Camp de la Lande de Monts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Camp d'internement de la Lande de Monts
Présentation
Gestion
Victimes
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Centre
Localité Monts (Indre-et-Loire)
Coordonnées 47° 14′ 52″ nord, 0° 37′ 52″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Camp d'internement de la Lande de Monts

Le Camp de la Lande de Monts est un camp d'internement de la Seconde Guerre mondiale, situé sur le territoire de la commune de Monts (Indre-et-Loire).

Historique[modifier | modifier le code]

Le camp fut construit vers 1937, avec trois autres, pour loger une partie des nombreux ouvriers travaillant à la poudrerie nationale du Ripault, toute proche. Il fut réquisitionné par la Gestapo après l'armistice du 22 juin 1940[1]. Il abrita d'abord des juifs polonais évacués de Moselle. En septembre 1942, 422 Juifs furent dirigés de ce camp vers le Camp de Drancy puis déportés à Auschwitz. 14 personnes survécurent.

Le rabbin Moïse Kalhenberg, de Metz, était le guide spirituel de ces détenus.

Après les détenus Juifs, ce furent 298 femmes communistes qui furent détenues dans ce camp[2]. Une d'entre elles fut exécutée, elle avait été dénoncée comme juive par une infirmière française[3]. Le camp servit également à abriter les populations sinistrées dans l'explosion de la poudrerie du Ripault le [4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Féneant, « Du côté d'hier : la poudrerie du Ripault », Le Magazine de la Touraine, no 15,‎ , p. 23.
  2. Raymond Bailleul, « 1939-1945 : le temps des déchirements », dans Claude Croubois dir., L'Indre-et-Loire : la Touraine des origines à nos jours, Saint-Jean-d'Angély, Bordessoules, coll. « L'histoire par les documents », , 470 p. (ISBN 2-90350-409-1), p. 397.
  3. Voir, Le camp de la Lande à Monts...
  4. (en) Geoffrey P. Megargee et Joseph R. White, The United States Holocaust Memorial Museum Encyclopedia of Camps and Ghettos, 1933–1945, vol. III : Camps and Ghettos under European Regimes Aligned with Nazi Germany, Indiana University Press, , 1100 p. (ISBN 978-0-25302-386-5, lire en ligne), p. 158.