Rafles de Limoges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Rafles de Limoges ont lieu à Limoges (Haute-Vienne) le , en , en , et en .

Rafle du 27 août 1942[modifier | modifier le code]

Une rafle a lieu le à Limoges. 450 Juifs étrangers, venus en France, après 1936[1], dont 68 enfants de la région de Limoges sont arrêtés par la police française et la gendarmerie française sur ordre du gouvernement de Vichy. Ils sont internés au camp de Nexon. Ils sont transférés, le , au camp de Drancy, puis déportés vers les camps d'extermination, Auschwitz-Birkenau et Treblinka particulièrement[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guy Perlier. La rafle :  : région de Limoges. Brive-la-Gaillarde : Monédières, 2012. (ISBN 2363400240), (ISBN 9782363400246)
  • Limore Yagil. Typologie de la résistance sans armes et de l'aide aux Juifs en Limousin. Revue d’Histoire de la Shoah 2001/2 (N° 172), pages 228 à 265[3]
  • Mémoires du grand rabbin Deutsch, Limoges 1939-1945, sous la direction de Pascal Plas et Simon Schwarzfuchs, 176 p. Éditions Lucien Souny, 87260 Saint-Paul. (ISBN 978-2-84886-111-1)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]