Champdeuil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Champceuil.

Champdeuil
Champdeuil
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Melun
Canton Nangis
Intercommunalité Communauté de communes Brie des Rivières et Châteaux
Maire
Mandat
Yves Régnier
2014-2020
Code postal 77390
Code commune 77081
Démographie
Gentilé Champdeuillais
Population
municipale
726 hab. (2016 en augmentation de 9,67 % par rapport à 2011)
Densité 182 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 37′ nord, 2° 44′ est
Altitude Min. 88 m
Max. 98 m
Superficie km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Champdeuil

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Champdeuil
Liens
Site web champdeuil.fr

Champdeuil (prononcé [ ʃɑ̃.dœj]) est une commune française située dans le plateau briard à environ 10 kilomètres de Melun préfecture du département. Administrativement, c'est une commune du canton de Mormant, du département de Seine-et-Marne en région Île-de-France. Elle fait partie de la communauté de communes la Brie centrale.

Ses habitants sont appelés les Champdeuillais. Au dernier recensement de 2016, la commune comptait 726 habitants.

Avec 653 habitants en 2008, Champdeuil représente une petite commune de Seine-et-Marne. Après plus d'un siècle de stabilisation de la population à environ 200 habitants puis une augmentation importante pendant l'après-guerre, la population champdeuillaise s'est stabilisée à environ six cent cinquante habitants depuis plus d'une décennie. L'histoire de Champdeuil fut surtout très complète et très importante durant le Moyen Âge et la Renaissance avec un château et des fermes fortifiées qui reçurent plusieurs propriétaires, une église qui possédait un précieux patrimoine ou encore un puits aux vertus médicinales. Champdeuil est un village qui a toujours été à orientation agricole, même si le XXe siècle l'a transformé aussi en lieu résidentiel.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Seine est le fleuve le plus proche de Champdeuil.
Situation de Champdeuil en Seine-et-Marne.
Région de la Brie.

Localisation[modifier | modifier le code]

Arrondissement de Melun.

L'arrondissement de ce petit village est l'arrondissement de Melun et Mormant est son canton. En 1790, elle appartient au district « Melun » et au canton « Chaumes ». En l'an IX, elle fait partie de l'arrondissement de Melun et du canton, Mormant, de 1926 à 1982 elle appartient seulement à l'arrondissement de Melun puis en 1982, rejoint de nouveau le canton de Mormant[1]. Elle fait aussi partie de l'Agglomération parisienne.

La ville est située dans le sud-est du département de Seine-et-Marne (77) sur le plateau briard à 10 km de Melun (77), 48 km de Provins (77), 43 km de Meaux (77), 40 km de Paris (75) et 10 km de Moissy-Cramayel (77)[2].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Il y a au total cinq communes qui sont situées à la frontière de Champdeuil. Au nord et à l'ouest se situe le vaste territoire de Lissy. Au nord-est, se trouve la commune de Yèbles. Crisenoy, très vaste territoire avec ses cinq hameaux borde tout le sud-est de la commune[3].

Rose des vents Soignolles-en-Brie Yèbles Rose des vents
Lissy N Crisenoy
O    Champdeuil    E
S
Saint-Germain-Laxis

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

L'altitude de Champdeuil est d'environ 94 mètres. La superficie de Champdeuil est de 3,98 km2[4]. La densité de population de Champdeuil est de 166 habitants/km2. La latitude de Champdeuil est de 48.621 degrés et la longitude de Champdeuil est de 2.732 degrés[5].

Le sol du territoire de Champdeuil est silico-argileux, alluvionnaire avec une couche araire d'une épaisseur moyenne dépassant un mètre.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Aucun cours d'eau ne passe à Champdeuil[6]. Les plus proches sont le ru de Montereau-sur-le-Jard et le ru du Jard à Voisenon. La Seine à Melun est le fleuve le plus proche[7],[8]. Il y a un étang dans le lieu-dit de Périgny (visible par satellite).

Champdeuil dispose d'un bassin d'épuration d'eau. Un projet est mis en place pour la création d'un bassin de rétention d'eau et une nouvelle station d'épuration. Les travaux ont commencé fin 2009, début 2010 pour une durée de deux ou trois ans[9].

Avec les communes de Crisenoy et Fouju, Champdeuil fait partie de l'intercommunalité « SI d'adduction d'eau potable de Crisenoy, Champdeuil et Fouju » (voir section Administration).

Catastrophes naturelles[modifier | modifier le code]

Le mouvement de terrain et la coulée sont les principaux risques naturels possibles sur la commune.

Liste des catastrophes naturelles passées sur la commune :

  • du au  : inondations, coulées de boue et mouvements de terrain ;
  • du au  : inondations et coulées de boue ;
  • du au  : inondations et coulées de boue[10].

Climat[modifier | modifier le code]

Champdeuil connaît un régime climatique tempéré de type océanique. Les hivers sont en général assez doux et pluvieux, et les étés peuvent être relativement humides, sans être très chauds. Le climat observé à Champdeuil est très proche de celui de Melun (les deux villes ne sont distantes que de 11 km de centre à centre), la station météorologique la plus proche. Le tableau ci-dessous indique les valeurs normales de l'ensoleillement, des températures et des précipitations, observées par Météo-France à Melun.

Mois Janv. Fév. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Année
Températures maximales moyennes (°C) 5,7 7,5 10,9 14,6 18,5 21,9 24,3 24,0 21,1 16,1 9,9 6,4 15,1
Températures minimales moyennes (°C) 0,4 0,9 2,4 4,6 8,0 11,0 12,6 12,3 10,2 7,2 3,2 1,2 6,2
Températures moyennes (°C) 3,0 4,2 6,7 9,6 13,3 16,4 18,5 18,2 15,6 11,7 6,6 3,8 10,6
Ensoleillement (h) 55,6 87,5 129,4 172,8 201,4 218,8 239,1 221,1 172,3 125,8 75,2 50,6 1749,5
Moyennes mensuelles de précipitations (mm) 56,8 47,3 58,7 48,7 62,8 55,4 53,9 46,4 56,5 57,3 60,1 55,8 659,7
Source : Climatologie mensuelle à la station départementale de Melun[11].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

Le TGV Sud-Est passe à Champdeuil ; on peut apercevoir près de l'aire de jeux.

Il y a deux routes départementales qui traversent le territoire de Champdeuil la D 619 et D 130. La première longe très rapidement le territoire de la commune. Elle va en direction de Provins, puis Troyes pour finir à Vesaignes-sur-Marne et en direction de Moissy-Cramayel. L'autre départementale, la D 130, longe Champdeuil pour s'arrêter à la RN 36[12].

