La Grande-Paroisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Grande-Paroisse
La Grande-Paroisse
la mairie.
Blason de La Grande-Paroisse
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Provins
Intercommunalité Communauté de communes Pays de Montereau
Maire
Mandat
Emmanuel Ledoux
2020-2026
Code postal 77130
Code commune 77210
Démographie
Gentilé Grands-Paroissiens
Population
municipale
2 809 hab. (2018 en augmentation de 4,19 % par rapport à 2013)
Densité 97 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 23′ nord, 2° 55′ est
Altitude Min. 45 m
Max. 147 m
Superficie 29,07 km2
Élections
Départementales Canton de Montereau-Fault-Yonne
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
La Grande-Paroisse
Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne
Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
La Grande-Paroisse
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Grande-Paroisse
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Grande-Paroisse
Liens
Site web mairie-la-grande-paroisse.fr

La Grande-Paroisse est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Grands-Paroissiens ou Roissiens plus familièrement.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le village est à 4,5 km à l'ouest de Montereau-Fault-Yonne.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La commune est classée en zone de sismicité 1, correspondant à une sismicité très faible[1].

L'altitude varie de 45 mètres à 147 mètres pour le point le plus haut , le centre du bourg se situant à environ 113 mètres d'altitude (Hôtel de Ville) [2].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le système hydrographique de la commune se compose de huit cours d'eau référencés :

  • La Seine, fleuve long de 774,76 km[3], traverse le territoire communal, ainsi que :
    • un bras de 1,02 km[4] ;
      • le ru Flavien, 6,39 km[5], qui conflue avec le bras de la Seine F4007001 ;
        • un bras du Flavien, 1,74 km[6], qui conflue avec le ru Flavien ;
        • le fossé 01 de la Madeleine, 1,38 km[7], affluent du ru Flavien ;
    • un bras de 0,52 km[8] ;
    • la dérivation de Varennes, 0,94 km[9] ;
    • une vidange de 0,38 km[10].

Par ailleurs, son territoire est également traversé par l’aqueduc de la Voulzie et par l’aqueduc de la Vanne, ainsi que par le canal 01 de la Commune de la Grande-Paroisse, aqueduc, conduite forcée non navigable de 2,06 km[11], qui conflue avec l’aqueduc de la Vanne.

La longueur linéaire globale des cours d'eau sur la commune est de 20,98 km[12].

Climat[modifier | modifier le code]

La Grande-Paroisse, comme tout le département, connaît un régime climatique tempéré, de type atlantique.

Milieux naturels et biodiversité[modifier | modifier le code]

Espaces protégés[modifier | modifier le code]

La protection réglementaire est le mode d’intervention le plus fort pour préserver des espaces naturels remarquables et leur biodiversité associée[13],[14].

Trois espaces protégés sont présent sur la commune :

Réseau Natura 2000[modifier | modifier le code]

Sites Natura 2000 sur le territoire communal.

Le réseau Natura 2000 est un réseau écologique européen de sites naturels d’intérêt écologique élaboré à partir des Directives « Habitats » et « Oiseaux ». Ce réseau est constitué de Zones spéciales de conservation (ZSC) et de Zones de protection spéciale (ZPS). Dans les zones de ce réseau, les États Membres s'engagent à maintenir dans un état de conservation favorable les types d'habitats et d'espèces concernés, par le biais de mesures réglementaires, administratives ou contractuelles[18].

Un site Natura 2000 a été défini sur la commune au titre de la « directive Oiseaux »[19],[Carte 1] : la « Bassée et plaines adjacentes », d'une superficie de 27 643 ha, une vaste plaine alluviale de la Seine bordée par un coteau marqué au nord et par un plateau agricole au sud. Elle abrite une importante diversité de milieux qui conditionnent la présence d’une avifaune très riche[20],[21].

Zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique[modifier | modifier le code]

L’inventaire des zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) a pour objectif de réaliser une couverture des zones les plus intéressantes sur le plan écologique, essentiellement dans la perspective d’améliorer la connaissance du patrimoine naturel national et de fournir aux différents décideurs un outil d’aide à la prise en compte de l’environnement dans l’aménagement du territoire.

