Montereau-sur-le-Jard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montereau.
Montereau-sur-le-Jard
La mairie (située à Aubigny).
La mairie (située à Aubigny).
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
(Melun)
Arrondissement Arrondissement de Melun
(Melun)
Canton Melun
Intercommunalité Communauté d'agglomération Melun-Val de Seine
Maire
Mandat
Christian Hus
2014-2020
Code postal 77950
Code commune 77306
Démographie
Gentilé Monjarciens
Population
municipale
534 hab. (2014)
Densité 47 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 35′ 24″ nord, 2° 40′ 03″ est
Altitude Min. 79 m
Max. 98 m
Superficie 11,29 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Montereau-sur-le-Jard

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Montereau-sur-le-Jard

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Montereau-sur-le-Jard

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Montereau-sur-le-Jard
Liens
Site web aubigny-montereau.com

Montereau-sur-le-Jard est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Monjarciens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Montereau-sur-le-Jard est situé à 6 km au nord de Melun.

La commune est bordée au nord par l'aérodrome de Melun-Villaroche qui occupe le tiers de sa superficie et au sud par l'autoroute A5 et la ligne à grande vitesse Sud-Est.

Communes limitrophes de Montereau-sur-le-Jard
Réau Limoges-Fourches Lissy
Montereau-sur-le-Jard Saint-Germain-Laxis
Vert-Saint-Denis Voisenon Rubelles

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

  • Aubigny absorbé en 1842[1], siège de la mairie.
  • Courceaux, Champeroux.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Montereau-sur-le-Jard est traversée par un ru qui se jette à Voisenon dans le ru du Jard.

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Peut-être du latin monasterellum, diminutif de monasterium, « monastère »[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Par ordonnance royale du 22 mars 1842, les deux anciennes paroisses de Montereau-sur-le -ard et d'Aubigny sont réunies pour former la commune actuelle qui possède deux églises : Saint-Martin à Montereau-sur-le-Jard et Notre-Dame-de-la-Nativité à Aubigny.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2014 Marie-Thérèse Vanneste    
mars 2014 en cours Christian Hus [3]    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 534 habitants, en diminution de -6,32 % par rapport à 2009 (Seine-et-Marne : 4,68 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
120 96 100 86 124 124 131 231 263
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
285 312 319 249 257 261 223 255 239
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
248 265 254 237 276 271 288 208 313
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
269 240 250 264 284 567 585 563 534
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Martin.
L'église d'Aubigny et la mairie.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Martin de Montereau-sur-le-Jard a été inscrite aux monuments historiques en 1926[7].
  • L'église Notre-Dame d’Aubigny a été inscrite aux monuments historiques en 1926[8].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Le pilote d'essai Constantin Rozanoff fut le premier à passer le mur du son en vol horizontal sur un avion français en février 1954. Il est mort le 3 avril 1954 dans le crash de ce même appareil, un Dassault Mystère IV, en présentation officielle à Melun Villaroche. L'endroit est matérialisé dans un champ par quatre pierres et une dalle à son nom.

Le musicien Pete Doherty s'est installé à Monterau-sur-le-Jard en 2015[9].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]