Transports ferroviaires[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Gare de Verneuil-l'Étang et Gare de Melun.

La commune ne possède aucune station sur son propre territoire depuis 1934. La gare de Verneuil-l'Étang, située à 7,4 km et arrêt de la Ligne P du Transilien, est la gare la plus proche de Champdeuil. Elle permet d'aller vers la gare de Paris-Est ou la gare de Provins. La gare de Melun, située à 11,8 km, est la grande gare la plus proche, elle possède de nombreuses lignes (Ligne R du Transilien, Ligne D du RER d'Île-de-France, Ligne TGV et un TER Bourgogne). Les bus qui vont à Champdeuil passent par cette gare.

Le LGV Sud Est passe par la commune de Champdeuil sans qu'il y ait d'arrêt[N 1].

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Champdeuil, comme la plupart des petites communes de Seine-et-Marne, ne possède qu'un seul type de transport en commun : le bus. La société qui s'occupe de la desserte du village s'appelle Darche-Gros. La desserte est principalement scolaire cependant elle continue durant les périodes de vacances (seulement pour la ligne 37) durant les heures les plus importantes[13]. La commune de Crisenoy est la seule commune qui est toujours desservie avec Champdeuil[14]. Entre 1901 et 1934, Champdeuil fut desservi par le tramway Verneuil-Melun[15]. Lors du prolongement de la ligne de Vincennes au-delà de Brie-Comte-Robert, il était prévu à l'origine que la ligne passe par Champdeuil[16].

Il existe trois lignes qui passent par Champdeuil :

La ligne 01 de Rebais à Melun dessert aussi Champdeuil[17]. La ligne 37 des bus Darche-Gros va d'Ozouer-le-Voulgis à Melun dessert le village de Champdeuil[18]. La ligne 37bis ou 37 RIP est un bus scolaire reliant les écoles de Crisenoy et Champdeuil.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Morphologie urbaine[modifier | modifier le code]

Occupation des sols en 2008.
Type d’occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Espace urbain construit 9,6 % 38,33
Espace urbain ouvert 1,5 % 5,88
Espace rural 88,9 % 355,17
Source : Iaurif[19].

Champdeuil n’étant pas très étendue, elle ne possède qu'un seul lieu-dit nommé Périgny. Ce hameau était auparavant détaché de la commune principale avant les travaux de la rue de l'Isle qui a rejoint les deux endroits (voir Développement de la commune). Le village possède dix rues et impasses : la Maisonneraie, la Nouette, la Paix, la rue des Fusées qui tient son nom de la famille des Fusées qui y ont vécu, l'Isle, la rue Grande, des Vergers, de la Procession, de Périgny, du nom du hameau de Périgny qui est desservi par celle-ci et l'impasse de la Roseraie.

Logement[modifier | modifier le code]

Le village de Champdeuil est majoritairement rural (à 88,9 %), les constructions ne représentent que 9,6 %. En 1999, le nombre de maison était de 214 ce qui représentait 92,6 % de type de logements, le nombre d'appartement était de 14 soit 6,1 %. En 2007, le nombre de maison était de 213 ce qui représentait 84,1 % de type de logements, le nombre d'appartement était de 39 soit 15,5 %. En moins d'une décennie, il y a donc un très léger recul du nombre de maison cependant le nombre d'appartement a plus doublé.

Dans cette commune en 2007, les logements de plus de cinq pièces, sont largement majoritaires avec un nombre de 125 soit 51,4 % soit la moitié des logements. Les quatre pièces sont au nombre de 65 soit 26,7 % ce qui la mène en seconde position. Ensuite les trois pièces représentent 32 logements soit 13,2 % de type de logements, les deux pièces sont de 15 soit 6,2 % et les 1 pièces représentes 6 logements soit donc 2,5 %. En 1999, les logements de plus de 5 pièces, sont largement majoritaires avec un nombre de 113 soit 52,1 % soit la moitié des logements. Les quatre pièces sont au nombre de 65 soit 30 % ce qui la mène en seconde position. Ensuite les 3 pièces représentes 27 logements soit 12,4 % de type de logements, les deux pièces sont de 9 soit 4,1 % et les 1 pièces représentes trois logements soit donc 1,4 %. Même si de 1999 à 2007, l'évolution n'a pas changé la large majorité de 5 pièces et plus, les autres catégories ont augmenté surtout les une et deux pièces[20].

Projets d'aménagements[modifier | modifier le code]

En 2010, la mairie de Champdeuil a entrepris le projet d'agrandir la commune en construisant de nombreuses maisons pour accueillir de nouveaux habitants. Les constructions se situent entre la rue de l'Isle et la rue de Périgny sur un ancien terrain vague qui était inoccupé[21]. La création de ces bâtiments a permis de relier Champdeuil à son unique lieu-dit « Périgny » et « d'unifier » le territoire de Champdeuil. Ce lotissement se nomme actuellement Brosse Bardon[22].

Ce projet a également permis d'augmenter la population de la commune[23]. Le maire de la commune, Yves Reigner, a déclaré qu'à terme « environ 17 familles habiteront à Champdeuil » à la fin des travaux[24].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Les Sénons sur une carte de France.

En 1262, le village eut comme premier nom Champdeur[25], qui serait issu du gaulois Cantoduron « Bourg circulaire », du latin Dormus de Campo Dei qui signifiait le « champ de Dieu ». Entre 1790 et 1793, durant la Révolution française, le village fut baptisé par les Républicains Champlibre[25]. Il a connu encore d'autres noms : , Chandeuil en 1508, Chendeuil en 1567, Chanteur en brie en 1670 et Champdeur en 1720[26].

Au XVIIIe siècle, Périgny fut noté Perigny sans accent, sur les cartes de Cassini[27].

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant le XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

L'Empire romain à son apogée.

Le territoire de Champdeuil fut occupé par les Sénons qui était un des peuples gaulois. Ils occupaient la région du Sénonais, s'étendant sur une partie des départements actuels de l'Yonne et de Seine-et-Marne. Ils donnèrent leur nom à la ville de Sens qui était leur capitale sous le nom d'Agedincum[28]. Durant l'apogée de l'Empire romain en 116, Champdeuil était intégré dans le vaste territoire de l'empire.

Les premières traces de Champdeuil datent de 1262, à l'époque où la commune s'appelait Champdeur. Tout ce que l'on sait sur Champdeuil à cette époque est qu'elle avait déjà une église[29].

Après le XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

Histoire du Château[modifier | modifier le code]

Sous l'Ancien Régime, la famille de Fusée était propriétaire de la seigneurie Champdeuil, de celles de Genouilly, de celle de Voisenon et de Villiers-aux-Poires, à proximité de Melun. Il n'y avait plus que quelques restes vers 1675[29]. Au XVIIe siècle, la seigneurie passe aux mains d'une autre famille, la famille Gigault, qui la conserve jusqu'à la Révolution. Le négociant parisien Lecointre est alors propriétaire de la majorité des terres de Champdeuil. Il fait ériger en août 1790 une pyramide à la gloire de l'Assemblée nationale. Champdeuil est alors transformé en Chamlibre.

À la fin du XIXe siècle, le territoire de Champdeuil est entièrement labouré et mis en valeur par une demi-douzaine de cultivateurs[30]. En 1780, le château de Fusée fut acheté par un riche négociant parisien J.-P. Lecointre. Des pierres du château se trouvant près du pigeonnier, rue de L'Isle servirent à faire des trottoirs, des maisons, l'école, le pavages de certaines rues et même des margelles de puits. De l'ancien château féodal ne reste que la construction carrée encore visible qui était juste à côté, rue de L'Isle.

Fermes de Champdeuil[modifier | modifier le code]

Avant 1789, il y avait deux fermes : "la ferme des Fusées" et la "ferme de Perigny". Autour de ce site de nombreux ossements et objets divers furent trouvés, ce qui laisse penser qu'il y a eu combats. Il y avait aussi une distillerie dans la rue des Fusées, mais il ne reste plus de nos jours que la Tour. Il y avait aussi deux épiciers, un débit de boissons et un maréchal-ferrant. La ferme de Périgny est un ancien manoir féodal remanié à la Renaissance. De cette époque, il possédait une tourelle, des fossés, un écu martelé et des vestiges de murs. L'ensemble possédait également un pigeonnier carré à chaînage de grès. Ce ancien pigeonnier semble indiquer l'appartenance du domaine à un seigneur, propriétaire d'un fief de taille important. Le département de Seine-et-Marne comptait alors 329 pigeonniers, dont 72 % sont de forme cylindrique. Le terme pigeonnier est utilisé traditionnellement dans les pays de droit écrit, tandis que le terme colombier se retrouve dans les pays de droit coutumier[31].

La ferme des Fusées appartient du XVe au XVIIe siècle à la famille de Fusée, gens de robe. Au XVIIe siècle, la seigneurie passe aux mains d'une autre famille, les Gigault, qui la conserve jusqu'à la Révolution. Le siège de ce fief est alors un manoir féodal. La ferme est fortifiée aux moyens de courtines, de tourelles d'angle et de fossés. De ce château, seul subsiste le colombier féodal, carré à toit pyramidal. Le domaine est racheté en 1780 par un riche négociant qui fait détruire l'ensemble des bâtiments féodaux[32]. En 1679, la ferme des Fusées appartenait à messire Gaspard d'Auneau de visée qui était le seigneur des Fusées. En 1681, la ferme fut vendue à Germain Louis Chauvelun, le manoir féodal du château de Fusée était habité par la famille Fusée, puis par la famille Gigault qui était propriétaire dans les villes suivantes : Champdeuil, Genouilly, Voisenon, Villiers aux Poires.

École de Champdeuil[modifier | modifier le code]

La Maison d'École n'existait pas et les élèves s'entassaient dans le logis du maître, les classes vaquaient d'avril en octobre, les maîtres et les élèves participaient aux travaux de culture. Entre 1741 et 1783 qui est la date de construction du premier bâtiment scolaire, il y eut treize maîtres. Le bâtiment scolaire coûta 3 350 livres. L'instituteur devait fournir, l'encre, les plumes, et le papier, il était rétribué par les parents d'élèves, logé par la commune qui lui attribuait un terrain appelé Terres de l'école sur le chemin menant à Ozouer-le-Voulgis.

L'instituteur devait être laïc, marié et instruire les deux sexes. Entre 1765 et 1774 - Le poste de maître d'école reste vacant. En 1836, cette salle de classe qui désormais était séparée du logement de l’instituteur fut démolie et reconstruite sur l’emplacement de l’actuelle mairie. Avant la classe avait lieu dans l'habitation du professeur. D’importants travaux de restauration sont effectués en 1868 avec la création d’une classe nouvelle[33]. En 1883, trois élèves seulement ont obtenu le certificat d'étude.

municipalité et territoire[modifier | modifier le code]

Mairie de Champdeuil au début du XXe siècle.

Avant le premier avril 1789, il existait une municipalité coiffée par un syndic, qui obéissait aux ordres du roi. Dépendant du diocèse de Sens, doyenné de Melun, bailliage de Melun M. Frayer Bailly, Conférence de Reau pour le culte. Durant le début de la Révolution française (environ juillet 1789), la maintenance de la municipalité devient de plus en plus difficile avec de nombreux émeutes, règlements de compte et de l'abaissement de l'autorité indirecte du roi, il est à remarquer que même en ces périodes de troubles de l'autorité du roi, une consigne impérative demandait de payer les impôts. Avant le XIXe siècle, la difficulté de mettre en place une municipalité et de la conduire était due à l'absence d'instruction des candidats. (Il fallait savoir au moins lire, écrire et compter car il fallait pouvoir suivre les ordres dictés par le roi ou par la République selon l'époque).

À cause de cela, en 1797 lors d'une séance présidée par le comte de Saint Priest, pour avoir des représentants communaux sur une municipalité composée de dix personnes, deux seulement furent retenus : M. Jean Claude Czonie de la ferme de Perigny et M. François Antoine Gilbon de la ferme de Champ Deuil, il était déjà maire et le restera jusqu'en 1839.

Pièce de Louis XV.

