Monny de Boully

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boully (homonymie).

Monny de Boully (Belgrade, 1904 - Paris, 1968) est un écrivain et poète franco-serbe.

Poète surréaliste[modifier | modifier le code]

Né dans une famille de banquiers serbes, il est éduqué à Belgrade. Il participe aux recherches des avant-gardes yougoslaves.

Il arrive à Paris en 1925, où il rencontre André Breton, Louis Aragon et Benjamin Péret. Il publie un texte dans la revue La Révolution Surréaliste. En 1928, il crée avec Arthur Adamov et Claude Sernet la revue Discontinuité qui n'aura qu'un numérom et participe aux numéros deux et trois du Grand Jeu.

Paulette Grobermann (1903-1995), épouse d'Armand Lanzmann (tous deux parents de Claude Lanzmann et Jacques Lanzmann), quitte son mari pour l'amour de Monny de Boully[1].

En 1943, Jean Rousselot sauve Monny de Boully et sa femme Paulette, arrêtés par la Gestapo.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Au-delà de la mémoire, EST-Samuel Tastet Éditeur, 1991.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Marianne Payot: "Lanzmann: mémoire vive", dans L'Express n°3012, du 26 mars au 1er avril 2009, p. 106.