Simon Gutman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gutman.
Simon Gutman
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalités

Szmul Gutman dit Simon Gutman (20 juillet 1923, Varsovie, Pologne-), est un français d'origine polonaise, déporté à l'âge de 18 ans vers Auschwitz par le premier convoi de juifs de France, survivant et témoin de la Shoah.

Biographie[modifier | modifier le code]

Szmul Gutman est né le 20 juillet 1923[1], à Varsovie, en Pologne[2],[3].

Il arrive en France avec sa famille en 1929. Il a six frères et sœurs. Son père était tailleur. Ils ont un petit logement-atelier dans le 10e arrondissement de Paris. Ses parents travaillent quinze heures par jour[4].

Son père, David Gutman, est né le 11 mars 1899, à Zelechow, en Pologne. Ses frères sont : Mordka Gutman, né le 15 mai 1922, à Varsovie. Szrul Gutman, né le 22 juin 1928, à Varsovie, Isaac Gutman, né le 23 mai 1933, dans le 12e arrondissement de Paris. Ses sœurs sont: Chana Gutman, née le 8 mars 1925, à Varsovie,Yvette Gutman[5], née le 31 janvier 1929, dans le 14e arrondissement de Paris et Bella Gutman, née le 4 février 1935, dans le 18e arrondissement de Paris. Leur dernière adresse est au 24 rue Vilin, dans le 20e arrondissement de Paris[1]. À noter que dans le même immeuble du 24 rue Vilin, a vécu l'écrivain Georges Perec, de 1936 à 1942, et y est souvent retourné, notamment pour l'écriture de son livre W ou le Souvenir d'enfance.

Déportation[modifier | modifier le code]

Simon Gutman (âgé de 18 ans) est déporté dans le Convoi No. 1, en date du 27 mars 1942, de Drancy/Compiègne vers Auschwitz.

Son frère, Mordka Gutman (âgé de 20 ans), est déporté par le Convoi No. 4, en date du 25 juin 1942, de Pithiviers vers Auschwitz.

Son père, David Gutman (âgé de 43 ans), est déporté par le Convoi No. 12, en date du 29 juillet 1942, du Camp de Drancy vers Auschwitz.

Son frère, Szrul Gutman (âgé de 14 ans), et sa sœur, Chana Gutman (âgée de 17 ans), sont déportés par le Convoi No. 15, en date du 5 août 1942, de Beaune-la-Rolande vers Auschwitz.

Son frère, Isaac Gutman (âgé de 9 ans), et sa sœur, Bella Gutman (âgée de 7 ans), sont déportés par le Convoi No. 23, en date du 24 août 1942, du Camp de Drancy vers Auschwitz

Sa sœur, Yvette Gutman (âgée de 15 ans) est déportée par le Convoi No. 77, en date du 31 juillet 1943, du camp de Drancy vers Auschwitz[1].

Famille[modifier | modifier le code]

Il a une fille, Irène Dickstein et deux petites-filles, dont Stéphanie Catan[6].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Documentaire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]