Coutevroult

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coutevroult
Mairie de Coutevroult.
Mairie de Coutevroult.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Meaux
Canton Serris
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Créçois
Maire
Mandat
Jean-Jacques Prévost
2014-2020
Code postal 77580
Code commune 77141
Démographie
Gentilé Coutevroultois
Population
municipale
1 070 hab. (2014)
Densité 137 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 51′ 47″ nord, 2° 51′ 08″ est
Altitude Min. 47 m
Max. 142 m
Superficie 7,79 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Coutevroult

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Coutevroult

Coutevroult est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne, en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Coutevroultois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Les communes limitrophes sont : Villiers-sur-Morin, Magny-le-Hongre, Bailly-Romainvilliers, Villeneuve-le-Comte, Saint-Germain-sur-Morin et Couilly-Pont-aux-Dames.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1977 mars 1983 Roland Georgin SE  
1983 11 septembre 2007 Jean Alléon SE  
24 novembre 2007 en cours Jean-Jacques Prevost SE  

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 070 habitants, en augmentation de 17,2 % par rapport à 2009 (Seine-et-Marne : 4,68 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
472 458 477 468 443 491 486 462 429
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
401 414 447 414 369 330 373 342 325
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
327 297 300 313 315 285 273 272 284
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
245 278 339 396 498 536 649 974 1 070
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Productions : céréales.

10 sociétés de services aux particuliers, 5 sociétés de services aux professionnels.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Généralités Historiques 

Mentionné au XIe siècle, "Curia Evroldi". Église à la collation de l'évêque de Meaux. Prieuré de Saint-Pierre, à la nomination du roi. Patrie de François Charles de Bourlamaque, héros de la défense du Canada aux côtés de Montcalm, puis gouverneur de la Guadeloupe.

Architecture civile[modifier | modifier le code]

Château du Vivier, XVIIIe siècle, avec parc. Cette propriété servit de cadre au tournage du film d'Henri Verneuil "Le Président", pendant l'hiver 1960-1961.

Vestiges du château de Montaumer (ferme). Pigeonnier.

Architecture sacrée[modifier | modifier le code]

Petite église rurale Saint-Jean-Baptiste : 2 tableaux XVIIe siècle (Jugement de Salomon et Couronnement d'Esther), pierres tombales dont une d'un chevalier en armure.

Sites touristiques[modifier | modifier le code]

Bois du Parc aux Bœufs.

Événements[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]