Jean Hubert (archéologue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hubert et Jean Hubert.

Jean Hubert, né le et mort le , était un historien de l'art français, spécialiste en architecture religieuse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils et petit-fils de chartiste, il devient lui-même élève de l'École nationale des chartes, Jean Hubert y soutient en 1925 une thèse intitulée L'abbaye Notre–Dame de Déols (917-1627) qui lui permet d'obtenir le diplôme d'archiviste paléographe en 1925[1].

Il devient directeur des Archives départementales de Seine-et-Marne en 1926 et le demeure jusqu'en 1955[2]

Il succède ensuite à Marcel Aubert dans la chaire d'archéologie médiévale de l'École des chartes (1955-1973)[3].

Il est élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1963.

Principales publications[modifier | modifier le code]

Sa bibliographie compte 308 numéros.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Site de l'École des chartes
  2. « Les trois vies de Jean Hubert (1902-1994) », Hommage du 20 novembre 2003, Melun, Hôtel du département, publié dans Actes des journées d'études de Seine-et-Marne (20-21 novembre 2003), rencontres départementales du patrimoine, Journées Jean Hubert no 1, 2006, p. 13-20.
  3. Nécrologie dans la Bibliothèque de l'École des chartes

Liens externes[modifier | modifier le code]