Aubepierre-Ozouer-le-Repos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Aubepierre-sur-Aube.

Aubepierre-Ozouer-le-Repos
Aubepierre-Ozouer-le-Repos
Mairie d'Aubepierre-Ozouer-le-Repos.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Provins
Canton Nangis
Intercommunalité Communauté de communes de la Brie nangissienne
Maire
Mandat
Brigitte Jacquemot
2018-2020
Code postal 77720
Code commune 77010
Démographie
Gentilé Albapétruciens
Population
municipale
914 hab. (2016 en augmentation de 2,12 % par rapport à 2011)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 37′ 54″ nord, 2° 53′ 20″ est
Altitude Min. 79 m
Max. 112 m
Superficie 26,83 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Aubepierre-Ozouer-le-Repos

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Aubepierre-Ozouer-le-Repos
Liens
Site web http://www.aubepierre-ozouer-le-repos.org/

Aubepierre-Ozouer-le-Repos (prononciation) est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne, en région Île-de-France.

Créée en 1973, elle résulte de la fusion des communes d'Aubepierre et d'Ozouer-le-Repos.

Ses habitants sont appelés les Albapétruciens.

Géographie[modifier | modifier le code]

D'une superficie de 2 683 hectares[1] (soit 26,83 km2), Aubepierre-Ozouer-le-Repos se situe dans l'arrondissement de Melun et dans le canton de Mormant. La latitude d'Aubepierre-Ozouer-le-Repos est de 48,631 degrés nord et la longitude est de 2.887 degrés est.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Les communes proches d'Aubepierre-Ozouer-le-Repos incluent Beauvoir à 2,33 km, Mormant à 2,55 km, Courtomer à 2,82 km, Argentières à 2,90 km et Verneuil-l'Étang à 4,27 km[2].

Rose des vents Argentières Courtomer, Bernay-Vilbert Courpalay Rose des vents
Beauvoir
Verneuil-l'Étang
Andrezel
Champeaux
N Quiers
O    Aubepierre-Ozouer-le-Repos    E
S
Mormant Saint-Ouen-en-Brie Grandpuits-Bailly-Carrois

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La commune est classée en zone de sismicité 1, correspondant à une sismicité très faible[3].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le système hydrographique de la commune se compose de quatre cours d'eau référencés :

  • le Ru d'Avon, long de 20,9 km[4], affluent de l'Yerres en rive gauche ;
  • le ruisseau l’ Yvron, long de 30,1 km[5], affluent de l'Yerres en rive gauche ;
  • le fossé 02 des Traversins ou ru de Bouillant, 1,03 km[6], qui conflue avec l’Yerres ;
  • le fossé 01 du Bois de l'Oseraie, 1,59 km[7].

La longueur linéaire globale des cours d'eau sur la commune est de 9,9 km[8].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par les lignes 14, 24 et 35 (Nangis-Mormant-Lieusaint) du réseau de bus Darche-Gros[9].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Habitat[modifier | modifier le code]

La densité de population est de 33,36 habitants par km2. Le nombre de logements a été estimé à 355 en 2007 ; ces logements se composent alors de 325 résidences principales, 13 résidences secondaires ou occasionnelles ainsi que 18 logements vacants[2].

Lieux-dits, écarts et quartiers[modifier | modifier le code]

La commune compte 126 lieux-dits administratifs répertoriés[10] et quelques hameaux dont Aubepierre et d'Ozouer-le-Repos sont les principaux : on y trouve une église, une annexe de la mairie et un bâtiment scolaire. Les autres sont Pecqueux, Bonfruit, Courfruit, Granvillé (aussi écrit Grandvillé), La Noue, Yvernailles, Bagneaux et la ferme du Bois Hébert.

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

En 2019, le territoire de la commune se réparti[Note 1] en 96,9 % de terres arables, 2,1 % de zones industrielles commercialisées et réseaux de communication et 1 % de forêts[8].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le , Aubepierre devient Aubepierre-Ozouer-le-Repos à la suite de sa fusion avec Ozouer-le-Repos[11].

Aubepierre : Le nom de la localité est attesté sous les formes Parrochia de Albapetra en 1205 (du latin « alba petra », « pierre blanche »[12],[13], deviendra Aubepierre en 1385.

Ozouer-le-Repos : Le nom de la localité est attesté sous les formes Oratorium Repositorii en 1172 (« oratorium Repositari » , « oratoire du repos »)[13], Maison et manoir de Oreor et Oreour en 1250.

La compréhension de ces toponymes ne présente aucune difficulté.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les communes d' Ozouer-le-Repos et d' Aubepierre, instituées par la Révolution française, fusionnent en 1973 en application de la loi sur les fusions et regroupements de communes de 1971 (Loi Marcellin), formant la commune actuelle d'Aubepierre-Ozouer-le-Repos[14]. Aubepierre avait elle-même absorbé Pecqueux en 1839[15].

Du 25 au , des inondations, des coulées de boue et mouvements de terrain sont ressentis, conséquences de la tempête de 1999[11].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Aubepierre-Ozouer-le-Repos se trouve dans le département de Seine-et-Marne. Rattachée depuis la Révolution française à l'arrondissement de Melun[15], elle intègre le l'arrondissement de Provins afin de faire coïncider les limites d'arrondissement et celles des intercommunalités[16].

Pour l'élection des députés, elle fait partie depuis 2012 de la troisième circonscription de Seine-et-Marne.

Elle faisait partie depuis 1793 du canton de Mormant[15]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune intègre le canton de Nangis.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune faisait partie de la communauté de communes de l'Yerres à l'Ancœur, créée fin 2005.

