Bernadette Byk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bernadette Byk
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (85 ans)
ChaunyVoir et modifier les données sur Wikidata

Bernadette Byk, née le , à Chauny, (Aisne), à l'âge de 7 ans, fait partie de la Maison d'Izieu, du au , avant la Rafle des Enfants d'Izieu du . Elle survit à la guerre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bernadette Byk est née le , à Chauny, (Aisne).

Maison d'Enfants d'Izieu[modifier | modifier le code]

Elle arrivée à Izieu avec d’autres enfants, depuis la maison Campestre près de Lodève dans l’Hérault[1].

Âgée de 7 ans, Bernadette Byk fait partie de la Maison d'Izieu, du au [2], avant la Rafle des Enfants d'Izieu du .

Après Izieu[modifier | modifier le code]

Elle est cachée dans le sud de la France, à l’initiative du Réseau Marcel, créé par Moussa Abadi et Odette Rosenstock. Elle est placée à Nice puis à Grasse où elle reste jusqu’à ce que ses parents la retrouvent, une fois la guerre finie[1].

Retour à Izieu, le 11 octobre 2015[modifier | modifier le code]

Bernadette Byk retourne à Izieu, le dimanche . C'est sa première visite à la Maison d'Izieu en soixante-douze ans. Elle raconte: « [D’Izieu] je n’ai aucun souvenir, à part l’accent des femmes qui s’occupaient de nous car c’était le même que celui de mes parents à la maison, je ne me souviens de rien. Je me souviens des choses d’avant la guerre, d’après la guerre, mais d’Izieu non. »[1],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]