Meilleray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Meilleray
Meilleray
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
(Melun)
Arrondissement Provins
Canton Coulommiers
Intercommunalité Communauté de communes du Cœur de la Brie
Maire
Mandat
Jacqueline Barrilliet-Falkowski
2014-2020
Code postal 77320
Code commune 77287
Démographie
Population
municipale
506 hab. (2016 en diminution de 0,98 % par rapport à 2011)
Densité 65 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 47′ 25″ nord, 3° 25′ 34″ est
Superficie 7,77 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Meilleray

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte topographique d'Île-de-France
City locator 14.svg
Meilleray

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Meilleray

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Meilleray

Meilleray est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Meillerassiens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le village est situé en limite est du département à 9 km à l'est de La Ferté-Gaucher, .

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Meilleray
Saint-Barthélemy Montolivet
Meilleray Le Vézier (Marne)
La Chapelle-Moutils Villeneuve-la-Lionne (Marne)

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

Les Bordes (ferme), le Bois-Saint-Père (partagé avec Saint-Barthélemy), la Butte (partagé avec Montolivet).

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par la ligne d’autocars N° 10 (Coulommiers - Meilleray) ) du réseau Transdev-IdF[4].

Toponymie[modifier | modifier le code]

De « malarius », pommier.

Anciens noms : Pastura de Mailleria - Melerayum - Meleray - Melleroy - Melleray.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1983 2001 Guy Michaux   agriculteur
mars 2001 2008 Véronique Noël   apicultrice
mars 2008 En cours Jacqueline Falkowski[5]    
Les données manquantes sont à compléter.

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[7].

En 2016, la commune comptait 506 habitants[Note 1], en diminution de 0,98 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
371346360339315343347390399
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
409461469423402384396378423
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
402444440410412390401410395
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
394354462385363398475511506
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Exploitations agricoles.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Pierre-Saint-Paul.
L'ancienne gare.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pierre-Saint-Paul, XIIIe siècle pour le clocher carré flanqué de contreforts et coiffé en bâtière, le reste ayant été reconstruit au XVe siècle surélevé par rapport au bâtiment primitif pour éviter les inondations.
  • Ferme des Bordes.
  • Ancienne gare de Meilleray sur la ligne La Ferté-Gaucher-Sézanne déclassée en 1990, terminus actuel du « vélo-rail » de la vallée du Grand-Morin.
  • Vélorail du Val du Haut-Morin entre Lescherolles et Meilleray.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Philippe Pichon, écrivain, ex-commandant de police, a résidé au hameau de la Butte (cf. "Journal d'un flic" et "L'Enfance violée", éd. Flammarion) avant de s'établir à Coulommiers

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]