Lucienne Clément de l’Épine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lucienne Augustine Clément de l’Épine (parfois appelée Lucienne Clément) (Paris, - Vincennes, 28 août 1995) est une catholique française, couturière, qui travaille au sein de l'organisation clandestine dirigée par l'Organisation internationale des femmes sionistes (WIZO) de Paris entre 1942 et la Libération [1],[2]. Elle sauve 182 enfants [3] Juifs. Elle fait partie du Réseau Garel. Elle est nommée Juste parmi les nations en 1990.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lucienne Augustine Gagnier est née le à Paris (20e arrondissement)[4],[5],[6],[7],[8].

Elle travaille dans la haute couture. En 1931, elle épouse Robert Édouard Clément de l'Épine, un pharmacien de Vincennes. Le couple a un fils né peu avant la Seconde Guerre mondiale[9].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]