Nina Baumstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nina Baumstein (épouse Heissler), née le dans le 12e arrondissement de Paris et morte le à Chambéry (Savoie)[1], est une résistante juive française, arrêtée le 22 février 1944 à Toulouse, comme membre des Mouvements unis de la Résistance (MUR), déportée le à Ravensbrück, à 80 km au nord de Berlin, puis à Beendorf, en Saxe-Anhalt où elle est libérée le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Nina Baumstein[2] est née le 18 octobre 1927 dans le 12e arrondissement de Paris[3].

Son père, Alexandre Baumstein, est né le à Odessa[3].

Ses parents sont des immigrés russes[4].

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Son père est mobilisé en 1939 et se retrouve sur la Ligne Maginot[4].

Résistance[modifier | modifier le code]

Nina Baumstein est agent de liaison pour la résistance à Toulouse.

Dans la même ville, Alexandre Baumstein fait partie du réseau Agir[5].

Déportation[modifier | modifier le code]

Nina Baumstein est arrêtée le à Toulouse, comme membre des Mouvements unis de la Résistance (MUR), et déportée en Allemagne le 18 avril 1944 à Ravensbrück, à 80 km au nord de Berlin.

Elle est ensuite transférée à Beendorf, en Saxe-Anhalt, un camp de concentration de type kommando, le KZ Beendorf, où des prisonniers de Neuengamme et de Ravensbrück travaillaient pour le compte de la Luftwaffe (Wehrmacht) (l'armée de l'air allemande).

Elle est libérée à Beendorf le [6].

Publications[modifier | modifier le code]

Sous les noms de Nina Baumstein (la traduction de l'ouvrage de Pavlov) et de Nina Heissler (pour le reste de ses publications).

  • Traduction:
    • Ivan Pavlov. Typologie et pathologie de l'activité nerveuse supérieure : vingt ans d'expérience sur l'étude objective de l'activité nerveuse supérieure des animaux. Traduction de Nina Baumstein. Paris : PUF - Presses universitaires de France, 1955[7]
  • Seule auteur:
    • Nina Heissler, Laboratoire de psychologie sociale (Paris). La psychologie soviétique en face de quelqu'un de ses domaines d'application. Villejuif : M. Roelens, 1958 ?[8]
  • Ouvrages en collaboration:
    • Nina Heissler, Pierre Lavy & André Candela. Diffusion du livre et développement de la lecture en Afrique, Tchad-Sénégal. France. Ministère de la coopération. Paris, Culture et développment, 1965[9]
    • Nina Heissler. Note sur une expérience de formation (Stage 116). Paris : Culture et Développement, 1967[10]
    • Joffre Dumazedier & Nina Heissler. Délinquance juvénile ; loisir et rééducation [11]
  • Articles:
    • dans le jounal: Enfance:
      • Comment l'enregistrement de réactions vasculaires peut mettre en évidence des systèmes d'associations verbales. 1967
      • Rééducation des déficients moteurs en U. R. S. S. 1957
      • Que lisent les enfants soviétiques ?. 1956
      • A propos du dessin : quelques opinions et travaux de psychologues soviétiques. 1955
    • dans L'Année psychologique: comptes-rendus[12]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]