Ruth Lambert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ruth Lambert (, Thionville, Moselle-, Lyon) est une assistante sociale juive française, travaillant pour l'Œuvre de secours aux enfants (OSE), avec l'aide d'Elisabeth Hirsch et de Ninon Haït-Weyl, elle arrive à faire sortir des camps de détention en France des centaines d'enfants et d'adolescents[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ruth Lambert au camp de Gurs[modifier | modifier le code]

Ruth Lambert est recrutée par Andrée Salomon de l'OSE en 1940. Elle est assistante sociale au camp de Gurs, de à , à l'exception du second semestre de 1942, période où elle est expulsée de Gurs par le chef du camp, en raison de son comportement jugé trop favorable aux internés[2],[3],[4],[5].

Ruth Lambert au camp de Rivesaltes[modifier | modifier le code]

En , l'Abbé Pierre Mopty (1913-, de Montpellier (Hérault), se rend à Lyon pour accompagner une famille juive (les parents Waldman et leur fille de 10 ans) qui se prépare à passer la frontière suisse. Mais avant qu'il puisse les contacter, ils sont arrêtés et internés au Camp de Rivesaltes. Pierre Morty va à Rivesaltes. Il rencontre Ruth Lambert, qui travaillant pour l'OSE vient d'arriver à Rivesaltes, pour sauver des enfants Juifs. Ruth Lambert est aidée par le père Albert Gross (1904-1975), représentant de l'Organisation Caritas-Suisse[6] et par Andrée Salomon, chargée de coordonner les activités de sauvetage de l'OSE. Pierre Mopty réussit à sauver la famille et à la faire passer en Suisse[7].

Mort[modifier | modifier le code]

Ruth Lambert se retire au couvent des Sœurs du Prado à Lyon[8], où elle meurt le [9], à l'âge de 82 ans[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]