Natan Darty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Natan Darty
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Nachman DartyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Activité
Père
Henri Darty (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Golda Darty (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Marcel Darty (d)
Bernard Darty (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Nachman Darty dit Natan Darty (né le à Płońsk en Pologne et mort le à Neuilly-sur-Seine) est un entrepreneur français et un des fondateurs, avec ses deux frères et son père Henry, du groupe Darty.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nachman[1] Darty dit Natan Darty est issu d’une famille juive dont il est l'aîné, il naît le à Płońsk en Pologne[2] il est un rescapé des camps d’Auschwitz et de Mauthausen[2]. Il est déporté par le convoi no 1, le , de Drancy/Compiègne vers Auschwitz. Sa mère, Golda Darty, née Kibel le à Jabrocyzn, en Pologne, est déportée par le convoi no 12, en date du du camp de Drancy vers Auschwitz. Leur dernière adresse est au 107 rue d'Avron dans le 20e arrondissement de Paris[1].

Très bon élève, il abandonne cependant ses études après l’obtention de son certificat d’études primaires pour rejoindre son père, commerçant en textile. Après avoir obtenu son diplôme de modéliste, il se spécialise dans le patronage de costumes sur mesure pour les tailles hors normes. En 1957, après le rachat d'une boutique de modiste, d'une boutique d'articles de camping et d'un magasin de radioélectricité[3], il ouvre avec ses deux frères, Marcel (1922-1983) et Bernard (1934-2018), et son père Henry, le premier magasin d'électroménager Darty au 3 avenue de la Porte-de-Montreuil dans le 20e arrondissement de Paris; le deuxième dans le quartier de Belleville en 1965. La première grande surface Darty ouvre ses portes en à Bondy[4].

Avec sa femme Hélène, ils donnent naissance à leur fille, Michelle, née le avec un handicap mental[3]. En 1979, ils créent la Fondation Michelle-Darty qui gère les foyers d'hébergement pour handicapés mentaux, reconnue d'utilité publique l'année suivante[5].

Il meurt le [4] à Neuilly-sur-Seine.

La petite-fille de Bernard Darty, Jessica Sebaoun, est la femme de Jean Sarkozy[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Beate Klarsfeld et Serge Klarsfeld, Le Mémorial de la déportation des Juifs de France : Fils et Filles des déportés juifs de France, .
  2. a et b Nathan Darty, Le Monde, 4 novembre 2010.
  3. a et b [PDF] « Natan Darty invente le contrat d'amour », site officiel de la mairie de Boulogne-Billancourt. Dernière consultation le 20 décembre 2010.
  4. a et b TF1 - « L'un des créateurs de Darty est mort », LCI, 31 décembre 2010.
  5. « Décès de Natan Darty, l'un des trois frères Darty », Handirect, consulté le 20 décembre 2010.
  6. « Les secrets de Nicolas Sarkozy », sur Atlantico (consulté le 1er septembre 2020).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Documentaire[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]