Jules Adler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adler.
Jules Adler
Autoportrait Jules Adler.JPG

Jules Adler, Autoportrait.[réf. nécessaire]

Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Œuvres réputées

Jules Adler, né le à Luxeuil-les-Bains et mort le à Nogent-sur-Marne, est un peintre naturaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Troisième fils d'un marchand d'étoffe de Luxeuil-les-Bains, Jules Adler quitte la Franche Comté à l'âge de 17 ans. Il s'installe alors à Paris avec sa famille. Il étudiera dans un premiers temps à l’École des Arts Décoratifs. En parallèle, dès 1883, il suit les cours de l'Académie Julian. Après un premier échec, il réussis son entrée en 1884 à l'Ecole des Beaux Arts de Paris.

En 1888, il expose son premier tableau, Misère. Il sera le premier artiste à peindre des ouvriers en grève, au Creusot.

Adler prendra partis dans l'Affaire Dreyfus et sa maison deviendra un centre de Dreyfusard.

Durant la 2nd Guerre Mondiale, il sera envoyé au camps de déportation de Drancy.

Oeuvres[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans le catalogue de l'Exposition, Adler fait référence à un passage du livre d'Émile Zola, L'Assommoir : « Ils marchaient sans un rire, sans une parole dite à un camarade, les joues terreuses, la face tendue vers Paris, qui un à un les dévorait… »

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Jules Adler sur le site de la réunion des musées de France