Durant la Révolution, des plaques commémoratives furent conservées dans la mairie de Champdeuil, et étaient apposées devant une pyramide coiffée d'un bonnet phrygien, cette pyramide fut construite sur la place de l'Église peu de temps après la révolution de 1793 et fut détruite en 1810 à la demande de la comtesse de Crisenoy. Au XIXe siècle, M. Gaucher, instituteur-archiviste, trouva des objets "d'anciens poids royaux" sur d'anciens sceaux et une pièce à l'effigie de Louis XV à Champdeuil[34].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Résumé de l'élection présidentielle de 2007.
  • Élections Régionales 2010 à Champdeuil
    • Taux d'abstention 48,70 %
    • Gauche 60,56 % et Majorité 39,44 %
  • Élections Européennes 2009 à Champdeuil
    • Taux d'abstention 56,72 %
    • Scores : Liste de la majorité 25,73 % et Verts 22,81 %
  • Élections Présidentielles 2007 à Champdeuil
    • Taux d'abstention 7,88 %
    • Score : Sarkozy 35 %, Royale 21 % et Bayrou 20 %
  • Élections Européennes 2004 à Champdeuil
    • Taux d'abstention 53,96 %
    • Score : Parti socialiste 27 % et Union pour un mouvement populaire 16 %
  • Élections Présidentielles 2002 à Champdeuil
    • Taux d'abstention 23,48 %
    • Score : Le Pen 22 % et Jospin 17 % [35]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Listes des cantons de Seine et Marne avec celle de Mormant au centre.

La commune de Champdeuil se trouve sur le canton de canton de Mormant avec les communes suivantes : Andrezel, Argentières, Aubepierre-Ozouer-le-Repos, Beauvoir, Bombon, Bréau, Champeaux, La Chapelle-Gauthier, Clos-Fontaine, Courtomer, Crisenoy, Fontenailles, Fouju, Grandpuits-Bailly-Carrois, Guignes, Mormant, Quiers, Saint-Méry, Saint-Ouen-en-Brie, Verneuil-l'Étang et Yèbles, qui regroupent 24 071 habitants[36].

Neuvième circonscription de Seine-et-Marne.

La commune de Champdeuil se trouve sur la Communauté de communes de la Brie des Rivières et Châteaux. Le village se trouve dans l'intercommunalité du "syndicat mixte de la crèche familiale de Verneuil l'Etang et de ses alentours" avec Andrezel, Beauvoir, Champeaux, Yèbles, Verneuil-l'Étang. Le maire de Champdeuil est le président de cette intercommunalité[37]. Elle fait aussi partie avec Crisenoy de l'intercommunalité de SI à vocation scolaire de Champdeuil et Crisenoy. Champdeuil y est aussi président[38].

Elle est membre de la SI de transport d'élèves pour la S.E.S de Combs la Ville avec Crisenoy, Limoges-Fourches et Réau[39]. Elle appartient au "SI d' adduction d'eau potable d de Crisenoy, Champdeuil et Fouju " avec Crisenoy et Fouju[40]. et la "SI de fonctionnement du foyer résidence pour personnes âgées de Mormant" avec de nombreuses communes du canton de Mormant[41].

Champdeuil en tant que membre du canton de Mormant, fait aussi partie de la neuvième circonscription de Seine-et-Marne. En plus du canton de Mormant, il y a les cantons de Brie-Comte-Robert (37 160 habitants), Combs-la-Ville (42 459 habitants), canton de Pontault-Combault (32 886 habitants) et Tournan-en-Brie (23 825 habitants). Elle est représentée dans la XIIe législature par Guy Geoffroy, député UMP et maire de Combs-la-Ville [42] .

Conseil municipal de la jeunesse[modifier | modifier le code]

Cette commune s'est dotée d'un conseil municipal pour les jeunes, mis en place le et rendu officiel par un discours du maire de Champdeuil en présence du conseiller général André Berquier, le président de la communauté de commune de la Brie centrale André Berquier, du maire de Crisenoy et des conseillers généraux.

Les jeunes membres de ce conseil mettent en place des projets pour la jeunesse champdeuillaise en accord avec la municipalité. Ce conseil est divisé en quatre parties: la commission d'Information, la commission d'aménagement, la commission Sports et Culture et la commission de la Vie locale[43].

Budget communal[modifier | modifier le code]

Le budget communal de 2010 comporte une section investissement de 532 272 euros et la section de fonctionnement de 5 522 538 euros. La taxe d'habitation était de 6,76 %, le foncier-bâti était de 12,37 %, le foncier-non-bâti de 56,60 % et la taxe professionnelle de 6,19 %.

Les dépenses prévues étaient de 92 326 euros de frais généraux, 167 100 euros de frais personnel, le financement des investissements de 70 667 euros, les frais de gestion courante de 192 445 euros et pas de frais financiers. Les recettes prévues étaient de 129 497 euros pour le report de 2005, 263 855 euros d'impôts et taxes, 118 688 euros de dotations et subventions 10 498 euros de revenus divers.

Le résultat à la clôture du budget était excédentaire de 129 497 euros[44].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Lors de la Révolution française, Champdeuil a connu trois maires : messieurs Beaufils, Pocheloche et Francis Antoine Gilbon. Ce dernier sera maintenu durant la période impériale de la France (Premier Empire) et le retour de la monarchie (la Restauration et la Monarchie de Juillet). Une autre personne de la même famille que ce dernier sera maire durant la Monarchie de Juillet, la Deuxième République, le Second Empire et la Troisième République.

Sept maires vont se suivre durant la Troisième République, puis la préfecture va diriger la commune durant le Régime de Vichy. Ensuite une certaine instabilité de guerre va faire succéder deux maires en quelques mois. Ce dernier restera maire durant le gouvernement provisoire, la Quatrième République et la Cinquième République. Après, quelques maires vont se suivre jusqu'à l'actuel maire en fonction depuis 1980[4].

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1791 1792 M. Beaufils
1792 1792 M. Pocheloche
1792 1839 Francis Antoine Gilbon
1839 1879 François Gabriel Gilbon
1879 1881 M. Darnet
1881 1890 Jean-Baptiste Cornut
1890 1896 M. Geraldy
1896 1908 M. Bonsang
1908 1919 M. Gasme
1919 1939 Victor Chenu
1939 janvier 1945 Préfecture
(M. Hollard - M. Poirier - M. Gouchon)
janvier 1945 18 mai 1945 Raymond Guiller
18 mai 1945 1962 Marcel Bonnet
1962 mars 1971 Gérard Bonnet
mars 1971 janvier 1980 André Alcheik PRG
janvier 1980 En cours Yves Régnier PS

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

Champdeuil étant une petite commune, elle ne possède pas d'instances judiciaires et administratives. L'endroit le plus proche où réside un tribunal administratif et un tribunal d'instance sont à Melun[45],[46]

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Le principal acte politique environnemental de Champdeuil est la restriction de l'eau chaque année durant l'été, pour éviter une surconsommation de l'eau, ce qui arrivait fortement. Des consignes sont données chaque année où sont détaillées toutes les mesures à prendre[44]. Durant les travaux sur la rue de l'Isle pour l’enfouissement des lignes EDF, des lampadaires à économie d'énergie ont été mis en place rue Grande et vont être installés dans tout Champdeuil[47].

