Saint-Méry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Méry.

Saint-Méry
Saint-Méry
L'église Saint-Méry, vue depuis l'ouest.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Melun
Canton Nangis
Intercommunalité Communauté de communes de la Brie des Rivières et Châteaux
Maire
Mandat
Françoise Kubiak
2014-2020
Code postal 77720
Code commune 77426
Démographie
Population
municipale
354 hab. (2016 en diminution de 6,84 % par rapport à 2011)
Densité 36 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 34′ 41″ nord, 2° 49′ 37″ est
Altitude Min. 73 m
Max. 113 m
Superficie 9,94 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Méry

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Méry

Saint-Méry est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Médériciens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La commune est située à environ 6,5 kilomètres au sud-ouest de Mormant.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Méry[1]
Mormant
Champeaux Saint-Méry[1] Bombon
Blandy
Châtillon-la-Borde
La Chapelle-Gauthier

Lieux-dits, écarts et quartiers[modifier | modifier le code]

La commune compte 62 voies [Note 1] dont 44 lieux-dits administratifs répertoriés[2].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

  • la rivière l’Almont (ou ru d'Ancœur ou ru de Courtenain), longue de 42,1 km[3], affluent de la Seine en rive droite ;
  • le ru de Bouisy, long de 11,7 km[4] ;
  • le ru de la Prée, 9,6 km[5], qui conflue avec l’Almont.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Le sentier de grande randonnée GR 1 fait une incursion sur le territoire de la commune.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vers la fin du VIIe siècle, saint Médéric, abbé de Saint-Martin d'Autun, partit en pèlerinage sur les tombeaux de saint Denis et saint Germain, à Paris, en compagnie d'un jeune moine du nom de Frodulphe. La route fut longue car l'abbé, vieillissant et fatigué, dut souvent s'arrêter pour prendre du repos. C'est ainsi que Médéric et Frodulphe firent halte en un endroit désert à proximité de Paris, où fut ensuite élevée une chapelle en souvenir de l'abbé pèlerin, dont la charité, la piété et les miracles avaient frappé les populations. Bientôt quelques maisons vinrent se grouper autour de l'édifice placé sous le vocable de Saint-Médéric dit Saint-Merry, Saint-Merri ou encore Saint-Méry[6].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008   Jacky Blondelot   informaticien
mars 2001   Jacky Blondelot   informaticien
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[8].

En 2016, la commune comptait 354 habitants[Note 2], en diminution de 6,84 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
530550499573586554559555569
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
559535523471446427450455408
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
413335326305302292209262259
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
282255236278302366386389372
2016 - - - - - - - -
354--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. 47 annulations en 1991 et 2000 (importante restructuration).
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :