Melz-sur-Seine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Melz-sur-Seine
Melz-sur-Seine
Ecluse de Melz-sur-Seine.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Provins
Canton Provins
Intercommunalité Communauté de communes du Provinois
Maire
Mandat
Jean-Pierre Rocipon
2014-2020
Code postal 77171
Code commune 77289
Démographie
Population
municipale
355 hab. (2016 en diminution de 4,31 % par rapport à 2011)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 29′ 53″ nord, 3° 25′ 05″ est
Altitude Min. 58 m
Max. 172 m
Superficie 18,50 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Melz-sur-Seine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Melz-sur-Seine

Melz-sur-Seine est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Melziens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune est située à environ 12,3 kilomètres au sud-est de Provins [1].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Sourdun Le Mériot (Aube) Rose des vents
N La Motte-Tilly (Aube)
O    Melz-sur-Seine    E
S
Hermé Villiers-sur-Seine Courceroy (Aube)

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le système hydrographique de la commune se compose de onze cours d'eau référencés :

  • le canal de Beaulieu, long de 9,11 km [2], qui conflue avec la Seine ;
  • le Resson, long de 23,71 km[3], affluent de la Seine, ainsi que :
    • un bras de la Vieille Seine 0,59 km[4] ;
  • la Grande Noue d’Hermé, longue de 21,61 km[5], affluent du ruisseau des Méances ;
    • un bras de la Grande Noue d'Hermé, 2,21 km[6], et ;
      • un bras de la Grande Noue d'Hermé, 0,19 km[7], et ;
    • un bras de la Grande Noue d'Hermé, 0,41 km[8], et ;
    • un bras de la Vieille Seine,1,18 km[9], et ;
    • un bras du Resson 0,57 km[10], qui confluent avec la Grande Noue d'Hermé ;
    • le cours d'Eau 01 de la Commune de Melz-sur-Seine, 0,67 km[11], et ;
    • le cours d'Eau 01 de la Motte Givaux, 2,18 km[12], affluents de la Grande Noue d'Hermé.

La longueur linéaire globale des cours d'eau sur la commune est de 13,73 km[13].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est mentionné sous les formes Maiel en 1190[14] ; Maellum en 1198[15] ; Mael en 1229[16] ; Mahel vers 1240[17] ; Meel en 1277[18] ; Mael in castellania Pruvinensi en 1296[19] ; Maellum en 1296[20] ; Meel en 1298[20] ; Nemus de Mael au XIIIe siècle[21] ; Meellum en 1357[22] ; Mellum supra Sequanam au XIVe siècle (Obit. H.-D. Provins) ; Meel sur Seyne en 1587 (Arr.-ban Provins) ; Mel sur Seyne en 1594[23] ; Meelz sur Seine en 1607[24] ; Melz sur Seine en 1673[25] ; Mesle sur Seine en 1691[26] ; Mele 1692 (Carte de Sanson) ; Mels en 1720 (Saugrain) ; Melz en 1748[27] ; Mesles en 1782[28] ; Melz en l'an IX[29].

Ce toponyme est issu du mois de mai consacré à Maïa, divinité romaine incarnant le printemps[30]. En toponymie : « vallée verte, pré fleuri »[30]. Le latin melius a donné melz en ancien français, puis mielz mais aussi miels, mialz ou mieulx. « Mieux », superlatif de « bien », est attesté dès le début du XIIIe siècle. Melz selon toute vraisemblance, aurait été, donc, le meilleur endroit pour s'établir en bord de Seine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
27 octobre 1876 12 février 1884 Etienne Boisaubert   Cultivateur
mars 2008   Patrice Boudignat   Agriculteur
mars 2001   Claude Delagneau    
1977   Claude Delagneau    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[31]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[32].

En 2016, la commune comptait 355 habitants[Note 1], en diminution de 4,31 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
493642647646701702683680692
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
639635590554519515489459421
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
411408412312314309261275278
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
254214193247278339370375379
2013 2016 - - - - - - -
363355-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[33] puis Insee à partir de 2006[34].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Depuis 2013 L'association "Trail Endurance Aventures Multisports 77" ou TEAM 77 , fait découvrir le secteur par le biais d'activités multisports tels que le VTT , la course à pied et la randonnée http://ze-team77.blogspot.fr/

Jumelages[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Localisation de Melz-sur-Seine » sur Géoportail (consulté le 12 août 2019).
  2. Sandre, « Fiche cours d'eau - Canal de Derivation de Beaulieu a Villiers-sur-Seine (F21-4002) »
  3. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Resson (F2150600) »
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de la Vieille Seine (F2155001) »
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Grande Noue Hermé (F2228000) »
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de la Grande Noue d'Hermé (F2225001) »
  7. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de la Grande Noue d'Hermé (F2225201) »
  8. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de la Grande Noue d'Hermé (F2225501) »
  9. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de la Vieille Seine (F2--0301) »
  10. Sandre, « Fiche cours d'eau - bras du Resson (F2--0321) »
  11. Sandre, « Fiche cours d'eau - Cours d'Eau 01 de la Commune de Melz-sur-Seine (F2228100) »
  12. Sandre, « Fiche cours d'eau - Cours d'Eau 01 de la Motte Givaux (F2228400) »
  13. Site SIGES – Seine-Normandie (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie), consulté le 13 août 2019
  14. Arch. hosp. Provins, B 1, n° 6.
  15. Arch. hosp. Provins, Petit cart. de l'Hôtel-Dieu, fol. 68.
  16. Cartulaire des Templiers de Provins, n° 119.
  17. Longnon, I, 137.
  18. Bibl. nat., ms. fr. 8592, fol. 122 v°.
  19. Archives nationales, S 5165.
  20. a et b Archives nationales, S 5179.
  21. Obit. prov. Sens, I, p. 960.
  22. Archives de l'Yonne, G 378.
  23. Archives nationales, S 5165.
  24. Archives nationales, S 4900.
  25. Archives de la Seine-et-Marne, B 189, n° 32.
  26. Archives de la Seine-et-Marne, B 193, fol. 2.
  27. Archives nationales, S 300.
  28. Almanach de Sens, p. 24.
  29. Henri Stein et Jean Hubert, Dictionnaire topographique du département de la Seine-et-Marne, Paris, (lire en ligne), p. 359.
  30. a et b Paul Bailly, 1989, Toponymie en Seine-et-Marne, (ISBN 2402033592).
  31. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  32. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  33. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  34. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.