Henri Stein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Frédéric Alexandre Henri Stein, né le à Pierry et mort le est un historien et archiviste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Archiviste-paléographe, il fut conservateur de la section moderne aux Archives nationales, et chargé de cours à l’École des chartes. Il fut aussi directeur du Bibliographe moderne, revue de critique historique.

Il a publié de plus de nombreuses études d’histoire locale dont plusieurs présentent un intérêt direct ou indirect pour l’histoire du Pays d’Étampes et du Gâtinais.

Il fonda en 1883 la Société d'histoire et d'archéologie du Gâtinais, qu'il anima jusqu'à sa mort en 1940 et qui a quasi disparu avec lui : sous sa direction, elle publia bulletins et mémoires dans les Annales de la Société historique et archéologique du Gâtinais, dites Annales du Gâtinais (47 vol.)[1].

On lui doit quelques ouvrages fondamentaux pour la recherche historique et topographique, encore en usage, comme la série des Pouillés des anciens diocèses français, qu'il dirigea avec Paul Quesvers.

Son ouvrage de recension, la Bibliographie générale des cartulaires français ou relatifs à l'histoire de France, Paris, 1907, a répertorié bon nombre d'anciens cartulaires, qui sont encore désignés parfois par leur n° Stein. Par exemple, le célèbre cartulaire de l'abbaye du Mont-Saint-Michel (Bibliothèque d'Avranches, manuscrit no 210, est désigné par le n° Stein 2011. L'ouvrage a fourni le départ d'une base de données en ligne et collaborative, créée et enrichie par l'Institut de recherche et d'histoire des textes[2].

Bibliographie sommaire[modifier | modifier le code]

  • Les Archives de Maisse (Seine-et-Oise), Paris : H. Menu, 1884, 18 p.
  • « Jean Goujon et la Maison de Diane de Poitiers à Étampes », dans : Annales de la Société historique et archéologique du Gâtinais, VII (1889), p. 5-19.
  • Jean Goujon et la maison de Diane de Poitiers à Étampes, Paris : H. Laurens, 1890, 19 p.
  • Grands seigneurs et petits fiefs du Gâtinais. I. Henri de Courances (1255-1268), Paris : Picard, 1892, 23 p.
  • avec Paul Quesvers, Pouillé du diocèse, publié d’après des manuscrits et des documents inédits, publié d’après des manuscrits et des documents inédits
  • La Papeterie d’Essonnes, Paris : A. Picard et fils, 1895, 32 p.
  • avec Paul Quesvers, 'Inscriptions de l’ancien diocèse de Sens, publiées d’après les estampages d’Edmond Michel, 4 volumes in-4° : t.1 (1897): Pouillé du diocèse, inscriptions de la ville et des faubourgs de Sens ; t.2 (1900): Inscriptions de la banlieue de Sens, des doyennés de Vanne, de Trainel et de Saint-Florentin ; t.3 (1902): Inscriptions des doyennés de Courtenay et de Marolles-sur-Seine; t.4 (1902) : Inscriptions des doyennés de Milly et du Gâtinais, Paris : A. Picard et fils, 1897-1902.
  • avec Paul Quesvers, Essai de généalogie de la famille des Barres (Brie, Gâtinais, Sénonais, Nivernais, Berri, Bourbonnais, Bourgogne), Fontainebleau : M. Bourges, 1901, 52 p.
  • Bibliographie générale des cartulaires français ou relatifs à l'histoire de France, Paris, 1907, in-8°, xv-628 p.
  • Antoine Clérissy et la verrerie du Monceau, près Fontainebleau (1640-1643, Fontainebleau : M. Bourges, 1911, 27 p.
  • La Désolation des campagnes gâtinaises pendant la guerre de Cent Ans, Paris : H. Menu, 1917, 23 p.
  • Maurice Prou, Alexandre Vidier [premiers auteurs] & Henri Stein [éditeur du fascicule 2 du tome II], Recueil des chartes de l’abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire [VIII + 408 p.], Paris : A. Picard et fils, 1894.
  • avec Jean Hubert, Dictionnaire topographique du département de Seine-et-Marne, comprenant les noms de lieu anciens et modernes, Paris : Imprimerie nationale, 1954, LIV+687 p.
  • Charles de France, frère de Louis XI, Paris, Auguste Picard, coll. « Mémoires et documents publiés par la Société de l'École des Chartes » (no X), , IX-87l p. (présentation en ligne, lire en ligne), [présentation en ligne], [présentation en ligne].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :