Alfred Denner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alfred Denner
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Éditeur, résistantVoir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie

Alfred Denner (Tarnów, Galicie, Pologne-Strasbourg) est un éducateur et résistant. Il est le frère aîné de l'acteur Charles Denner.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Alfred Denner est né à Tarnów, Galicie, Pologne dans une famille juive. Le père est un tailleur de profession. Il est le frère aîné de Charles Denner[1]. Ils sont 4 enfants dans la famille. Une sœur (Elyse, l'aînée) et un autre frère (Jacques, le cadet) complète la famille. À la maison, on parle Yiddish.

La famille Denner s'installe en France.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

La famille Denner se réfugie à Brive-la-Gaillarde.

Alfred Denner est arrêté et détenu dans un camp[Lequel ?]. Le rabbin de Brive David Feuerwerker, alerté par la famille d'Alfred, réussit à obtenir sa libération et à lui sauver la vie. Alfred Denner n'oubliera pas.

Avec Charles Denner, son plus jeune frère, il rejoint le Maquis et la Résistance.

Éducateur[modifier | modifier le code]

Alfred Denner enseigne et publie sur le marketing[2],[3].

Un de ses élèves est l'industriel Jean-Jacques Hénaff.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Alfred Denner. Principes et pratique du marketing. Éditions J. Delmas et Cie: Paris, 1971[4].
  • Alfred Denner. La Femme de lot - La Compulsion de répétition à l'Œuvre. 2007.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]