En 2010, à l'issue de la cérémonie du 8 mai, la commune à lancée l'opération « Fleurir Champdeuil ». Cette opération visait, avec la participation des enfants de la commune, à refleurir la commune au niveau des bacs et des jardinières [48].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Il n'y a pas de commune jumelée avec Champdeuil actuellement (juillet 2010) [49] .

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[50]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[51].

En 2016, la commune comptait 726 habitants[Note 1], en augmentation de 9,67 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
127189163170183175166153181
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
186211188192209202200216203
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
209211226210203200186223228
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
235310337482620658654654653
2013 2016 - - - - - - -
712726-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[52] puis Insee à partir de 2006[53].)
Histogramme de l'évolution démographique

Classement du village[modifier | modifier le code]

Classement de Champdeuil en 2011[N 2]
Classement Sur la France Sur la région d'Île-de-France Sur le département de Seine-et-Marne Sur l'arrondissement de Melun Sur le canton de Mormant
Habitants 13009e 851e 291e 66e 11e
Superficie 33481e 1063e 473e 84e 19e
Densité 4873e 612e 149e 38e 5e
Source : Annuaire des mairies[54]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Champdeuil est située dans l'académie de Créteil[55]. La ville administre une école élémentaire communale mais aucune école maternelle. Les classes vont du CE1 au CM2 (cependant ceci évolue selon les années). Pour pallier le manque d'élèves, la commune s'est mise en coopération avec la commune voisine, Crisenoy, qui administre principalement les classes de la maternelle et du CP[47].

Cet échange se passe en accord avec la création de l'intercommunalité de la SI vocation scolaire de Champdeuil et Crisenoy[38]. Pour assurer cet échange, un bus scolaire effectue une rotation autour de ces deux communes et de leurs lieux-dits[56]. L'école se situe juste à côté de la bibliothèque, ce qui rend plus facile l'accès aux livres pour les élèves. Une cantine est en construction depuis septembre 2012, afin que les élèves de Champdeuil et Crisenoy puissent à la pause du midi avoir un lieu pour se restaurer[57].

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Champdeuil organise chaque année un tournoi de Scrabble.

Chaque année, des activités sportives ou culturelles débutent en octobre et sont suivis par des professeurs bénévoles. Il y a au total 11 activités à faire en 2010 : la gymnastique, les ateliers écritures, la musique, la danse moderne, le multisports, la ludothèque, le théâtre, le "Break Dance", l'atelier carterie, le hip-hop-break, des expositions permanentent à la mairie[58] et un tournoi Scrabble[59]. Il existe aussi au total 10 événements récurrents à Champdeuil, la Fête du village qui se passe en mi-juin, la brocante annuelle en mi-août, la Beaujolais nouveau, la Fête de Noël, le Carnaval, le repas des anciens, les expositions de la salle des fêtes, Halloween, Pâques et le Loto[60]

Santé[modifier | modifier le code]

Champdeuil ne possède pas de centre hospitalier étant un petit village. La commune est rattachée au centre Marc-Jacquet de Melun qui est le plus proche du village. Il possède comme services le pôle chirurgie et spécialités chirurgicales, le pôle médecine et spécialités médicales, le pôle mère-enfant, le pôle urgences-réanimation, le pôle gériatrie, le pôle psychiatrie et le pôle médico-technique[61]. La commune ne possède pas non plus de pharmacie cependant les communes à côté en possèdent c'est-à-dire Verneuil-l'Étang [62], Chaumes-en-Brie [63] et Guignes[64].

Depuis 2009, Champdeuil possède un défibrillateur à côté de la mairie pour éviter les malaises cardiaques[65]. Depuis le 16 octobre 2011, la commune de Champdeuil possède un nouveau service de santé sur son territoire. Il s'agit de deux infirmières libérales qui dispensent des soins à domicile ou dans un cabinet[57].

Sports et Loisirs[modifier | modifier le code]

Champdeuil dispose de plusieurs lieux de loisirs. Un complexe sportif est situé au-delà de la rue de la Maisonneraie, un stade de foot avec à côté un terrain de boule de pétanque, un terrain de basketball ainsi que des tables de ping-pong sont mises à disposition. Le stade sert aussi lors de diverses manifestations comme la brocante[66]. La Salle des fêtes propose plusieurs activités (théâtre, écriture, danse, musique, ludothèque, break-dance et d'autres). Quasiment toutes les fêtes communales y sont organisées à Champdeuil[67]. La bibliothèque, rouverte le 12 octobre 2009, a été rénovée par la commune de Champdeuil aidée par la communauté de communes la Brie Centrale. Le Foyer rural, est dédié aux loisir et activités pour les jeunes[68].

Champdeuil dispose de quelques associations : « Chat Assistance » qui est une association de défense et de la protection des félins[69]. L'ASN Tae Kwon Do / Hapkido qui s'occupe des cours de sports de combats[70]. Et une association sportive de la commune du bourg. La commune dispose d'un aire de jeux et parcours de santé. Il y a divers jeux pour les enfants (il y a un toboggan et une balançoire pour les 6 à 12 ans et un tape-cul pour les 2 à 6 ans) et un parcours de mise en forme pour les adultes. Il y a aussi des bancs pour les personnes qui souhaitent ne pas participer à une de ces activités. Le parc s'appelle aussi le « Parc TGV » en raison de sa proximité avec le TGV Sud-est[71].

Le parc de Périgny est un petit parc avec un étang ainsi qu'une forêt. Cet endroit se trouve dans le lieu-dit de Périgny et il s'agit de l'unique point d'eau du village. Ce parc se trouve très à l'écart, on ne peut y avoir accès qu'en empruntant le chemin prolongeant la rue d'Isle. Les randonnées pédestres peuvent se pratiquer à Champdeuil. Il y a de nombreux chemins à emprunter pour faire de la randonnée afin d'apercevoir le paysage de la Brie : vers le lieu-dit de Périgny en empruntant le prolongement de la rue d'Isle ou un autre chemin en empruntant la rue de Périgny, vers le stade au prolongement de la rue de la Paix et au-delà de l'aire de jeux de longs chemins passent vers les villages à proximité. Champdeuil est encerclé de longs chemins permettant de faire de longues balades dans la Brie.

