1935

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de redirection Cette page concerne l'année 1935 (MCMXXXV en chiffres romains) du calendrier grégorien. Pour les autres significations, voir 1935 (Chronologie de Dada et du surréalisme).

Années :
1932 1933 1934  1935  1936 1937 1938

Décennies :
1900 1910 1920  1930  1940 1950 1960
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique, Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Saskatchewan, Territoires du Nord-Ouest et Yukon) et États-Unis (Louisiane)) et Europe (Belgique, France, Italie et Suisse)


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

1935 est une année commune commençant un mardi.

En bref[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Avril : inauguration de la ligne aérienne Tunis-Ajaccio-Marseille
3 octobre : guerre d'Éthiopie. Départ de recrues italiennes pour l'Afrique en 1935


  • La France installe une base secrète d’essais d’armes chimiques et biologiques dans l’oued Namous, près de Beni Ounif, en Algérie (plus tard base secrète B2-Namous).
  • Les colonies portugaises sont proclamées par l’Estado Novo de Salazar comme « partie intégrante du Portugal ».
  • Série de grèves à Dakar (1935-1937).

Amérique[modifier | modifier le code]


  • Les terres sont redistribuées au Mexique. Lois sur la protection sociale et l’éducation.
  • Brésil : croissance de la capacité de production, en particulier dans le domaine de l’acier, de la cimenterie et de la papeterie.

Asie[modifier | modifier le code]

  • 2 août : le Government of India Act 1935 (en) accorde à l’Inde un statut de fédération[9]. Le Parlement du Royaume-Uni adopte un projet constitutionnel qui ne sera que partiellement réalisé : fédération des provinces et des états princiers, une partie des pouvoirs transférée à des ministres indiens responsables, les finances et la défense restant du ressort du vice-roi. Le système de la dyarchie est supprimé dans les provinces et des ministres responsables devant les assemblées reçoivent les prérogatives des provinces. En avril 1937, la Birmanie est séparée de l’Inde britannique et est dotée d’un gouvernement autonome.

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

  • 17 mars, Irak : un gouvernement de coalition est formé par Yasin al-Hashimi avec Rashid Ali comme ministre de l’intérieur et Nuri Sa’id aux Affaires étrangères[15]. Une opposition se forme autour d’un groupe réformateur, la Jama’at al-Ahali qui prône des réformes sociales et économiques.
  • 21 mars : la Perse prend le nom d’Iran[16].
  • 23 mars, Irak : un mémorandum, la « Charte du peuple » est adressé au roi Ghazi Ier par le chef religieux chiite Mohamed Hussein Kachef al Ghata ; il présente au gouvernement de Bagdad une série de réformes politiques[17].
  • Août - octobre : les forces irakiennes matent une rébellion kurde en août puis s’en prennent en octobre à la petite communauté des Yézidis (musulmans hétérodoxes)[14]. Le gouvernement devient de plus en plus autoritaire et étouffe les mouvements d’opposition.
  • 16 octobre : saisie d’une cargaison d’armes, cachées dans des barils de ciment destiné à un importateur juif, dans le port de Jaffa[18]. La découverte de ces armes, destinées à la Haganah, provoque une vive émotion chez les arabes qui organisent le 26 octobre une grève générale. Un chef religieux, Izz al-Din al-Qassam, organise une révolte. Le 7 novembre, ses hommes tuent un sergent de police juif dans la région de Gilboa[19].
  • 13 novembre : manifestations des étudiants pour le rétablissement de la Constitution de 1923 en Égypte ; le Wafd demande la démission de Nasim Pacha et appelle las Égyptiens à refuser toute collaboration avec les Britanniques ; le 10 décembre, un Front national est créé, regroupant toutes les forces politiques du pays[20].
  • 20 novembre : Izz al-Din al-Qassam, favorable au déclenchement d’une révolte arabes en Palestine mandataire, est abattu par les Britanniques avec trois de ses compagnons[19]. Il devient un martyr de la cause palestinienne.
  • 25 novembre : à la suite de l’arrivée de Juifs provoquée par la prise de pouvoir de Hitler en Allemagne en 1933 (60 000 en 1935), la majorité des organisations politiques arabes palestiniennes unies autour du mufti Amin al-Husseini, s’adressent à la puissance mandataire pour réclamer l’arrêt immédiat de l’immigration juive et des transferts de terres arabes aux Juifs, ainsi que la mise en place d’un gouvernement démocratique en Palestine[21]. Le haut-commissaire britannique propose la formation d’un conseil législatif, aussitôt rejeté par les sionistes. La question est débattue au Parlement du Royaume-Uni durant l’hiver 1936. Sous la pression des sionistes, le gouvernement retire son projet de conseil, accepte la poursuite de l’immigration et invite une délégation palestinienne à Londres. Les partis politiques arabes, divisés, ne parviennent pas à constituer la délégation.
  • 12 décembre, Égypte : le roi Fouad Ier décrète le rétablissement de la Constitution de 1923[20]. Le Royaume-Uni, qui cherche à normaliser la vie politique égyptienne, accepte le rétablissement de la constitution et la conclusion d’un nouveau traitéFouad Ier accepte cette évolution. Le Wafd devient, sous la direction de Nahhas pacha, un parti populiste n’hésitant pas à recourir à des actions brutales. En décembre 1935 il se dote d’une milice paramilitaire, les « Chemises bleues » (al-Qumsan al-Zarqa).

