Soignolles-en-Brie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne pas confondre avec Soignolles, dans le Calvados
Soignolles-en-Brie
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
(Melun)
Arrondissement Arrondissement de Melun
Canton Fontenay-Trésigny
Intercommunalité Communauté de communes de la Brie des Rivières et Châteaux
Maire
Mandat
Serge Barberi
2014-2020
Code postal 77111
Code commune 77455
Démographie
Gentilé Soignollais
Population
municipale
2 021 hab. (2014)
Densité 188 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 39′ 20″ nord, 2° 42′ 02″ est
Altitude Min. 57 m – Max. 97 m
Superficie 10,77 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Soignolles-en-Brie

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Soignolles-en-Brie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Soignolles-en-Brie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Soignolles-en-Brie
Liens
Site web ville-soignollesenbrie.fr

Soignolles-en-Brie est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Soignollais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Soignolles-en-Brie est à 6,1 km au sud-est de Brie-Comte-Robert.

Communes limitrophes de Soignolles-en-Brie
Grisy-Suisnes
3,8 km
Coubert
2 km
Solers
2,5 km
Évry-Grégy-sur-Yerres
3,8 km
Soignolles-en-Brie Yèbles
6,4 km
Limoges-Fourches
3,9 km
Lissy
3,7 km
Champdeuil
5,2 km

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

  • Mont Saint-Sébastien, Barneau, la Burelle, la Bouguenelle, Meillant.

Relief et hydrographie[modifier | modifier le code]

Le centre du village est situé dans une petite vallée parcourue par la rivière de l'Yerres. Le village s'étend sur les bords de cette vallée et est principalement entouré par des champs et des bois. La commune comprend également le hameau de Barneau.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Ceognoiles en 1182[1].

Du diminutif bas latin ciconiola et fait allusion au haut balancier, de certains puits, dénommé "cigogne" et qui sert à remonter l'eau[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIIIème siècle, il existait de nombreux moines hospitaliers détachés des monastères et s’occupant des sortes de relais sur les trajets importants. Soignolles qui ressemble beaucoup à SOIGNIES possédait un prieuré qui fut un centre de pèlerinage pendant plusieurs siècles : on venait y vénérer la relique du crâne de Saint-Sébastien. Lieu de passage obligé, à cause du gué sur l’Yerres, de la route de Melun-Lagny, il est probable que Soignolles dut d’abord être un refuge, un abri de nuit pour les voyageurs et les pélerins attardés, au milieu d’une vallée beaucoup plus boisée qu’aujourd’hui. Les moines du Mont Saint-Sébastien (fondé au 13ème ) étaient des guides pour la traversée du gué de l’Yerres et des gardiens pour la sécurité du passage. [3]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1995 2013 Annie Lavot DVG  
2013 en cours Serge Barberi [4] DVG Maire

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 2 021 habitants, en diminution de -1,13 % par rapport à 2009 (Seine-et-Marne : 4,68 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
700 630 678 628 729 690 693 684 665
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
645 621 641 636 622 587 578 717 615
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
633 622 629 553 529 570 600 581 716
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
834 840 940 1 113 1 474 1 962 2 032 2 073 2 021
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Notre-Dame-de-l'Assomption
    L'église Notre-Dame-de-l'Assomption.
    L'église Notre-Dame-de-l'Assomption a été inscrite aux monuments historiques en 1926[9],[10],[11]. La construction de l'église Notre-Dame de l'Assomption, située dans la commune de Soignolles-en-Brie, à 13 km au nord de Melun, date du Moyen Âge (XIIe-XIIIe siècles). Lechœur et la tour-clocher datent de cette période. Au XVIe siècle, elle est agrandie et consacrée par Charles Boucher d'Orsay, abbé de Saint-Magloire de Paris. De cette époque date un vantail de porte en chêne, aujourd'hui inscrit au titre des Monuments historiques. Des modifications sont encore apportées à l'édifice au XVIIe siècle. Au XVIIIe siècle, le chœur de l'église reçoit un ensemble sculpté de 17 stalles , démontées du décor duchœur de l'abbaye Saint-Victor de Paris. En 1926, l'église de Soignolles est inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques. Elle est l'objet, depuis 2007, d'un important programme de travaux de restauration échelonné sur plusieurs années. [12]
  • Château de Barneau (XIXe)
  • Ancienne gare de Coubert - Soignolles
  • La « voie verte » dite chemin des Roses traverse la commune.
    Mairie de Soignolles-en-Brie

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Arthur Dupont, acteur, né en 1985, grandit dans le hameau de Barneau à Soignolles-en-Brie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Eglise Notre Dame de l'Assomption

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

http://www.la-defaite-oubliee.com/article-soignolles-en-brie-seine-marne-85438412.html

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ernest Nègre - Toponymie générale de la France - Volume 2 - Page 1072.
  2. Roger Brunet - Trésor du terroir. Les noms de lieux de la France (ISBN 2271092787).
  3. « Soignolles en Brie », sur www.ville-soignollesenbrie.fr (consulté le 10 juillet 2017)
  4. « Annuaire des communes de Seine-et-Marne », sur um77.fr (Union des maires de Seine-et-Marne) (consulté en février 2016).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. « l'église », notice no PA00087288, base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. « Les objets classés de l'église », base Palissy, ministère français de la Culture
  11. « Histoire et architechture de l'église Notre-Dame de l'Assomption », sur http://archives.seine-et-marne.fr, (consulté en février 2015)
  12. « Soignolles-en-Brie, église remarquable - Site des Archives départementales de Seine-et-Marne », sur archives.seine-et-marne.fr (consulté le 10 juillet 2017)