Médias[modifier | modifier le code]

Depuis 2001, les Champdeuillais possèdent leur propre journal le Champdeuil Infos qui paraît deux fois par an. Le journal Hiver apparaît en décembre et la version Été apparaît quant à elle en juin. Ce journal parle des travaux en cours, de l'actualité, des fêtes, des projets de la commune, des loisirs à proximité et de pleins de conseils pratiques[72].

Logo de l'hebdomadaire.

La République de Seine-et-Marne est un journal hebdomadaire régional de Seine-et-Marne. Le siège est situé à Melun et en raison de à proximité du village au siège social, il est couvert par la zone des communes figurants dans le journal. Tous les événements de Champdeuil sont retranscrits dans cet hebdomadaire[73]. Champdeuil est aussi couvert par "Le Parisien seine-et-marnais".

Cultes[modifier | modifier le code]

Les Champdeuillais disposent d'un lieu de culte catholique. La commune de Champdeuil dépend du « pôle pissionnaire de Brie-Sénart » au sein du « vicariat Ouest » du diocèse de Meaux[74]. Ce vicariat dispose de 47[75] lieux de culte catholique dont l'église Saint-Martial à Champdeuil[76].

Économie[modifier | modifier le code]

Plan de Champdeuil de 1999.(Jaune : habitat individuels, marron : habitat continu bas, vert : bois, turquoise : étang, kaki : Parc et Jardins, violet : zone d'activité de Champdeuil).
Champdeuil est rattachée à la zone d'emploi de Melun.

L'économie de Champdeuil est basée sur le secteur primaire avec la production en particulier de céréales[29] La vie de Chamdpeuil est aussi basée sur l'artisanat rural, la brocante, et le foyer rural[29].

Revenus et fiscalité[modifier | modifier le code]

La population champdeuillaise est plus aisée que la moyenne de Seine-et-Marne. Le revenu net imposable moyen par foyer fiscal en 2007 est légèrement supérieur à celui de son département puisqu'il est de 25 646 euros contre 25 194 pour la Seine-et-Marne. Les foyers fiscaux imposés en 2007 à Champdeuil sont là encore un peu plus élevé que dans le département concerné et est de 68,5 % pour la commune contre 64,7 % pour la Seine-et-Marne. La médiane du revenu fiscal des ménages par unité de consommation en 2008 est de 22 341 euros à Champdeuil contre 20 644 euros pour le département concerné[77].

Emploi[modifier | modifier le code]

Champdeuil appartient au bassin d'emploi de Melun[78]. En 2007, le nombre de personnes actives représentent 481 personnes soit 74,4 % de la population totale. Le nombre d'actifs ayant un emploi représente 70,7 % de la population totale et le nombre de chômeur est de 3,7 %. Les inactifs représentent 25,6 %, il y a dans ce pourcentage les élèves, étudiants et stagiaires non rémunérés qui représentent 9,6 %, les retraités ou préretraités qui représentent 10,6 % et autres inactifs 5,4 %.

Le nombre d'emploi dans la zone en 2007 est de 155 personnes et le nombre d'actifs ayant un emploi résidant dans la zone est 342 personnes. L'indicateur de concentration d'emploi est de 45,3. Le taux d'activité parmi les 15 ans ou plus en % dans la zone est de 67,9. Le nombre d'emploi dans la zone en 1999 est de 216 personnes et le nombre d'actifs ayant un emploi résidant dans la zone est 338 personnes. L'indicateur de concentration d'emploi est de 63,9. Le taux d'activité parmi les 15 ans ou plus en % est de 71,3 en 1999. Le travail a tendance à se trouver de plus en plus loin de Champdeuil[79].

Entreprises[modifier | modifier le code]

Champdeuil est une commune qui possède beaucoup d'entreprises. Ourry, une société de transports routiers qui est la principale société et qui possède une ZAC sur le territoire. Damecan une société 'agence immobilière qui possède son siège social dans le bourg[80]. La Sarl Cyril Pose qui s'occpe de la rénovation et du montage sur des structure en bois[81]. Mk Elec qui s'occupe de électricité[82]. Ensuite un taxi "Bouzemame Habib" est présent dans la ville[83]. "Guiller Gilles" situé à la ferme de Périgny s'occupe de la culture de céréales. AML DIFFUSION est une entreprise basée sur la vente par correspondance sur catalogue général. "Patou Bernard André" et "Sigwart Joël Didier René" sont des sociétés de composition et photogravure. "Sif Stores Ile De France" qui fabrique d'autres articles confectionnés en textile. La "Snc Du 18 Rue Joseph Marie Jacquart" qui fait des crédit-bails. "Joncour Metral, Mécanique générale" [84], "AGMR AGENCEMENT Générale Menuiserie & Rénovation" qui s'occupe des travaux de maçonnerie générale sont d'autres entreprises de Champdeuil.

"Chenu Maurice André", "SGB Société Gomes Bâtiments" et "Établissements Bourbonnais" font tous deux des travaux de maçonnerie générale. "EGSF PLUS" et "Rousselot Pierre André Paul font de la menuiserie métallique et serrurerie. L'"Entreprise Troncy Pierre fait de la construction de maisons individuelles. Guillier Yves s'occupe des terrassements divers et de la démolition. La SARL Dupeux et Meneghetti fait de la menuiserie de bois et matières plastiques. "Sibelec France" fait des travaux d'installation électrique[85]. Le pépiniériste Croux[86] appartient à la commune de Crisenoy[87]. Cependant une partie du territoire de l'entreprise se trouve à Champdeuil[88]. Il y a aussi "Almeida Da Silva Lopes Antonio qui fait des travaux de démolition[89]. "M. BADER Nicolas" est une société de supports juridiques de gestion de patrimoine mobilier[90] M.REGNIER Yves maire de cette commune a créé une société civile immobilière des charpentiers[91]. Mme BERNARD Valérie possède une société de travaux de maçonnerie générale et gros œuvre de bâtiment[92].

Commerces[modifier | modifier le code]

Les commerces ambulants de Champdeuil ressemblent à ce type de camionnettes.

Champdeuil ne possède actuellement aucun commerce fixe. Cependant, pour ne pas porter préjudice aux villageois, la mairie a su mettre à leur disposition les commerces par différents biais : il y a la mairie qui fait boulangerie. La session Boulangerie est ouverte de 10 h 30 à 11 h, sauf les mardis, dimanches et jours fériés. Hormis le pain, la livraison fonctionne sur commande des villageois.