Europe[modifier | modifier le code]

27 avril : métro de Moscou. La station Sokolniki en 1935
23 avril : le président Ignacy Mościcki signe la constitution polonaise
  • 2 juin[23] : le peuple suisse rejette à 56,5 % « l’initiative de crise » proposé le 30 novembre 1934 par les syndicats de travailleurs, les socialistes et divers organismes économiques et sociaux. Ce programme avait pour but déclaré de maintenir prix et salaires, de désendetter les artisans et paysans, pour une coût de 250 millions de francs suisses, une dévaluation de la monnaie et de nouveaux impôts. De plus l’initiative proposait se suspendre le droit de référendum pour cinq ans renouvelable. Le Journal de Genève écrivit : « Le peuple a rejeté un projet dangereux ».
  • 7 juin : début du ministère de coalition de Stanley Baldwin, Premier ministre du Royaume-Uni (fin en 1937).
  • 17 juin : première détection d’un avion par radar, à 27 km par le britannique Bowen.
  • 18 juin[24] : torpillant les dispositions du traité de Versailles et le front antihitlérien établi à Stresa, un traité naval germano-britannique est signé entre Ribbentrop et les Britanniques : le Royaume-Uni, sans concerter ses Alliés, autorise le Troisième Reich à disposer d’une flotte de guerre allemande au tonnage limité à 35 % de celui de la marine Britannique la Grande-Bretagne[25].
  • 21 juin[26] : fin de la XIXe Conférence internationale du travail (Genève) avec les représentants de 48 états. Les principales questions abordées sont : les congés payés, le chômage des jeunes, l’emploi des femmes aux travaux souterrains et la réduction hebdomadaire du travail à 40 heures. Finalement très peu d’avancées sociales.
  • 28 juin : publication d’un sondage pour la Paix (the Peace Ballot), réalisé par la SDN au Royaume-Uni : 92 % des onze millions de personnes interrogées se déclarent favorables à un désarmement général, 93 % souhaitent l’interdiction du commerce des armes, un quart d’entre-elles sont hostiles au recours à des sanctions militaires en cas d’agression d’un pays contre un autre.


  • Portugal : l’assemblée perd toute initiative en matière financière. Elle permet au gouvernement de légiférer par décret-loi, en cas d’urgence, puis (en 1945) chaque fois qu’il le juge utile.

Allemagne[modifier | modifier le code]

Novembre : parade des SA devant Hitler à Nuremberg
15 septembre : adoption du drapeau à croix gammée
  • 13 juillet : dissolution et confiscation des biens des associations de Témoins de Jéhovah.
  • 17 août : dissolution des ordres francs-maçons en Allemagne.
  • 15 septembre :
    • Adoption du drapeau à croix gammée (ou swastika) comme drapeau national du Reich allemand.
    • Adoption des Lois de Nuremberg discriminatoires racialement à l’encontre des Juifs en les privant de leur citoyenneté et de leurs droits politiques.
  • À la fin de l’année, le programme de réarmement en Allemagne est compromis car l’industrie ne dispose de réserves de capitaux que pour un ou deux mois.


  • Le Service du travail devient obligatoire : la jeunesse allemande (des deux sexes) doit se rassembler dans des camps pour construire des routes, des casernes, des logements ou travailler dans les champs, ce qui dote l’Allemagne d’une main-d’œuvre gratuite.