Le territoire communal de Grande-Paroisse comprend quatre ZNIEFF de type 1[Note 1],[22],[Carte 2] :

  • le « Coteau calcaire de la Tirache à la Grande Paroisse » (7,79 ha)[23] ;
  • le « Marais tourbeux du bois de Valence » (156,54 ha), couvrant 2 communes du département[24] ;
  • les « plans d'eau des Loges et des Sureaux à la Grande-Paroisse » (86,38 ha)[25] ;
  • la « Zone humide de la noue Notre Dame » (90,38 ha)[26] ;

et deux ZNIEFF de type 2[Note 2],[22] :

  • les « Bois de Valence et de Champagne » (3 706,85 ha), couvrant 9 communes du département[27] ;
  • la « vallée de la Seine entre Vernou et Montereau » (1 626,19 ha), couvrant 8 communes du département[28].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par une gare de la ligne R du Transilien sur l'axe Melun - Héricy - Montereau.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Lieux-dits, écarts et quartiers[modifier | modifier le code]

La commune compte 141 lieux-dits administratifs[Note 3] répertoriés[29].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

En 2018[30], le territoire de la commune se répartit[Note 4] en 45,2 % de terres arables, 30,2 % de forêts, 10,7 % d’eaux continentales[Note 5], 6 % de milieux à végétation arbusive et/ou herbacée[Note 6], 3,6 % de zones urbanisées, 1,8 % de prairies, 1,3 % de zones industrielles commercialisées et réseaux de communication 1 % de mines, décharges et chantiers et < 0,5 % de zones agricoles hétérogènes[Note 7],[12],[31].

Logement[modifier | modifier le code]

En 2016, le nombre total de logements dans la commune était de 1 169 dont 93,9 % de maisons et 5,8 % d'appartements[Note 8].

Parmi ces logements, 90,7 % étaient des résidences principales, 4 % des résidences secondaires et 5,3 % des logements vacants.

La part des ménages fiscaux propriétaires de leur résidence principale s'élevait à 84,3 % contre 13,6 % de locataires[32] dont, 2,2 % de logements HLM loués vides (logements sociaux)[Note 9] et, 2,1 % logés gratuitement.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Cette commune fut la villa favorite des leudes mérovingiens et prit le nom de Villam Cellas, devint Cellae puis Altare de Cellis en l'honneur de saint Germain.

La Grande-Paroisse a été une « celle » jusqu'au XIIIe siècle, puis peu à peu la désignation de « paroisse » a pris le dessus, Celle la Grant Paroisse en 1527[33].

La Grande-Paroisse (Cella Sancti German Manea Parochiae) doit son nom primitif au latin chrétien Cella, qui signifie ermitage et parfois « petit monastère » par suite de groupements des ermites de l'époque carolingienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Légende de Saint-Germain de Paris : « Childebert 1er tomba malade en ce lieu et fut guéri miraculeusement par le saint qu'il fit appeler. En reconnaissance, il lui donna les terres formant aujourd'hui les paroisses de Vernou, Machault et La Grande Paroisse. L'Église lui fut dédiée. Jadis prieuré ».

Au lieu-dit a Montagne Baignière, un sarcophage en pierre gravé d'arêtes de poisson et couvert d'une dalle en morceaux, daté du VIIe siècle. Classé monument historique par arrêté du 27 octobre 1955.

La première rencontre de Louis XV et Marie Leckzinska eut lieu sur le territoire de la commune, le 4 septembre 1725. Une colonne de marbre rouge fut élevée pour commémorer l'événement.

Au cimetière de La Grande-Paroisse, une grille entoure la sépulture de Claudie Elie Montain Horeau, médecin de l'impératrice Joséphine et de l'empereur Napoleon Ier, membre de l'Académie de médecine, chevalier de la Légion d'honneur, décédé le 11 février 1841.

Pendant la guerre de 1870, 59 habitants de La Grande-Paroisse participeront au conflit ; on dénombre un mort et un disparu[34].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mai 1945 novembre 1950 Gervais Mauclerc    
novembre 1950 mars 1977 André Cholet   Électricien
mars 1977 juin 1995 Michel Théry PS Enseignant
juin 1995 mars 2008 Jacques Vaillant PS Enseignant
mars 2008 mars 2014 Dominique Lioret UMP Chef d'entreprise
mars 2014 En cours Emmanuel Ledoux[35],[36] MoDem Cadre Commercial

Jumelages[modifier | modifier le code]

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[37]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[38].

