des Méances (F2224101) »
  8. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 des Chaintres (F2226002) »
  9. a et b Site SIGES – Seine-Normandie (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie), consulté le 25 septembre 2019
  10. Site territoires-fr.fr consulté le 26 septembre 2019 sous le code commune 77347.
  11. Site Corine Land Cover Mises à jour.
  12. Longnon, I, 326.
  13. Longnon, I, p. 328.
  14. Cart. Renier Accorre, fol. 119 v°.
  15. Longnon, II, 91.
  16. Henri Stein et Jean Hubert, Dictionnaire topographique du département de la Seine-et-Marne, Paris, (lire en ligne), p. 581.
  17. « Annuaire des communes de Seine-et-Marne », sur um77.fr (Union des maires de Seine-et-Marne) (consulté en mai 2014).
  18. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  19. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  20. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  21. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.