Il y a ensuite les commerces ambulants qui vont à Champdeuil en camionnette. Il y a la pizzeria (se nommant Pizza Gérald) qui passe tous les mercredis de 17 h à 21 h à la place de l’Église. Il y a un menu qui regroupe 21 pizzas différentes. Chaque année, il y a, en complément de la pizzeria, une buvette (« Chez Aline ») qui offre une dégustation de rosé, du vin rouge, ainsi que l'achat de nombreux jus de fruits, ou boissons non-alcoolisées, de l'eau ou du café[44]. Il y a ensuite un boucher-charcutier qui passe toute l'année le mardi et le samedi matin. Le boucher nommée « Chevalin » passe le samedi matin. Ensuite vient « Philibert », le primeur qui passe le mercredi soir à partir du 3 juin[93]. Il y avait avant un commerce qui servait d'épicerie, de café, de tabac et de mécanicien[94].

Ourry, pôle de Champdeuil[modifier | modifier le code]

Il s'agit de la principale entreprise qui se trouve à Champdeuil qui est son siège social. Elle s'occupe de la collecte, de la gestion et du nettoyage des déchets ainsi que de l'exploitation de centres de traitements. Elle fut créée en 1982 et est le no 1 du transport de déchets en vrac. Sa principale activité reste le transport avec un important dépôt de camion. Son siège social se trouve dans la rue des fusées et le président est Jean-Pierre Hubert. Il s'agit d'une Société Anonyme à Conseil d'administration.

Elle emploie plus de 300 personnes, elle possède un capital de 1 341 450 euros et son chiffre d'affaires est de 35 millions d'euros annuellement. 2 millions de tonnes de déchets y sont traités chaque année. Il y a plusieurs annexes dans toute la France, celle de Champdeuil s'occupe du transport et du triage[95].

Sarl Portakabin[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une SARL qui s'occupe de la location et location-bail d'autres machines, équipements et biens matériels. Le gérant se nomme BROWN COLIN et la société fut créée le 1er janvier 1975. Son capital social est de 3 000 000 d'euros.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La passion du Christ (bois polychrome et panneaux peints).

Château de Périgny, dont il n'y avait plus que quelques restes vers 1675. Aujourd'hui, le château est devenue une ferme.

Le Jardin d'agrément dit parc de la ferme de Perigny[96]. Le village comporte trois fermes briardes style fortifiées. Également, le village contient une « tour de la Révolution » construite pour la Révolution française. Elle n'a pas été classée et aujourd'hui elle est une propriété privée. Elle possède aussi une église ainsi qu'un célèbre puits et un monument aux morts.

Le patrimoine religieux de Champdeuil se trouve à l'église Saint-Martial : Christ en croix (MH), Vierge à l'Enfant (MH) de Pierre XIVe, médaillons d'apôtres (MH) XVIIe, confessionnal XVIIIe, fauteuil XVIIIe, coffre d'église ancien. Ils sont tous classés aux monuments historiques[29].

Église de Champdeuil[modifier | modifier le code]

Dès le XIIIe siècle, une église est mentionnée à Champdeuil[29]. Le 9 juillet 1792, une pétition a circulé à l'assemblée nationale législative auprès de la population champdeuillaise pour que la paroisse soit supprimée[97],[98]. En 1793, le dernier curé Jacques Serard fut guillotiné.

L'ancienne église comportait jusqu'en 1861 un retable en bois sculpté, peint, doré et garni de volets peints dont la municipalité se dessaisit au profit du musée de Cluny, à Paris. Ce retable, qui remontait sans doute au XVe siècle, est attribué à des artistes flamands. La municipalité souhaitait à l'époque acquérir en échange de nouveaux tableaux pour l'ornementation de l'église. Elle eut reçu, en effet, quelques copies de sujets religieux[99]. En 1861, l'église Saint-Martial"de Champdeuil fut reconstruite. La statue de saint Martial est à l'église Saint-Aspais à Melun. On attribuait à l'eau du puits accolé à l'église une qualité de guérison des maladies de la peau. L'église paroissiale est placée sous le vocable de saint Martial, évêque de Limoges. L'église de Champdeuil est actuellement fermée et est en rénovation, en particulier au niveau des vitraux. Elle est ouverte seulement le 1er samedi du mois à 18 h[100]. Les travaux avancent et les vitraux sont déjà restaurés[47].

Certaines pièces sont stockées aujourd'hui à Paris au musée du Moyen Âge[29], dont toutes celles montrées ci-dessous.

Puits de l'église[modifier | modifier le code]

Le puits Saint-Laize est adossé au chevet de l'église. Jusqu'au XIXe siècle, son eau, ayant la réputation de guérir les maladies de gorge, la fièvre et la colique, et les maladies de peau attiraient les pèlerins dont les offrandes constituait un revenu non négligeable pour la fabrique.

Jusqu'en 1870, la coutume de la quenouille de la mariée rapportait également quelques profits à la fabrique. La quenouille était confiée à une jeune mariée venue à la messe pour la première fois depuis son union. Elle devait ensuite filer le fil et le rapporter à l'église avec une offrande. Chaque année, le fil de la Vierge, tissé par les jeunes mariées, était ainsi vendu aux enchères sous le porche de l'église[101].

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Bibliothèque[modifier | modifier le code]

Champdeuil possédait déjà une bibliothèque qui fut fermée. Avec l'action conjointe de la communauté de commune de Brie Centrale et Champdeuil, elle fut entièrement restaurée et rouverte le 12 octobre 2009. À partir de ce moment, elle fut disposée de façon à être plus lumineuse, avec du nouveau matériel informatique et un réaménagement de l'espace. Elle est divisée en deux parties : le rayon des livres pour enfants et celui pour les adultes. Il y a des DVD et des CD et des journées sont organisées pour la narration de contes[47].