En 2018, la commune comptait 2 809 habitants[Note 10], en augmentation de 4,19 % par rapport à 2013 (Seine-et-Marne : +3,7 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0151 0291 1231 1501 2561 2881 2461 2511 225
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1421 1481 1451 0491 034988977974915
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
9459379651 0061 1671 4911 1831 1841 349
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
1 5101 5721 9502 2192 3922 4912 4722 5982 739
2018 - - - - - - - -
2 809--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[39] puis Insee à partir de 2006[40].)
Histogramme de l'évolution démographique

Sports[modifier | modifier le code]

  • USGP (Union Sportive Grande Paroisse).
section handball, 10 équipes engagées pour la saison 2009-2010
section judo (76 licenciés en 2013)
section Football (130 licenciés en 2013)
section Tennis
section Athlétisme (organisateur de la célèbre "Foulée paroissienne)
  • Base de loisirs La Noue Notre Dame (activités nautiques).

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

En 2017, le nombre de ménages fiscaux de la commune était de 1 074 (dont 61 % imposés), représentant 2 805 personnes et la médiane du revenu disponible par unité de consommation de 22 700 euros[41].

Emploi[modifier | modifier le code]

En 2017 , le nombre total d’emplois dans la zone était de 363, occupant 1 116 actifs résidants.

Le taux d'activité de la population (actifs ayant un emploi) âgée de 15 à 64 ans s'élevait à 67,9 % contre un taux de chômage de 7,8 %.

Les 24,3 % d’inactifs se répartissent de la façon suivante : 11,3 % d’étudiants et stagiaires non rémunérés, 5,7 % de retraités ou préretraités et 7,3 % pour les autres inactifs[42].

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

En 2015, le nombre d'établissements actifs était de 149 dont 8 dans l'agriculture-sylviculture-pêche, 22 dans l’industrie, 17 dans la construction, 74 dans le commerce-transports-services divers et 28 étaient relatifs au secteur administratif[43].

Ces établissements ont pourvu 357 postes salariés.

  • Sablières, coopérative agricole.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Site préhistorique de Pincevent
Ce site de plein air a livré les vestiges d'un campement de chasseurs de rennes magdaléniens datant d'environ 10 000 ans av. J.-C. Les recherches ont été dirigées par André Leroi-Gourhan, professeur à la Sorbonne et au Collège de France. Pincevent est connu mondialement par les préhistoriens.
Vallée des Sept Moulins
Située entre Vernou-la-Celle-sur-Seine et la Grande-Paroisse, la vallée des Sept Moulins a été longtemps la séparation entre la France et la Champagne.
Église Saint-Germain-de-Paris
Église située en contrebas du village et placée sous le vocable de Germain-de-Paris, inscrite au titre des monuments historiques[44],[45].
Obélisque dit de la Reine
Colonne érigée en souvenir de la première rencontre entre Marie Leczinska, fille du roi Stanislas, et Louis XV le 4 septembre 1725, inscrite au titre des monuments historiques[46].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes et cartes[modifier | modifier le code]

  • Notes
  1. Les ZNIEFF de type 1 sont des secteurs d’une superficie en général limitée, caractérisés par la présence d’espèces, d’association d’espèces ou de milieux rares, remarquables, ou caractéristiques du milieu du patrimoine naturel régional ou national.
  2. Les ZNIEFF de type 2 sont de grands ensembles naturels riches, ou peu modifiés, qui offrent des potentialités biologiques importantes.
  3. Contrairement au hameau ou écart qui est un groupe d’habitations , un lieu-dit n'est pas forcément un lieu habité, il peut être un champ, un carrefour ou un bois...
  4. Statistiques de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols “Corine Land Cover”.
  5. Les eaux continentales désignent toutes les eaux de surface, en général des eaux douces issues d'eau de pluie, qui se trouvent à l'intérieur des terres.
  6. Pelouses, pâturages naturels, landes et broussailles, végétation sclérophylle, forêt et végétation arbustive en mutation.
  7. Elles comprennent les cultures annuelles associées aux cultures permanentes, les systèmes culturaux et parcellaires complexes, les surfaces essentiellement agricoles, interrompues par des espaces naturels importants et les territoires agro-forestiers.
  8. En raison des arrondis, la somme des pourcentages n’est pas toujours égale à 100 %.
  9. Voir la Loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains (loi SRU).
  10. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.
  • Cartes
  1. « Sites Natura2000 de Grande-Paroisse » sur Géoportail (consulté le 14 janvier 2021)..
  2. « Zones ZNIEFF de Grande-Paroisse » sur Géoportail (consulté le 14 janvier 2021)..

