Arrondissement de Meaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arrondissement de Meaux
Arrondissement de Meaux
Situation de l'arrondissement de Meaux dans le département Seine-et-Marne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département et
collectivité territoriale
Seine-et-Marne
Chef-lieu Meaux
Code arrondissement 771
Démographie
Population 343 169 hab. (2016)
Densité 286 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 57′ 28″ nord, 2° 53′ 08″ est
Superficie 1 200 km2
Subdivisions
Communes 143

L'arrondissement de Meaux est une division administrative française, située dans le département de Seine-et-Marne et la région Île-de-France.

Composition[modifier | modifier le code]

Liste des 9 cantons de l’arrondissement de Meaux :

Découpage communal depuis 2015[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. Le nombre de communes de l'arrondissement de Meaux est ainsi de 128 en 2015, 128 en 2016 et 143 en 2017. Au , l'arrondissement groupe les 143 communes suivantes[1] :

  1. Amillis
  2. Annet-sur-Marne
  3. Armentières-en-Brie
  4. Aulnoy
  5. Barcy
  6. Bassevelle
  7. Beautheil
  8. Boissy-le-Châtel
  9. Bouleurs
  10. Boutigny
  11. Bussières
  12. La Celle-sur-Morin
  13. Chailly-en-Brie
  14. Chambry
  15. Chamigny
  16. Changis-sur-Marne
  17. Charmentray
  18. Charny
  19. Chauffry
  20. Chevru
  21. Citry
  22. Claye-Souilly
  23. Cocherel
  24. Compans
  25. Condé-Sainte-Libiaire
  26. Congis-sur-Thérouanne
  27. Couilly-Pont-aux-Dames
  28. Coulombs-en-Valois
  29. Coulommes
  30. Coulommiers
  31. Coutevroult
  32. Crécy-la-Chapelle
  33. Crégy-lès-Meaux
  34. Crouy-sur-Ourcq
  35. Cuisy
  36. Dagny
  37. Dammartin-en-Goële
  38. Dammartin-sur-Tigeaux
  39. Dhuisy
  40. Douy-la-Ramée
  41. Esbly
  42. Étrépilly
  43. Faremoutiers
  44. La Ferté-sous-Jouarre
  45. Forfry
  46. Fresnes-sur-Marne
  47. Fublaines
  48. Germigny-l'Évêque
  49. Germigny-sous-Coulombs
  50. Gesvres-le-Chapitre
  51. Giremoutiers
  52. Gressy
  53. Guérard
  54. Hautefeuille
  55. La Haute-Maison
  56. Isles-les-Meldeuses
  57. Isles-lès-Villenoy
  58. Iverny
  59. Jaignes
  60. Jouarre
  61. Juilly
  62. Lizy-sur-Ourcq
  63. Longperrier
  64. Luzancy
  65. Maisoncelles-en-Brie
  66. Marchémoret
  67. Marcilly
  68. Mareuil-lès-Meaux
  69. Marolles-en-Brie
  70. Mary-sur-Marne
  71. Mauperthuis
  72. Mauregard
  73. May-en-Multien
  74. Meaux
  75. Méry-sur-Marne
  76. Le Mesnil-Amelot
  77. Messy
  78. Mitry-Mory
  79. Montceaux-lès-Meaux
  80. Montgé-en-Goële
  81. Monthyon
  82. Montry
  83. Mouroux
  84. Moussy-le-Neuf
  85. Moussy-le-Vieux
  86. Nanteuil-lès-Meaux
  87. Nanteuil-sur-Marne
  88. Nantouillet
  89. Chauconin-Neufmontiers
  90. Ocquerre
  91. Oissery
  92. Othis
  93. Penchard
  94. Pézarches
  95. Pierre-Levée
  96. Le Pin
  97. Le Plessis-aux-Bois
  98. Le Plessis-l'Évêque
  99. Le Plessis-Placy
  100. Poincy
  101. Pommeuse
  102. Précy-sur-Marne
  103. Puisieux
  104. Quincy-Voisins
  105. Reuil-en-Brie
  106. Rouvres
  107. Saâcy-sur-Marne
  108. Saint-Augustin
  109. Sainte-Aulde
  110. Saint-Fiacre
  111. Saint-Germain-sur-Morin
  112. Saint-Jean-les-Deux-Jumeaux
  113. Saint-Mard
  114. Saint-Mesmes
  115. Saint-Pathus
  116. Saints
  117. Saint-Soupplets
  118. Sammeron
  119. Sancy
  120. Sept-Sorts
  121. Signy-Signets
  122. Tancrou
  123. Thieux
  124. Tigeaux
  125. Touquin
  126. Trilbardou
  127. Trilport
  128. Trocy-en-Multien
  129. Ussy-sur-Marne
  130. Varreddes
  131. Vaucourtois
  132. Vendrest
  133. Vignely
  134. Villemareuil
  135. Villeneuve-sous-Dammartin
  136. Villenoy
  137. Villeparisis
  138. Villeroy
  139. Villevaudé
  140. Villiers-sur-Morin
  141. Vinantes
  142. Vincy-Manœuvre
  143. Voulangis

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2016, l'arrondissement comptait 343 169 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
127 348163 067183 991220 593246 103262 079147 841343 169
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[2] puis population municipale à partir de 2006[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Sous-préfets[modifier | modifier le code]

  • 4 avril 1881 : Paul Deschanel[4]
  • 26 août 1959 : Charles André
  • 13 janvier 1967 : Jean Chaussade
  • 6 mars 1972 : Michel Lhuillier
  • 26 juin 1978 : François Leblond[5]
  • 2 août 1982 : Jean-François Di Chiara
  • 1er février 1988 : Jean-Pierre Musso
  • 2 septembre 1993 - 7 décembre 1995 : Jacques Gérault
  • 12 février 1996 - 13 octobre 1999 : Marc-André Ganibenq
  • 28 octobre 1999 - 9 juillet 2004 : Pascal Bresson
  • 16 septembre 2004 - 1er janvier 2008 : Bruno Delsol
  • 17 janvier 2008 - 16 mai 2008 : François Peny
  • 19 juin 2008 - 23 octobre 2010 : Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts
  • 11 février 2011 - 4 avril 2016 : Jean-Noël Humbert
  • 25 avril 2016 - En cours : Gérard Péhaut

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Composition de l'arrondissement de Meaux », sur https://www.insee.fr (consulté le 20 janvier 2018)
  2. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  3. Fiches Insee - Populations légales de l'arrondissement pour les années 1968, 1975, 1982, 1990, 1999, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  4. Dir. Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français : , vol. II : Cay-Fes, Paris, Bourloton, , 640 p. (lire en ligne), p. 350-351.
  5. « François Leblond », Commission Nationale du Débat Public (consulté le 9 juillet 2010)