Industrie manufacturière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’industrie manufacturière est un sous-ensemble du secteur secondaire, et un sous-ensemble de l’industrie (sachant que toute l’industrie ne fait pas partie du secteur secondaire).

L’industrie manufacturière regroupe les industries de transformation des biens, mais aussi la réparation et l'installation d'équipements industriels ainsi que des opérations en sous-traitance[1].

L'industrie manufacturière en France[modifier | modifier le code]

En France, cette activité correspond actuellement à la section C de la NAF[1] rév. 2[2] :

La valeur ajoutée de la production manufacturière en France a plus que doublé en volume de 1970 à 2007 (+126,8 %). Après une baisse brutale de 8,8% entre 2007 et 2009, partiellement compensée par un rebond de 6,5% de 2009 à 2011, elle a stagné en volume de 2011 à 2015.

Cette croissance de la production manufacturière a été moins rapide que celle des autres secteurs : sa part dans la valeur ajoutée de l'ensemble de l'économie a ainsi été divisée par deux entre 1970 et 2015, de 22,3% à 11,2 %[4],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Définitions. Nomenclature d'activités française / NAF., site de l'Insee.
  2. Méthodes. Nomenclature d'activités française / NAF., site de l'Insee.
  3. Cokéfaction et raffinage, site de l'Insee.
  4. Rignols, Élizabeth L’industrie manufacturière de 1970 à 2014. Insee Première, n° 1592, 26 avril 2016.
  5. Rignols, Élizabeth L’industrie manufacturière en Europe de 1995 à 2015. Insee Première, n° 1637, 9 mars 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]