L'adhésion est gratuite pour les habitants de la communauté de commune de la Brie Centrale[22]. La bibliothèque se situe entre la mairie et l'école de Champdeuil à côté de l'arrêt de bus Mairie unique moyen de transport pour s'y rendre. Elle ouvre du lundi de 16 h 30 à 18 h 30 et le jeudi de 18 h à 19 h[102]. Pour les élèves de Champdeuil et Crisenoy, la bibliothèque est ouverte le jeudi de 10 h 30 à 11 h 30 et aussi le mercredi de 14 h à 16 h 30 les semaines impaires pour tout le monde[47].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Champdeuil ne possède actuellement aucun blason[103]. Son logotype représente l'église du village et un arbre[N 3]. La devise n'est actuellement pas connue.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Coll. Le Patrimoine des communes de Seine-et-Marne, Édition Flohic (ISBN 2842341007)
  • Roger Moreau, Mormant et ses environs a la Belle Époque, French Édition (ISBN 9782868491329)
  • Christiane Prigent, Art et société en France au XVe siècle, Édition Broché (ISBN 2706813997)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.
  1. Voir Illustration
  2. Le classement est actualisé
  3. Logotype présent sur le Site principal de Champdeuil

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Champdeuil », sur le site de l'association SHAGE « Société d’histoire, d’art, de généalogie et d’échange » (consulté le 14 janvier 2011)
  2. « Village de Champdeuil », sur le site commercial annuaire-mairie.fr de la société Advercity (consulté le 14 janvier 2011)
  3. Mairie de Champdeuil
  4. a et b « Champdeuil et son Histoire... », sur le site de la mairie de Champdeuil (consulté le 14 janvier 2011)
  5. « Champdeuil », sur le site commercial de la société CartesFrance.fr (consulté le 14 janvier 2011)
  6. Site SIGES - Seine-Normandie consulté le 16 décembre 2018
  7. « Distance Champdeuil-Melun », sur le site viamichelin.fr (consulté le 14 janvier 2011)
  8. « Distance Montereau-sur-le-jard-Champdeuil », sur le site viamichelin.fr (consulté le 14 janvier 2011)
  9. Champdeuil infos Ete 2009 Parti du traitement des eaux
  10. « Village de Champdeuil », sur le site commercial annuaire-mairie.fr de la s ociété Advercity (consulté le 14 janvier 2011)
  11. « Melun, Seine et Marne(77), 91 m - [1961-1990] », sur site de l'association « Infoclimat » (consulté le 14 janvier 2011)
  12. « Champdeuil, carte et plan », sur le site commercial de la SARL MEETOYEN (consulté le 14 janvier 2011)
  13. Site Darche-Gros
  14. Histoire de Darche-Gros
  15. Histoire du Bus et Tramway
  16. René-Charles Plancke, 1991, p. 219
  17. Fiche ligne 01
  18. Fiche horaire
  19. « Occupation du sol simplifiée en 2008 - Champdeuil », sur le site de l'Institut d'aménagement et d'urbanisme de la région d'Île-de-France, (consulté le 15 janvier 2011)
  20. « Résultats du recensement de la population 2007 - Commune : Champdeuil (77081) », sur le site de l'Insee (consulté le 15 janvier 2011)
  21. « page d'accueil », sur le site du service de consultation du plan cadastral (Ministère du budget, des comptes publics et de la réforme de l'État) (consulté le 15 janvier 2011)
  22. a et b Champdeuil Infos Hiver 2009
  23. Champdeuil Info 2010 Eté
  24. Champdeuil Infos Hiver 2009 (partie Editorial)
  25. a et b Henri Stein et Jean Hubert, Dictionnaire topographique du département de la Seine-et-Marne, Paris, (lire en ligne), p. 92.
  26. Nom de Champdeuil
  27. Site de Cassini
  28. César, B.G
  29. a b c d e f et g Atome77, Données sur Champdeuil
  30. Histoire de Champdeuil
  31. La ferme de Périgny
  32. La ferme des Fusées
  33. École de Chamdpeuil
  34. Bulletin
  35. Élections à Champdeuil
  36. Canton de Mormant
  37. Annuaire Syndicat mixte
  38. a et b scolaire de Champdeuil et Crisenoy&structure=SIVU Annuaire Crisenoy-Champdeuil
  39. Si Combs la ville
  40. SI CCJ
  41. Canton de Mormant (2)
  42. Site officiel de Guy Geoffroy avec comme un des thèmes la circonscription
  43. Champdeuil Infos, hiver 2010, partie Editorial et Chapitre sur le sujet
  44. a b et c Champdeuil Infos, été 2010
  45. Tribunal de Melun
  46. Annuaire du Service Public
  47. a b c d et e Champdeuil Infos Hiver 2010
  48. Champdeuil Info Hiver 2010, page 28
  49. Site France-diplomatie
  50. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  51. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  52. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  53. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  54. Donnée de classement. Consulté le 22 septembre 2009
  55. Carte des établissements de l'académie de Créteil
  56. « Metropole voir ligne 37 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  57. a et b Champdeuil Info décembre 2011
  58. Champdeuil Info 2010
  59. Infos locales
  60. [Voir Site Officiel]
  61. Centre Marc Jacquet
  62. Commerces de Verneuil
  63. Chaumes dans ma ville
  64. Guignes Dans ma ville
  65. Champdeuil Infos Ete-Hiver 2009 et Ete-Hiver 2010
  66. Site de manifestations du 77
  67. Champdeuil Infos Eté 2009
  68. http://foyer.champdeuil.free.fr/ Foyer de Champdeuil
  69. Asso Felins
  70. Taekwondo Chamdpeuil
  71. Champdeuil Info 2009
  72. Champdeuil Info Hiver 2009
  73. La république de Seine et marne
  74. « Pôle Missionnaire de Brie-Sénart », sur le site du diocèse de Meaux (consulté le 15 janvier 2011)
  75. « Églises de Brie-Sénart », sur le site du réseau RESIDE (consulté le 15 janvier 2011)
  76. « Église Saint-Martial de Champdeuil », sur le site du réseau RESIDE (consulté le 15 janvier 2011)
  77. Fiche Insee
  78. Emploi à Champdeuil
  79. Insee Emploi
  80. Liste d'agence
  81. Liste entreprises
  82. Lesclesdumidi.com
  83. Transport à Champdeuil
  84. chasse Dans ma ville
  85. Dans ma ville session Construction
  86. Entreprise Croux
  87. Localisation à Crisenoy
  88. Territoire de Champdeuil et de la Brie Centrale
  89. Page sur l'entreprise de démolition
  90. Page sur l'entreprise de gestion du patrimoine immobilier
  91. Page de l'entreprise immobilière des chapentière
  92. Entreprise de maçonnerie
  93. Info Locales de Champdeuil
  94. Carte postale d’un commerce
  95. Site Officiel
  96. Notice no IA77000172, base Mérimée, ministère français de la Culture
  97. Archives parlementaires de 1787 à 1860, consultable sur Gallica
  98. Archives parlementaires de 1787 à 1860
  99. Église de Provins
  100. L'église Saint-Martial
  101. Le puits de Champdeuil
  102. Site Principal
  103. Blasons de Seine et Marne