Celle-ci, marquée par des tensions internes[17], est dissoute le et la commune rejoint alors la communauté de communes de la Brie nangissienne.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs d'Aubepierre, Ozouer-le-Repos et Aubepierre-Ozouer-le-Repos[18]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    M. Châtelain   Maire d'Ozouer-le-Repos
Conseiller général de Mormant (1833 → 1842)
Les données manquantes sont à compléter.
1965 2001 Claude Legendre    
2001 2008 Michel Genet    
mars 2008 novembre 2017[19] Pierre Cuypers LR Exploitant agricole
Maire (1971 → 1973) puis maire délégué (1973 → 2008) d'Aubepierre[20]
Ancien président de la chambre d’agriculture
Ancien président de la FDSEA
Sénateur de Seine-et-Marne (2016[21] → )
Démissionnaire à la suite de sa réélection comme sénateur
2 février 2018[22] En cours
(au 10 septembre 2018)
Brigitte Jacquemot    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[23]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[24].

En 2016, la commune comptait 914 habitants[Note 2], en augmentation de 2,12 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
350288302269280281430410403
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
387388389381376409385462382
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
373376375362385403375377384
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
353314587677768867891895899
2013 2016 - - - - - - -
881914-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[15] puis Insee à partir de 2006[25].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Christophe d'Aubepierre.
  • Église Saint-Christophe d'Aubepierre : une partie remonte au XIIe, porche de charpente ; bancs clos XIXe, fonts baptismaux XVIIe[26].
  • Église Saint-Aubin d'Ozouer-le-Repos XIIe[27] : clocher flanqué de contreforts massifs ; confessionnaux XVIIIe, retable, boiseries, statues XVIIe, statuette-reliquaire en cuivre du XVe siècle.
  • Château de Buisseaux, avec douves, ainsi que son parc[28] (propriété privée).
  • Borne fleurdelysée no 27 (MH), sur la RN 19[29].
  • Ferme du Bois Hébert XVIe, construite par les dominicaines de Poincy, fortifiée avec douves.
  • Ferme Saint-Thibaut, avec pigeonnier.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Aubepierre-Ozouer-le-Repos Blason D'azur aux deux églises du lieu d'argent, ouvertes et ajourées de sable, mouvant des bords de l'écu, surmontées de deux épis de blé d'or et d'un épi de maïs de même feuillé d'argent en abîme, à la champagne d'or chargée des mots « Aubepierre Ozouer-le-Repos » en capitales de sable.
Détails
Figure sur le site officiel de la mairie[30] et sur les publications municipales[31].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Statistiques de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols “Corine Land Cover”.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche signalétique de Aubepierre Ozouer Le Repos », sur Atome 77 (consulté le 4 mars 2012)
  2. a et b « Village d'Aubepierre-Ozouer-le-Repos », sur Cartes France (consulté le 4 mars 2012)
  3. « Plan séisme consulté le 8 avril 2018 »
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ru d'Avon (F4800600) »
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - L’Yvron (F4730600) »
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 02 des Traversins (F4742000) »
  7. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 du Bois de l'Oseraie (F4803000) »
  8. a et b Site SIGES – Seine-Normandie (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie), consulté le 26 novembre 2018
  9. « NANGIS - MORMANT - LIEUSAINT » (consulté le 4 mars 2012)
  10. Site territoires-fr.fr consulté le 7 juin 2019 sous le code commune 77010.
  11. a et b « Histoire », sur Abepierre-Ozouer-R, site officiel (consulté le 4 mars 2012)
  12. )Félix Pascal - Département de la Seine & Marne: Arrondissements de Melun et Meaux, page 149.
  13. a et b TOPONYMIE - seine-et-marnais
  14. P.V., « Quinze mariages et un divorce en Seine-et-Marne », Le Parisien, édition de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne, consulté le 23 septembre 2018).
  15. a b c et d Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  16. « Arrêté du 30 décembre 2016 du préfet de la région d'Île-de-France portant modification des limites territoriales des arrondissements du département de Seine-et-Marne », Recueil des actes administratifs de la préfecture d'Île-de-France, no spécial IDF-001-2017-01,‎ , p. 11-23 (lire en ligne [PDF], consulté le 21 août 2018).
  17. « L'intercommunalité dans la tourmente », Le Parisien, édition de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne, consulté le 23 septembre 2018).
  18. « Les maires de Aubepierre-Ozouer-le-Repos », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 23 septembre 2018).
  19. « Votre conseil municipal change », Les hameaux croisés - Flash info - Commune d’Aubepierre - Ozouer le Repos,‎ , p. 2 (lire en ligne [PDF], consulté le 23 septembre 2018).
  20. « Pierre Cuypers, Sénateur de Seine-et-Marne », Génération entreprise (consulté le 23 septembre 2018).
  21. F. Lé., « Décès du sénateur de Seine-et-Marne, Michel Houel », Le Parisien, édition de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne, consulté le 23 septembre 2018).
  22. « Édito du Maire », Bulletin d’Informations Municipales,‎ 2e semestre 2017, p. 2 (lire en ligne [PDF], consulté le 23 septembre 2018).
  23. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  24. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  25. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  26. « Église Saint-Christophe d'Aubepierre », notice no PA00086799, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  27. « Eglise Saint-Aubin d'Ozouer-le-Repos », notice no PA00086798, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  28. « Parc du château des Bisseaux », notice no IA77000118, base Mérimée, ministère français de la Culture
  29. « Borne fleurdelysée n° 27 », notice no PA00086797, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  30. Site internet officiel d'Aubepierre-Ozouer-le-Repos (consulté le )
  31. Bulletin d'informations municipales, janvier 2013 (PDF)