Vieux-Champagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Champagne.

Vieux-Champagne
Vieux-Champagne
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Provins
Canton Nangis
Intercommunalité Communauté de communes de la Brie Nangissienne
Maire
Mandat
Nadia Medjani
2014-2020
Code postal 77370
Code commune 77496
Démographie
Population
municipale
189 hab. (2015 en augmentation de 5 % par rapport à 2010)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 34′ 48″ nord, 3° 08′ 19″ est
Altitude 144 m
Min. 126 m
Max. 162 m
Superficie 8,89 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Vieux-Champagne

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Vieux-Champagne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vieux-Champagne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vieux-Champagne

Vieux-Champagne est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Vieux-Champenois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le village est situé à 15 km à l'ouest de Provins et à 14 km à l'est de Nangis.

Communes limitrophes de Vieux-Champagne
Saint-Just-en-Brie
Châteaubleau Vieux-Champagne Cucharmoy
Maison-Rouge

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

  • La Tuilerie, Corberon.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Toponymie, étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom Vieux-Champagne prend son origine étymologique au latin du latin Vetus Campana, « vieille campagne », sans doute en raison de l’aspect pauvre que devait présenter le village, bâti sur des marais[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La découverte de silex et de haches polies évoquent une présence humaine à l'époque du Paléolithique et du Néolithique. De même, la présence des Gaulois est attestée par des fragments de céramique. L'existence du village est également mentionnée par Théodechilde, descendante de Clovis.

On a des traces des seigneuries qui habitaient les châteaux de l'époque (fief de Fojust, Jean du Châtel, Girard de Melanfroy, seigneurie de la Courouge vers 1636, famille de Brunfay dont plusieurs membres sont chevaliers de l'ordre de Malte), châteaux qui n'existent plus aujourd'hui.

Une église datant du XIIIe siècle, tombée en ruine, est détruite en 1964[3], son mobilier et ses vestiges ont été transférés à la Maison romane de Provins[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2014 Fabrice Martin    
mars 2014 en cours Nadia Medjani    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6].

En 2015, la commune comptait 189 habitants[Note 1], en augmentation de 5 % par rapport à 2010 (Seine-et-Marne : +4,93 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
200219235201237227240217216
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
195209205179200187192195169
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
159157160146134140129148118
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
106147114138191190181180189
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Événements[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Historiquement, la fabrication de tuiles est l'activité économique principale de Vieux-Champagne depuis la fin du XIXe siècle. Cette activité durera jusqu'en 1921. Aujourd'hui, l'activité se compose surtout d'exploitations agricoles. Le deuxième pôle économique notable de la commune sont les pépinières.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Pont du XVIIe siècle : il passe au-dessus du ruisseau Sainte-Anne, de faible débit. Son existence est évoquée en 1688. La crue de 1853 est indiquée. Il comprend deux arches et a été agrandi en 1976[9].
  • Vestiges de la tuilerie de 1865 : elle utilisait l'argile des communes de Cessoy-en-Montois ou de Saint-Loup-de-Naud distantes de 10 kilomètres. En 1889, elle employait 6 à 10 ouvriers. Elle a arrêté son activité en 1921. On voit encore l'entrée du four, à demi-enterrée, qui comprend une arcade surbaissée en brique[10].
  • Ferme de la Courouge. La ferme de la Courouge, dont l'existence date du XVe siècle, était à l'origine une dépendance du château de la Courouge, détruit à la fin du XVIIIe siècle. Le nom « Courouge » a pour origine la couleur rouge de la terre. Le bâtiment le plus ancien est la fromagerie où les fermiers venaient autrefois fabriquer leurs fromages[11].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]