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Naissances en 1935[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Naissances en 1935.

Décès en 1935[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Décès en 1935.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Richard Hart - Sugar Workers Rebel in St Kitts in 1935 Sur le site socialisthistorysociety.co.uk
  2. (es) A 70 años de la huelga general de masas de enero de 1936 Sur le site lafogata.org
  3. James Z. Gao, Historical Dictionary of Modern China (1800-1949), Scarecrow Press,‎ (ISBN 9780810863088, présentation en ligne)
  4. Lucien Bodard, Les grandes murailles, Grasset,‎ (ISBN 9782246389194, présentation en ligne)
  5. Les Grands Articles d'Universalis ; Thaïlande, vol. 112, Encyclopaedia Universalis,‎ (ISBN 9782852298590, présentation en ligne)
  6. Louis Morton, The War in the Pacific : Fall of the Phillipines, Washington, Government Printing Office,‎ (présentation en ligne)
  7. Ernest Zebrowski, Perils of a Restless Planet : Scientific Perspectives on Natural Disasters, Cambridge University Press,‎ (ISBN 978-0-521-65488-3, présentation en ligne)
  8. Christopher R. Lew, Edwin Pak-wah Leung, Historical Dictionary of the Chinese Civil War, Scarecrow Press,‎ (ISBN 9780810878747, présentation en ligne)
  9. The governemnt of India act Sur le site /khadc.nic.in
  10. Law Journal, vol. 6, Marut Bunnag International Law Office,‎ (présentation en ligne)
  11. FAMILY LAW OF THAILAND By Wimolsiri Jamnarnwej
  12. Alain Peyrefitte, Quand la Chine s'éveillera... Le monde tremblera, Fayard,‎ (ISBN 9782213640587, présentation en ligne)
  13. Mohsen Mohammed Saleh, History of Palestine  : A Methodical Study of the Palestinian Struggle, Al-Falah Foundation,‎ (présentation en ligne)
  14. a et b Charles Tripp, A History of Iraq, Cambridge University Press,‎ (ISBN 9780521529006, présentation en ligne), p. 82-90
  15. Ibrahim Al-Marashi, Sammy Salama, Iraq's Armed Forces : An Analytical History, Routledge,‎ (ISBN 9781134145645, présentation en ligne)
  16. Ali M. Ansari, Modern Iran Since 1921 : The Pahlavis and After, Pearson Education,‎ (ISBN 9780582356856, présentation en ligne)
  17. René Gallissot, Mouvement ouvrier, communisme et nationalismes dans le monde arabe: études, Éditions de l'Atelier,‎ (ISBN 9782708219588, présentation en ligne)
  18. Benny Morris, Victimes : histoire revisitée du conflit arabo-sioniste, Éditions Complexe,‎ (ISBN 9782870279380, présentation en ligne)
  19. a et b Elie Kedourie, Professor of Politics Emeritus Elie Kedourie, Sylvia G. Haim, Zionism and Arabism in Palestine and Israel (RLE Israel and Palestine), Routledge,‎ (ISBN 9781317442738, présentation en ligne), p. 69-71
  20. a et b Francine Costet-Tardieu, Un réformiste à l'université al-Azhar. Œuvre et pensée de Mustafâ al-Marâghî (1881-1945), Karthala,‎ (ISBN 9782811140076, présentation en ligne)
  21. Yoram Hazony (trad. Claire Darmon), L'État juif : sionisme, postsionisme et destins d'Israël, éditions de l’éclat,‎ (ISBN 9782841621422, présentation en ligne)
  22. a, b, c, d et e Enrique Martínez Ruiz, Consuelo Maqueda Abreu et Emilio de Diego, Atlas histórico de España, vol. 2, Ediciones AKAL,‎ (ISBN 9788470903502, présentation en ligne)
  23. [PDF] Jean-Marie Musy (1876-1952), un ancien conseiller fédéral entre rénovation nationale et régimes autoritaires Sur le site /doc.rero.ch
  24. [PDF] [http://untreaty.un.org/unts/60001_120000/18/26/00035262.pdf
  25. http://www.encyclopedie.bseditions.fr/article.php?pArticleId=113&pChapitreId=34363&pArticleLib=1935+%5BNazisme%A0%3A+au+fil+des+jours+(2i%E8me+guerre+mondiale)%5D
  26. http://untreaty.un.org/unts/1_60000/2/1/00002039.pdf