Leudon-en-Brie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Leudon-en-Brie
Leudon-en-Brie
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
(Melun)
Arrondissement Provins
Canton Coulommiers
Intercommunalité Communauté de communes des Deux Morin
Maire
Mandat
Joël Racinet
2014-2020
Code postal 77320
Code commune 77250
Démographie
Gentilé Leudonais
Population
municipale
163 hab. (2016 en diminution de 0,61 % par rapport à 2011)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 44′ 03″ nord, 3° 16′ 17″ est
Altitude Min. 155 m
Max. 173 m
Superficie 4,24 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Leudon-en-Brie

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Leudon-en-Brie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Leudon-en-Brie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Leudon-en-Brie

Leudon-en-Brie est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Leudonnais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Leudon-en-Brie est situé dans la Brie à 18 km au sud-est de Coulommiers et à 8 km au sud de La Ferté-Gaucher.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Leudon-en-Brie
Choisy-en-Brie Chartronges
Chevru Leudon-en-Brie Saint-Mars-Vieux-Maisons
Beton-Bazoches Courtacon

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le système hydrographique de la commune se compose de deux cours d'eau référencés :

  • le ru de Vannetin, long de 18,63 km[1], y prend sa source ;
    • le fossé 01 du Bois des Plans, 1,01 km[2], affluent du Vannetin.

La longueur linéaire globale des cours d'eau sur la commune est de 3,05 km[3].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

En 2018[4], le territoire de la commune se répartit[Note 1] en 92,4 % de terres arables, 5,6 % de zones urbanisées et 2 % de forêts[3].

Lieux-dits, écarts et quartiers[modifier | modifier le code]

La commune compte 32 lieux-dits administratifs répertoriés[5] dont le plus important est La Hante (partagé avec Beton-Bazoches).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Il semblerait que Ludon ( premier nom du village, avant 1921 ) vienne de Lug, dieu de la mythologie celte. Leudon, à cause d'un balancement de l'accent tonique dans la forme simplifiée lUgdunum ou lugdUnum[6] qui a donné Lyon et Laon, résidences de Lug, dieu de la lumière dont le grand domaine est la voie lactée[7].

Par arrêté du 7 janvier 1921, la commune de Leudon prend le nom de Leudon-en-Brie[8].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première trace écrite de Leudon fut trouvée en 1369 sous le nom de Ludon en 1369 (Pouillé)[9]. On peut supposer que ce village existait déjà au XIIIe siècle, époque où l'église Saint-Denis-Saint-Christophe fut construite.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1996 En cours Joël Racinet[10]   Agriculteur

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[12].

En 2016, la commune comptait 163 habitants[Note 2], en diminution de 0,61 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
194209228208193190200216210
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
211194184157158163162158147
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
141140123137118134131135116
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
92103108106131144125164163
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique

Événements[modifier | modifier le code]

  • Brocante le 1er dimanche de mai.

Économie[modifier | modifier le code]

  • Exploitations agricoles.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Denis-et-Saint-Christophe.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Denis-et-Saint-Christophe.
Bâtiment  Inscrit MH (1928)[15],[16].
  • Pigeonnier octogonal du XIXe siècle.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

  • Le « site Natura 2000 de la rivière du Vannetin »[17]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Statistiques de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols “Corine Land Cover”.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sandre, « ru de vannetin ou Ru de Pietree »
  2. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 du Bois des Plans (F6537100) »
  3. a et b Site SIGES – Seine-Normandie (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie), consulté le 7 Novembre 2018
  4. Site Corine Land Cover Mises à jour.
  5. Site territoires-fr.fr consulté le 26 août 2018 sous le code commune 77250
  6. Bulletin du Groupement Archéologique de Seine-et-Marne, page 190.
  7. Paul Bailly - 1989 -Toponymie en Seine-et-Marne, (ISBN 2402033592).
  8. « Leudon-en-Brie », sur http://www.genea77-shage.info (consulté en juin 2016)
  9. Henri Stein et Jean Hubert, Dictionnaire topographique du département de la Seine-et-Marne, Paris, (lire en ligne), p. 316.
  10. « Annuaire des communes de Seine-et-Marne », sur um77.fr (Union des maires de Seine-et-Marne) (consulté en février 2019).
  11. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  15. « L'église », notice no PA00087059, base Mérimée, ministère français de la Culture
  16. « Les objets classés de l'église », base Palissy, ministère français de la Culture
  17. « FR1102007 - Rivière du Vannetin », sur https://inpn.mnhn.fr/ (consulté en juin 2016)