Léon Zyguel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Léon Zyguel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
MontreuilVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Lieux de détention

Léon Zyguel est né en 1927 à Paris et est mort le [1] à Montreuil[2] à l'âge de 87 ans[3]. Déporté à Auschwitz en septembre 1942 puis à Buchenwald[1], rescapé, il avait été témoin lors du procès de Maurice Papon[1] en 1998[4]. Il était acteur de son propre rôle dans le film Les Héritiers[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

en 1927 à Paris. Ses parents sont des juifs polonais qui ont émigré en France. Son père, Aron, est né le 9 janvier 1894 à Izbica. Ils habitent au 125 Boulevard de Ménilmontant, dans le 11e arrondissement de Paris[5].

Arrêté par la gendarmerie allemande en mai 1942[1], près de la ligne de démarcation, à quelques kilomètres d’Orthez[6], Léon Zyguel est déporté à Auschwitz, par le convoi No. 35, du 21 septembre 1942[7] puis à Buchenwald[1].

Le père de Léon, Aron est déporté dans le même convoi No. 35, ainsi que sa sœur Hélène, née le 20 juillet 1922 à Nancy et son frère Maurice, né le 3 décembre 1925 à Paris 11ème[8].

Le 11 avril 1945, il participe avec les prisonniers à la libération du camp[9].

Il avait été témoin lors du procès de Maurice Papon. Il était acteur de son propre rôle dans le film Les Héritiers.

Il a vécu 50 ans à Montreuil et est mort le [1] dans cette ville[2].

Distinction[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Le Figaro.fr avec AFP, « Décès de Léon Zyguel, témoin au procès Papon », sur Figaro.fr, (consulté le 25 février 2015).
  2. a et b « Disparition de Léon Zyguel », sur leparisien.fr, (consulté le 25 février 2015).
  3. a et b AFP , « Décès de Léon Zyguel, déporté et témoin au procès de Maurice Papon », sur la-croix.com, (consulté le 25 février 2015).
  4. « Décès d'un rescapé français d'Auschwitz, témoin au procès de Maurice Papon », sur metronews.fr, (consulté le 25 février 2015).
  5. Voir, Serge Klarsfeld. Le Mémorial de la déportation des Juifs de France. Beate et Serge Klarsfeld: Paris, 1978. Nouvelle édition, mise à jour, avec une liste alphabétique des noms.FFDJF (Fils et Filles des Déportés Juifs de France), 2012.
  6. Adrien Rouchaleou, « Léon Zyguel : « Malgré tout, nous avons réussi à rester des hommes » », sur humanite.fr, (consulté le 25 février 2015).
  7. Voir, Klarsfeld, 2012.
  8. Voir, Klarsfeld, 2012.
  9. a et b Les élu-es du groupe Front de gauche et apparentés de Montreuil, « Hommage à Léon Zyguel », sur humanite.fr, (consulté le 25 février 2015).

Articles connexes[modifier | modifier le code]