Rubelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rubelles
Rubelles
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
(Melun)
Arrondissement Arrondissement de Melun
(Melun)
Canton Melun
Intercommunalité Communauté d'agglomération Melun-Val de Seine
Maire
Mandat
Françoise Lefebvre
2014-2020
Code postal 77950
Code commune 77394
Démographie
Gentilé Rubellois
Population
municipale
2 152 hab. (2016 en augmentation de 13,08 % par rapport à 2011)
Densité 550 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 33′ 32″ nord, 2° 40′ 47″ est
Altitude Min. 48 m
Max. 84 m
Superficie 3,91 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Rubelles

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Rubelles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Rubelles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Rubelles
Liens
Site web rubelles.fr

Rubelles est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Rubellois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rubelles est situé à 3 km au nord-est de Melun.

Communes limitrophes de Rubelles
Montereau-sur-le-Jard Saint-Germain-Laxis
Voisenon Rubelles
Melun Maincy

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

  • Les Ponceaux.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le système hydrographique de la commune se compose d'un seul cours d'eau référencé : le ru du Jard ou ru de Rubelles ou Cours d'Eau 01 des Trois Moulins, long de 4,2 km[1] qui conflue avec la rivière l’Almont (ou ru d'Ancœur ou ru de Courtenain), longue de 42,1 km[2], affluent de la Seine en rive droite.

Sa longueur linéaire globale sur la commune est de 2,3 km[3].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est mentionné sous les formes Rubella en 1206[4] ; Rubelle en 1224[5] ; Rubelles emprez Meleun en 1385[6] ; Rebelle en 1561[7] ; Rebelles en 1599[8] ; Rubel en 1768[9].

  • Probablement de Rubellae Vinea, nom d'une espèce de vigne à bois rougeâtre[10].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Historique des maires de Rubelles
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1965 mars 1971 René Bezard    
mars 1971 mars 1977 Elie Baudouard    
mars 1977 mars 2014 Jacques Baumann DVD-UMP Directeur commercial
mars 2014 En cours Françoise Lefebvre [11] DVG Ophtalmologiste retraitée
9e vice-présidente de la CA Melun Val de Seine (2014 → )
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[13].

En 2016, la commune comptait 2 152 habitants[Note 1], en augmentation de 13,08 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
240192187182185200196196204
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
190236244196195178177155192
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
178171201173192214218224263
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
3564517421 8221 7531 6531 8481 9032 152
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

  • Vide-grenier chaque année début septembre.
  • Salon de la peinture en mars.
  • Marché de Noël début décembre.

Économie[modifier | modifier le code]

La ZAC Saint Nicolas rassemble au sud-ouest de la commune principalement des enseignes de distribution, de restauration et d'hôtellerie ainsi qu'une agence bancaire.

Dans cette même ZAC se trouve également le siège de la Caisse des Français de l'Etranger (CFE).

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Martin.
Le château de Rubelles.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Nicolas, située au centre du vieux village.
  • Le château de Rubelles.
Deux pavillons du parc ont été inscrits aux monuments historiques en 1984[16].

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

  • La faïence de Rubelles, XIXe siècle[17].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sandre, « Ru de rubelles »
  2. Sandre, « L’Almont »
  3. Site SIGES – Seine-Normandie (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie), consulté le 15 Novembre 2018
  4. Gallia chr., XII, instr., col. 63.
  5. Annales Gâtinais, XXXI, 1913, p. 351.
  6. Archives nationales, P 131, fol. 30.
  7. Arch. comm. Montereau-sur-le-Jard.
  8. Archives nationales, P 1649.
  9. Archives nationales, Q1 1405.
  10. « Histoire de la commune de Rubelles », sur http://fr.topic-topos.com (consulté en mars 2016)
  11. « Annuaire des communes de Seine-et-Marne », sur um77.fr (Union des maires de Seine-et-Marne) (consulté en mars 2016).
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  16. « Pavillon dit des machines et pavillon de repos », notice no PA00087261, base Mérimée, ministère français de la Culture
  17. « Faïences et lithophanies », sur http://fr.topic-topos.com (consulté en mars 2016)