Raya Kagan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Raya Kagan
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalités
Autres informations
Lieux de détention

Raya Kagan Rapoport, née en 1910 à Kharkov et morte en août 1997 à Holon, est une survivante de la Shoah.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est née en 1910 à Kharkov en Ukraine. Elle est la fille de Matitjahu Rapoport et de Anna Rapoport. Elle a une sœur Emilia.

En 1937, ses parents l'envoient à Paris pour étudier l'histoire.

La déportation[modifier | modifier le code]

Elle est arrêtée le 27 avril 1942 et transféré au camp de Drancy. Le 22 juin 1942, elle embarque avec 1000 personnes pour Auschwitz, c'est le premier train à partir du camp.

Elle est déporté à Auschwitz, elle travaille à l'état civil du camp[1].

Elle y reste jusqu'au 18 janvier 1945. Elle participe à la marche de la mort et est envoyé au camp de Ravensbrück.

Après la guerre[modifier | modifier le code]

Elle témoigne au procès d'Adolf Eichmann en 1961[2].

Elle se marie avec Yakov Kagan et divorceront. En 1960, elle travaille durant plusieurs années au ministère des affaires étrangères à Jérusalem.

Elle décède en août 1997 à Holon en Israël[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]