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Plan séisme consulté le 9 juin 2020 »
  2. « La Grande-Paroisse » sur Géoportail. Carte IGN classique.
  3. Sandre, « La Seine »
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de la Seine (F4007001) »
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ru Flavien (F4007000) »
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras du Flavien (F4006001) »
  7. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 de la Madeleine (F4007100) »
  8. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de la Seine (F4006301) »
  9. Sandre, « Fiche cours d'eau - Dérivation de Varennes (F4005102) »
  10. Sandre, « Fiche cours d'eau - Vidange de la Seine (F4005000) »
  11. Sandre, « Fiche cours d'eau - Canal 01 de la Commune de la Grande-Paroisse (F4005502) »
  12. a et b Site SIGES – Seine-Normandie (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie), consulté le 22 juillet 2019
  13. « Les différents espaces protégés. », sur http://www.observatoire-biodiversite-centre.fr/ (consulté le 14 janvier 2021)
  14. « Liste des espace protégés sur la commune », sur le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 14 janvier 2021)
  15. « les « Coteaux calcaires de la Grande-Paroisse » - fiche descriptive », sur le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 14 janvier 2021)
  16. « « La Noue Notre-Dame » - fiche descriptive », sur le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 14 janvier 2021)
  17. « les « Marais alcalins de la Grande Paroisse et de Vernou » - fiche descriptive », sur le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 14 janvier 2021)
  18. « Réseau européen Natura 2000 », sur le site du Ministère de la transition écologique et solidaire (consulté le 14 janvier 2021)
  19. « Liste des zones Natura 2000 de la commune de Grande-Paroisse », sur le site de l'Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 14 janvier 2021).
  20. « Bassée et plaines adjacentes - ZPS - FR1112002 », sur www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr, 2 septembre 2019, modifié (consulté le 9 janvier 2021)
  21. « site Natura 2000 FR1112002 - fiche descriptive », sur le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 14 janvier 2021)
  22. a et b « Liste des ZNIEFF de la commune de Grande-Paroisse », sur le site de l'Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 14 janvier 2021).
  23. « ZNIEFF le « Coteau calcaire de la Tirache à la Grande Paroisse » - fiche descriptive », sur le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 14 janvier 2021)
  24. « ZNIEFF le « Marais tourbeux du bois de Valence » - fiche descriptive », sur le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 14 janvier 2021)
  25. « ZNIEFF les « plans d'eau des Loges et des Sureaux à la Grande-Paroisse » - fiche descriptive », sur le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 14 janvier 2021)
  26. « ZNIEFF la « Zone humide de la noue Notre Dame » - fiche descriptive », sur le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 14 janvier 2021)
  27. « ZNIEFF les « Bois de Valence et de Champagne » - fiche descriptive », sur le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 14 janvier 2021)
  28. « ZNIEFF la « vallée de la Seine entre Vernou et Montereau » - fiche descriptive », sur le site de l'inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 14 janvier 2021)
  29. Site territoires-fr.fr consulté le 7 décembre 2019 sous le code commune 77210.
  30. Site Corine Land Cover Mises à jour.
  31. [PDF]Fiche communale d'occupation des sols en 2017 (comparaison avec 2012) sur le site cartoviz.iau-idf.fr
  32. Statistiques officielles de l‘INSEE, section Logement consulté le 10 juin 2020
  33. – Marianne Mulon –Noms de lieux d’Île-de-France, Bonneton, Paris, 1997 (ISBN 2862532207)
  34. Amédée Fauche, 1870-1871. Montereau-faut-Yonne. Journal de l'occupation prussienne (lire en ligne), p. 209
  35. « Annuaire des communes de Seine-et-Marne », sur um77.fr (Union des maires de Seine-et-Marne) (consulté en février 2019).
  36. La Grande-Paroisse - Succession en mairie, ça passe ou ça casse larepublique77.fr, 16 avril 2014
  37. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  38. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  39. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  40. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  41. Statistiques officielles de l‘INSEE, section « Revenus et pauvreté des ménages », consulté le 5 décembre 2020
  42. Statistiques officielles de l‘INSEE, section «Population active, emploi et chômage au sens du recensement en 2017», consulté le 7 décembre 2020
  43. Statistiques officielles de l‘INSEE, section «Caractéristiques des établissements en 2015», consulté le 7 décembre 2020
  44. « L'église », notice no PA00087012, base Mérimée, ministère français de la Culture
  45. « Objets mobiliers de l'église », base Palissy, ministère français de la Culture
  46. « L'obélisque », notice no PA00087011, base Mérimée, ministère français de la Culture