Mauregard (Seine-et-Marne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mauregard.

Mauregard
Mauregard (Seine-et-Marne)
Blason de Mauregard
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Meaux
Canton Mitry-Mory
Intercommunalité Communauté d'agglomération Roissy Pays de France
Maire
Mandat
Marion Blancard
2014-2020
Code postal 77990
Code commune 77282
Démographie
Gentilé Mauregalois
Population
municipale
340 hab. (2016 en augmentation de 7,26 % par rapport à 2011)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 02′ 00″ nord, 2° 34′ 52″ est
Altitude Min. 98 m
Max. 126 m
Superficie 8,76 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Mauregard

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Mauregard

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mauregard

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mauregard
Liens
Site web mauregard.fr

Mauregard est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne, en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Mauregalois[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le village est situé à 9 km au sud-ouest de Dammartin-en-Goële et à 11 km au nord-ouest de Mitry-Mory (chef-lieu de canton).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Mauregard
Vémars
(Val-d'Oise)
Moussy-le-Neuf
Épiais-lès-Louvres
(Val-d'Oise)
Mauregard Moussy-le-Vieux
Roissy-en-France
(Val-d'Oise)
Tremblay-en-France
(Seine-Saint-Denis)
Le Mesnil-Amelot

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune n’est traversée par aucun cours d'eau[2].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

95/01 (Roissypole / Luzarche)
751 (Mauregard / Saint-Mard)
755 (Longperrier / Villeneuve-sous-Dammartin
756 (Mauregard / Juilly / Mitry-Mory / Claye-Souilly)

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune se compose de 53 % de zones industrielles commercialisées et réseaux de communication, 43 % de terres arables, 2,9 % de zones agricoles hétérogènes, 1,1 % de milieux à végétation arbusive et/ou herbacée et 0,5 % de forêts[2]

Son territoire est occupé pour partie par l'aéroport international de Roissy Charles de Gaulle. Les terminaux 1 et 3 sont en effet situés sur le territoire de cette commune.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Mauregard - écrit Moregard[3] - se décompose en « more », soit « lande, marais, tourbière », d'une part, et en « gard[4] », soit « jardin », de l'autre.

Un moregard désignait donc un jardin du marais, c'est-à-dire un jardin maraîcher.

Le mot « more » avec le sens de « marais, lande, tourbière » est dérivé du néerlandais « moere[5] » ; toutefois, ce mot, avec ce sens, a disparu dès le XVIIe siècle des dictionnaires de la langue française[6],[7]. Dès lors, « more » n'est plus qu'une graphie différente de « maure », qui désigne un habitant de l'Afrique du Nord. Cette disparition, souvent couplée à une traduction erronée en latin de « mau » en « mala », a pu contribuer à la difficulté d'interprétation des toponymes commençant par « maure ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Mauregard est une ancienne seigneurie, menant à la famille de Billy comme des seigneurs à partir du XVe siècle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mai 2010 En cours Marion Blancard[8]   Agricultrice

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[10].

En 2016, la commune comptait 340 habitants[Note 1], en augmentation de 7,26 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
319322332301279253238244200
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
156170161158143158150161156
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
165172178171170185178146144
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
171163198208226237245314341
2016 - - - - - - - -
340--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

  • Exploitations agricoles.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Jean-Baptiste.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église placée sous le vocable de saint Jean Baptiste, reconstruite en 1824 en réemployant certains éléments primitifs[13].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Mauregard.svg

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

d’azur au soleil surmonté de trois fleurs de lys rangées en chef et soutenu de trois cœurs ordonnés 2 et 1 le tout d’or.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.habitants.fr/habitants_mauregard_77282.html
  2. a et b Site SIGES - Seine-Normandie consulté le 3 juillet 2018
  3. André Pégorier, Les noms de lieux en France, glossaire des termes dialectaux (lire en ligne), p. Voir les trois graphèmes « o », « au » et « eau », qui peuvent être associés au phonème « o », page 3.
  4. André Pégorier, Les noms de lieux en France, glossaire des termes dialectaux. (lire en ligne), p. Voir les articles "more" et "gard".
  5. Trésor de la langue française informatisé. (lire en ligne), p. Voir l'article « moere »
  6. Thresor de la langue francoyse, (lire en ligne), p. Voir l'article « more »
  7. Dictionnaire de l'Académie Française, (lire en ligne), voir l'article "more"
  8. « Annuaire des communes de Seine-et-Marne », sur um77.fr (Union des maires de Seine-et-Marne) (consulté en février 2019).
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  13. « Le mobilier classé de l'église », base Palissy, ministère français de la Culture