Moisenay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Moisenay
Moisenay
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Melun
Canton Nangis
Intercommunalité Communauté de communes de la Brie des Rivières et Châteaux
Maire
Mandat
Michèle Badenco
2014-2020
Code postal 77950
Code commune 77295
Démographie
Gentilé Moseniens
Population
municipale
1 371 hab. (2016 en augmentation de 10,74 % par rapport à 2011)
Densité 157 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 33′ 46″ nord, 2° 44′ 10″ est
Altitude Min. 53 m
Max. 92 m
Superficie 8,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Moisenay

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Moisenay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Moisenay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Moisenay
Liens
Site web mairie-moisenay.com

Moisenay est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Moseniens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le village est situé à 7,5 km au nord-est de Melun.

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

Petit Moisenay, la Maison Blanche, le Monceau.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Moisenay
Saint-Germain-Laxis Crisenoy Fouju
Maincy Moisenay Blandy-les-Tours
Sivry-Courtry

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le système hydrographique de la commune se compose de cinq cours d'eau référencés :

  • la rivière l’Almont (ou ru d'Ancœur ou ru de Courtenain), longue de 42,15 km[1], affluent de la Seine en rive droite ;
    • le ru Bobée, 11,13 km[2], et ;
    • le ru du Goulot, 7,51 km[3], et ;
    • le ru de Bouisy, long de 11,66 km[4], affluents de l’ Almont ;
    • le fossé 01 de Beaumont, canal de 1,34 km[5], qui conflue avec l'Almont.

La longueur linéaire globale des cours d'eau sur la commune est de 6,93 km[6].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Le village et la commune sont traversés par le sentier de grande randonnée GR 1, entre Blandy à l'ouest et Maincy à l'est.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est mentionné sous les formes In Mosiniaco vers 1058[7] ; Terra Beati Petri Mosiniaco et Moysiniacum en 1085[8] ; Mosiniacum Magnum en 1172[9] ; Moisiniacum en 1194[10] ; Moisiniacum Magnum en 1203[11] ; Mosigniacum en 1204[12] ; Moisinetum et Mosenetum en 1209[13] ; Moisenaium en 1239[14] ; Moysiniacum Magnum en 1244[15] ; Moisigniacum en 1259[16] ; Moseneyum[17] Moseniacum Magnum[18], P. de Mosenai[19] et D. de Moseniaco au XIIIe siècle[20] ; Moisonney en 1339[21] ; Le Grant Moisenoy en 1340[22] ; Moisonnay en 1382[23] ; Mosonnoy en 1384[24] ; Moissonnay en Brie en 1403[25] ; Moysenay en 1507[26] ; Moisenay en Brie en 1566[27] ; Moisenet en 1572[28] ; Moisenet en Brye en 1651[29].

Moisenay vient du latin monasterium qui signifie monastère.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le roi de France, Henri Ier, exempte les habitants de Moisenay et de Courceaux du droit de prise sur le bétail. Melun, 12 juillet [1054-1058]. Archives nationales de France.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1977 2014 Michel Le Flem   Retraité de l’Éducation nationale
2014 En cours Michèle Badenco[30] DVG Retraitée

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[31]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[32].

En 2016, la commune comptait 1 371 habitants[Note 1], en augmentation de 10,74 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
607683689672874755731722702
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
682691708683750645675652667
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
683603596602628573588566740
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
7197257518249701 1611 1381 2381 371
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[33] puis Insee à partir de 2006[34].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Martin.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Deux églises y cohabitent. L'une, au centre du village, est catholique, l'autre, à l'extérieur, est orthodoxe.

  • L'église Saint-Martin, classée au titre des monuments historiques[35], construite aux XIIe et XIIIe siècles, possède la particularité d'avoir le seul clocher de Seine-et-Marne tout en pierres appareillées.
  • Dans le vallon du ru d'Ancœuil, le pont et le gué du Moulin de Pouilly, le pont du Moulin de la roue ainsi que le Pont du violon.
  • L'église orthodoxe Notre-Dame-de-Kazan est également une particularité de la commune.
  • Bien que se trouvant sur la commune de Maincy, le château de Vaux-le-Vicomte jouxte le village.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Roger Champenois dit Champi, acteur, artiste de variétés et humoriste né à Moisenay (1900-1973).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sandre, « Fiche cours d'eau - L’Almont (F44-0400) »
  2. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ru Bobée (F4468000) »
  3. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ru du Goulot (F4462000) »
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ru de Bouisy (F6614000) »
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 de Beaumont (F4459000) »
  6. Site SIGES – Seine-Normandie (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie), consulté le 14 août 2019
  7. Tardif, Cartons des rois, n° 275.
  8. Archives nationales, K 23, n° 3 bis.
  9. Archives nationales, LL 46, fol. 20.
  10. Archives nationales, S 2174a, fol. 13 v°.
  11. Archives nationales, S 1181b, n° 2.
  12. Archives nationales, LL 46, fol. 45 v°.
  13. Archives nationales, S 1344.
  14. Archives nationales,, S 1181, n° 4.
  15. Archives nationales,, S 1181, n° 1.
  16. Archives nationales, S 4899.
  17. Obit. Sens, I, p. 44.
  18. Obit. Sens, I, p. 427.
  19. Henri Stein et Jean Hubert, Dictionnaire topographique du département de la Seine-et-Marne, Paris, (lire en ligne), p. 367.
  20. Bibl. nat., ms. latin 1206, fol. 37 et 38.
  21. Archives nationales, X1a 8, fol. 61 v°.
  22. Archives nationales, S 1181b, n° 7.
  23. Archives nationales, S 1181b, n° 8.
  24. Archives nationales, P 131, fol. 15.
  25. Archives nationales, P 131, fol. 132 v°.
  26. Archives nationales, S 90.
  27. Archives nationales, P 9, n° 236.
  28. Archives de la Seine-et-Marne, E 242.
  29. Archives nationales, S 2956.
  30. « Annuaire des communes de Seine-et-Marne », sur um77.fr (Union des maires de Seine-et-Marne) (consulté en février 2019).
  31. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  32. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  33. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  34. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  35. « Église Saint-Martin », notice no PA00087107, base Mérimée, ministère français de la Culture