Région agricole française

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une région agricole française (RA) est définie par un nombre entier de communes formant une zone d'agriculture homogène. Elle peut être à cheval sur plusieurs départements[1]. La France métropolitaine est découpée en 411 RA.

Le croisement entre les régions agricoles et les départements détermine les « petites régions agricoles » (PRA). La France métropolitaine compte 713 PRA.

Le découpage du territoire français en « régions agricoles », déterminé en fonction d'une même vocation agricole dominante, fut institué à la demande du Commissariat général du Plan, et date de 1946. Le fichier des régions agricoles est gérée par l'INSEE. Pour L'INSEE, il s'agissait de pouvoir étudier, à une échelle plus grande que celle de la commune ou du canton, et plus petite que celle du département, l'évolution de l'agriculture dans le cadre d'un découpage stable de la France.

Bocages[modifier | modifier le code]

Nord-Ouest :

Sud-Ouest :

Sud-Est :

Nord-Est :

Prairies humides dans les vallées (irriguée ou pas)[modifier | modifier le code]

Nord-Ouest :

  • Loire
  • Vienne
  • Creuse
  • Cher
  • Sarthe
  • Loir
  • Vilaine
  • Huisne
  • Orne
  • Dives
  • Risle
  • Seine
  • Indre
  • Eure
  • Orge
  • Béthune
  • Somme
  • Authie
  • Canche
  • Lys

Sud-Ouest :

  • Charente
  • Dronne
  • Isle

Sud-Est :

  • Rhône
  • Durance
  • Aygues / Eygues
  • Isère
  • Saône
  • Allier

Nord-Est :

  • Doubs
  • Salon
  • Tille
  • Amance
  • Ill
  • Rhin
  • Meurthe
  • Moselle
  • Meuse
  • Aube
  • Yonne
  • Ource
  • Armançon
  • Aisne
  • Vesle
  • Suippes

Zones d'herbages gagnées sur la mer (polders) et Marais[modifier | modifier le code]

Paysages bocagers de type breton[modifier | modifier le code]

  • Bretagne

Agriculture et élevage avec vergers et prairies[modifier | modifier le code]

Sols médiocres très boisés, frais et humides[modifier | modifier le code]

CENTRE :

NORD-EST :

EST :

Sols médiocres très boisés et doux[modifier | modifier le code]

Zones d'herbage à moutons[modifier | modifier le code]

Cultures légumières et fruitières au nord de la Loire[modifier | modifier le code]

Vignobles[modifier | modifier le code]

Vignoble du Roussillon

Vignobles de coteaux[modifier | modifier le code]

Vignobles de plaine[modifier | modifier le code]

Autres vignobles[modifier | modifier le code]

Agriculture pauvre, étangs et forêts[modifier | modifier le code]

Champs ouverts céréaliers[modifier | modifier le code]

Champs ouverts (plantes sarclées, cultures industrielles et céréalières)[modifier | modifier le code]

Champs ouverts (polyculture)[modifier | modifier le code]

Champs ouverts (polyculture) dans la basse vallée de l'Ariège (Photo Lucas Destrem)

Polyculture de type aquitain[modifier | modifier le code]

Montagne humide, alpages, forêts, élevage bovin[modifier | modifier le code]

Montagne sèche, landes, prairies rases, maquis[modifier | modifier le code]

Agriculture méditerranéenne[modifier | modifier le code]

intensive[modifier | modifier le code]

extensive[modifier | modifier le code]

Grand massif forestier[modifier | modifier le code]

Forêt des Landes[modifier | modifier le code]

Forêt des Landes

Mots-Clés[modifier | modifier le code]

Mots-clés
maquis bocage
polder landes
polyculture champs ouverts
plantes sarclées

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Définitions - Zonage », Ministère de l'Agriculture (consulté le 24 mai 2013).