Première circonscription de Seine-et-Marne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La première circonscription de Seine-et-Marne est représentée dans la XVe législature par Aude Luquet, députée MoDem. Son suppléant est Christopher Domba.

De 1988 à 2012[modifier | modifier le code]

Description géographique et démographique[modifier | modifier le code]

Carte de Seine-et-Marne montrant la première circonscription depuis le redécoupage de 1988, allant de Savigny au nord jusqu'au Gâtinais au sud

La première circonscription de Seine-et-Marne est située dans le sud-est urbanisé et polarisé par l'agglomération parisienne du département : elle regroupe une partie de l'agglomération melunaise, comprenant la rive sud de la ville et ses banlieues méridionales et orientales, et la moitié sud de la ville nouvelle de Sénart, ainsi qu'une zone plus rurale, le gâtinais. Elle est composée des quatre cantons suivants :

D'après les chiffres du recensement de 1999, la circonscription était alors peuplée de 135 202 habitants.

Description politique[modifier | modifier le code]

Sans être massivement à droite, trois de ses conseillers généraux étant à gauche, la première circonscription de Seine-et-Marne est néanmoins depuis le redécoupage de 1988 un siège sur de la droite, qui n'y a jamais gagné par moins de 55 %. Sociologiquement, cette circonscription se distingue par son alternance de banlieues populaires, plutôt acquises à la gauche et au front national, et de banlieues résidentielles, clairement acquises à la droite parlementaire. Toutefois, le développement rapide de Sénart, et en particulier de la commune de Savigny-le-Temple, ville longtemps à gauche, y a accentué le poids de la gauche.

Ainsi, lors des élections législatives de 2002, l'ensemble des communes ont voté à droite, à l'exception de Savigny et de sa voisine Nandy. Les quatre communes incluses dans le périmètre de Sénart ont par ailleurs constitué 38,78 % de l'électorat du candidat de gauche et 26,33 % du candidat de droite, alors qu'elles représentaient 31,35 % de l'électorat exprimé.

À partir de 2012[modifier | modifier le code]

Description géographique et démographique[modifier | modifier le code]

La première circonscription regroupe trois cantons : le canton de Melun nord, de Melun sud et de Perthes.

La première circonscription de Seine et Marne en 2012.

Description socio-politique[modifier | modifier le code]

Historique des résultats[modifier | modifier le code]

Liste des députés de la circonscription
Date d'élection Identité Parti Qualité
1958 Marc Jacquet UNR Maire de Barbizon
1962 Albert Görge UNR Suppléant de Marc Jacquet[1]
1967 Marc Jacquet UD-Ve République Maire de Barbizon
1973 Alain Vivien PS Conseiller général du canton de Brie-Comte-Robert
1978 Alain Vivien PS
1981 Alain Vivien PS
1986 [2]
1988 Jean-Claude Mignon RPR Maire de Dammarie-lès-Lys
1993 Jean-Claude Mignon RPR Maire de Dammarie-lès-Lys
1997 Jean-Claude Mignon RPR Maire de Dammarie-lès-Lys
2002 Jean-Claude Mignon UMP Maire de Dammarie-lès-Lys
2007 Jean-Claude Mignon UMP Maire de Dammarie-lès-Lys
2012 Jean-Claude Mignon UMP Maire de Dammarie-lès-Lys
2017 Aude Luquet MoDem


Elections de 2002
Candidat Parti % Voix
Jean-Claude Mignon UMP 59,59 % 26 372
Jean-Marc Brulé Les Verts 40,41 % 17 887


Elections de 1997
Candidat Parti % Voix
Jean-Claude Mignon UMP 54,11 % 27 687
Jean-Louis Mouton PS 45,89 % 23 481


Elections de 1993
Candidat Parti % Voix
Jean-Claude Mignon UMP 63,87 % 29 874
Jean-Louis Mouton PS 36,13 % 16 897

Élection des 10 et 17 juin 2007[modifier | modifier le code]

Candidat (suppléant) étiquette % Suffrages
Corinne Bluteux (Sandrine Ouzoulias) PCF 2,69 % 1 315
Catherine Rascovschy (Alain Lebegue) MNR 0,63 % 309
Jean-Michel Richard (Pascal Ferry-Huiban) LCR 2,64 % 1 289
Gaston Lebois (Sandrine Buccolieri) France en action 0,58 % 282
Catherine Van Cauteren (Almash Patel) LO 0,65 % 317
Pierrette Magnien (Sébastien Mollot) FN 3,84 % 1 879
Marie-Line Pichery (Stéphane Digol-Ndozangue) PS 23,91 % 11 692
Jean-Marc Brulé (Véronique Billand) Les Verts 4,56 % 2 231
Dawé Zanife (Roger Mounyol) Le Trefle 0,82 % 401
Aude Luquet (Maurice Pollet) UDF-Modem 10,58 % 5 174
Jean-Claude Mignon (Cathy Bissonnier) UMP 49,11 % 24 021

Élections de 2012[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives des 10 et 17 juin 2012 de la 1recirconscription de Seine-et-Marne[3]
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Jean-Claude Mignon* UMP 14 403 38,37 19 035 52,11
Lionel Walker DVG-PS-PRG 12 419 33,08 17 492 47,89
Béatrice Roullaud FN 5 094 13,57
Pierre Carassus DVG 1 942 5,17
Thomas Guyard FG (PCF) 1 759 4,69
Bénédicte Monville EELV 888 2,37
Emmanuelle Lopez DLR 369 0,98
Dawé Zanifé Le Trèfle 231 0,62
Jean-Louis Guerrier LO 160 0,43
Séverine Descateaux AEI 150 0,40
Patrick Delvert POI[4] 122 0,33
Inscrits 67 785 100,00 67 785 100,00
Abstentions 29 894 44,10 30 406 44,86
Votants 37 891 55,90 37 379 55,14
Blancs et nuls 354 0,93 852 2,28
Exprimés 37 537 97,07 36 527 97,72
* député sortant

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Marc Jacquet a renoncé temporairement à son mandat de député de 1962 à 1966 vis-à-vis du fait qu'il ait été durant cette période, nommé ministre des Travaux publics et des Transports du gouvernement Georges Pompidou (2)
  2. De 1986 à 1988, les députés furent élus au scrutin de liste départemental, il n'y a donc pas de député de la première circonscription de Seine-et-Marne.
  3. Résultats officiels des élections législatives dans la 1re circonscription de Seine-et-Marne., sur le site du ministère de l'Intérieur.
  4. Liste des candidats POI aux législatives 2012

Lien externe[modifier | modifier le code]